Anne Gudefin sélectionne des actions internationales (...) | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

Anne Gudefin sélectionne des actions internationales (...)

Mardi 10 Fév 2009 à 09:51

(AOF / Funds) -

Anne Gudefin sélectionne des actions internationales selon un style de gestion fortement value

Anne Gudefin

est vice-président senior de Mutual Series (acheté par Franklin Templeton Investments en 1996) qu'elle a rejoint à Londres en 2000 en tant que gérante et analyste de portefeuilles. Avant de rejoindre Mutual Series, Anne Gudefin a été analyste spécialisée dans les actions européennes chez Perry Capital.

- Société de gestion :

Franklin Templeton Investments

- Expérience :

12 ans

- Fonds gérés :

Anne Gudefin gère notamment trois compartiments de la sicav de droit luxembourgeois Franklin Templeton Investment Funds : Franklin Mutual Global Discovery Fund, Franklin Mutual Beacon Fund (co-gestionnaire), Franklin Mutual European Fund (analyste).

- Encours gérés :

13 milliards de dollars

=

La stratégie d'investissement du gérant

=

L'objectif de gestion d'Anne Gudefin, gérante et analyste spécialisée dans les actions internationales, est d'obtenir une performance supérieure à celle de son indice de référence (pour un fonds donné), mais avec une volatilité réduite aux deux tiers de celle de son «benchmark». Sur trois ans, le fonds phare de la gérante - Franklin Mutual Global Discovery - a ainsi affiché une performance annualisée de -0,9 %, contre -7,6 % pour le msci World, avec une volatilité de 10,98 %, contre 17,03 % pour l'indice. Avec ces résultats, Anne Gudefin est, sur trois ans, le 11e meilleur gérant d'actions en France sur 196, selon le classement de Citywire. Pour cela, elle met en oeuvre une stratégie d'investissement dite «value». Dans le cadre de ce style de gestion, un gérant sélectionne des valeurs sous-évaluées. Pour Anne Gudefin, cette approche est un postulat de base qui intervient en complément de deux autres axes de gestion. «Au départ, nous appliquons une approche bottom-up (analyse fondamentale) pour sélectionner des valeurs décotées par rapport à leur valeur intrinsèque, explique Anne Gudefin. Nous achetons des titres avec une décote d'au moins 40 %. En pratique, cela signifie que nous ne payons jamais plus de 60 cents pour un actif qui vaut un euro, un dollar, un franc suisse... Lorsque le titre recouvre sa valeur intrinsèque, nous réalisons ainsi déjà un gain de 65 % par rapport à son prix d'achat.» A l'intérieur de cet univers, Anne Gudefin reste sélective. «A titre d'exemple, nous n'avons cédé ni aux sirènes des pays émergents, ni à celles des matières premières, car les multiples de Price Earning Ratio (rapport du cours d'une action sur le bénéfice par action) étaient aberrants par rapport à leur valeur intrinsèque. Les sociétés que nous sélectionnons doivent posséder un business modèle solide, avoir une capacité de générer des revenus et des catalyseurs de croissance pour recouvrer leur valeur intrinsèque.» Anne Gudefin privilégie par ailleurs les valeurs de rendement dans la mesure où leur moindre besoin en investissement les incite à distribuer des bénéfices sous forme de dividendes. Parallèlement, elle met en oeuvre deux autres axes de stratégie. Cette dernière recherche des opportunités dans les opérations de fusions-acquisitions «qui peuvent permettre de bénéficier de l'écart des cours entre les termes de la transaction et le prix de marché.

Nous recherchons un rendement à deux chiffres pour ce type d'investissement», indique Anne Gudefin. Elle s'intéresse aussi aux valeurs en difficulté financière. «Nous achetons les dettes de sociétés ayant un mauvais bilan, mais avec un business modèle solide», ajoute-t-elle. Enfin, «un gérant value doit faire preuve d'une grande discipline pour acheter au plus bas et vendre au plus haut, mais également pour ne pas céder aux tentations d'acquérir de nouveaux actifs sans attendre que les valorisations n'atteignent leur point bas. Il est aussi primordial d'être proche du management des sociétés, de leurs clients, de leurs concurrents... en somme de diversifier ses sources d'information», conclut-elle.

Floriane Tedoldi

=

Les titres préférés du gérant

=

Anne Gudefin privilégie les valeurs liées au tabac, car elles 'dégagent des revenus stables, avec d'importantes barrières à l'entrée, c'est-à-dire une présence sur un marché sur lesquels il est difficile de créer une nouvelle marque". Les trois premières lignes de son fonds phare sont ainsi Imperial Tobacco Group PLC, British American Tobacco PLC et Lorillard Inc. Anne Gudefin favorise également dans ce fonds les secteurs de l'alimentation et des boissons qui représentent avec le tabac près de 50% de l'actif.

EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Value (Stratégie) : Souvent opposée à la gestion " growth " qui s'appuie sur les valeurs de croissance, la gestion " value " (valeurs de rendement) consiste pour un gérant à acheter des titres dont la valeur est momentanément décotée, et à les vendre dès qu'elle franchit un seuil correspondant à sa vraie valeur. Pour identifier les valeurs décotées, les gérants font appel à des techniques d'évaluation comptable.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Alain Richier, l'expérience au...
Article Suivant :
Pierre Nebout arbitre les valeurs...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Dollar   Dollars   Euro   Funds   Ga  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?