Analyse mi-séance AOF Wall Street - Bonne orientation confirmée | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Dexia (DEXB) BE0003796134


€ 0.845  0%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Bonne orientation confirmée

Mercredi 12 Oct 2011 à 17:44

Les marchés américains sont bien orientés. Les investisseurs estiment que les Européens sont sur la bonne voie pour mettre en place un plan global pour résoudre la crise de la dette souveraine. Les Slovaques devraient prochainement ratifier le renforcement du fonds européen de stabilité financière et une recapitalisation coordonnée des banques européennes devrait avoir lieu. En revanche, Alcoa ne participe pas à la hausse en raison de sa performance trimestrielle décevante. Vers 17h30, le Dow Jones gagne 1,07% à 11 538,91 points et le nasdaq composite 1,41% à 2619,54 points.

En repli de 3,25% à 9,97 dollars, Alcoa accuse de loin la plus forte baisse du Dow Jones. Alcoa a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, pénalisés par le ralentissement de la croissance économique. Au troisième trimestre 2011, le numéro un américain de l'aluminium a réalisé un bénéfice net pratiquement multiplié par trois à 172 millions de dollars, ou 15 cents par action. Mais le marché attendait bien davantage encore. Les analystes prévoyaient en effet un bénéfice par action de 22 cents.

Les chiffres économiques du jour

Les investisseurs attendent le compte-rendu du conseil de politique monétaire de la Fed des 20 et 21 septembre à 20 heures.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CHEVRON

Chevron a annoncé qu'il s'attendait à un bénéfice net du troisième trimestre comparable à celui du deuxième trimestre. La deuxième compagnie pétrolière américaine bénéficiera de la hausse des prix du pétrole. Pour autant, elle devrait être affectée par les cessions d'actifs au Royaume-Uni et en Irlande pour 500 millions de dollars. Chevron a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net de 7,7 milliards de dollars, en hausse de 43%, pour un chiffre d'affaires en progression de 30% à 68,95 milliards de dollars.

PEPSICO

Pepsico a publié un bénéfice net de 2 milliards de dollars au titre du troisième trimestre de son exercice 2011, soit une hausse de 4%. Rapporté au nombre d'actions, le résultat trimestriel ressort à 1,25 dollar par action. Le chiffre d'affaires a lui progressé de 13% à 17,58 milliards de dollars. Les analystes tablaient sur un bénéfice net de 1,30 dollar par action et sur un chiffre d'affaires de 17,25 milliards de dollars. Le producteur de boissons et de snacks a réitéré sa prévision d'une croissance de 6 à 9% du bénéfice annuel.

RESEARCH IN MOTION

Le service BlackBerry de Research In Motion, en particulier la messagerie, continue d'être l'objet de perturbations à travers le monde pour la troisième journée consécutive. Le fabricant de smartphone a expliqué que ce problème était du à « la défaillance d'un commutateur de coeur de son réseau ». Cette panne tombe au plus mauvais moment pour le groupe canadien, qui a lancé un profit warning en juin et dévoilé de mauvais résultats en septembre.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Finance - Banques

La réduction de la taille de leur bilan est à l'ordre du jour pour les banques françaises, qui souhaitent rassurer les marchés financiers. BNP Paribas a annoncé une réduction de 10% de la taille de son bilan d'ici à la fin 2012, et sa volonté de limiter sa dépendance aux refinancements en dollars. Cette décision implique la cession d'environ 70 milliards d'actifs d'ici à la fin de l'année prochaine. Quant à la Société Générale, elle désire intensifier les cessions dans son portefeuille d'actifs toxiques, déjà réduit de 8 MdEUR depuis début 2011. D'ici à fin 2012, la banque espère parvenir à une économie supplémentaire de 60 MdUSD de financement. Le modèle des banques françaises, historiquement basé sur le financement, évolue donc avec la crise financière. BNP Paribas et la Société Générale souhaitent toutes deux réduire certains types de crédits en dollars, comme les crédits export, trop coûteux en fonds propres et en liquidités, et qui s'inscrivent dans leur activité BFI (banque de financement et d'investissement).

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Wall Street retrouve la confiance et...
Article Suivant :
Analyse AOF clôture Wall Street -...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Chevron   Crise   Dollar   Dollars   Dow jones   Fonds propres   Nasdaq   Wall street   Alcoa   Ra  
Sociétés citées dans cette news : Chevron Corporation   Société Générale   BNP Paribas   PepsiCo  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?