LVMH se lance dans l'hôtellerie de luxe | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Macro Économie

LVMH se lance dans l'hôtellerie de luxe

Jeudi 08 Avr 2010 à 19:25

LVMH, numéro un mondial du luxe, a annoncé jeudi la création au sein du groupe d'une activité hôtellerie "de grand luxe" qui se concrétisera en 2012 par l'ouverture de deux hôtels, l'un en Egypte et l'autre à Oman.

Avec cette nouvelle activité, développée en collaboration avec le groupe égyptien Orasom Development holding pour les deux premiers projets, le géant du luxe entend "capitaliser sur les perspectives de croissance de l'hôtellerie de grand luxe", souligne-t-il dans un communiqué.

Le projet vise également à valoriser ses marques "grâce à de nombreuses synergies", précise LVMH qui compte à son actif quelques grandes griffes mondiales (Dior, Louis Vuitton, Givenchy, Dom Pérignon, Ruinart, Guerlain...).

"L'objectif de LVMH est de répondre à une demande forte de sa clientèle" à la recherche de "destinations inoubliables" tout en bénéficiant "d'une expérience hôtelière d'exception", affirme le leader mondial du luxe.

Pour ce faire, LVMH a créé une nouvelle entité, "LVMH Hotel Management", détenue à 100% par le groupe, dont le PDG est Bernard Arnault.

Le Groupe Arnault, holding de M. Arnault, avait ouvert en 2006 son premier hôtel Cheval Blanc classé cinq étoiles, dans la station de ski de Courchevel (Savoie).

Fort de ce test, LVMH a décidé, via "LVMH Hotel Management", de s'appuyer sur ce concept très haut de gamme pour "bâtir cette activité" et la développer.

Cette filiale, dirigée par Patrick Houel, conseiller de Bernard Arnault depuis trente ans, et dont le directeur des activités hôtelières est Olivier Lefèbvre, va ouvrir en 2012 ses deux premiers hôtels.

Actuellement en cours de construction, ils se situent l'un sur l'île d'Al Sodah au large du sultanat d'Oman, l'autre sur l'île d'Amoun à Assouan, en Egypte. Leur ouverture est prévue en 2012. Le premier doit accueillir 32 villas et le second 38 suites.

Ces deux établissements abriteront comme à Courchevel des marques du groupe via des boutiques et spas.

D'autres projets sont actuellement à l'étude, "dans des lieux d'exceptions", indique encore le communiqué, sans autre précision.

Orascom Development Holding assure le financement des deux premiers projets tandis que LVMH a un "contrat de gestion par lequel il contrôle le projet de la conception à l'exploitation des futurs hôtels", ajoute-t-on. LVMH "aura un pourcentage sur le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel" des futurs hôtels.

"LVMH est propriétaire à 100% de la marque Cheval Blanc. Ce n'est pas une licence de marque", a-t-on précisé.

Interrogé par l'AFP sur le futur hôtel qui doit voir le jour à Samaritaine pour savoir s'il se situerait dans ce même segment, LVMH a indiqué qu'il était "prématuré" de parler du projet.

LVMH est présent dans la mode, la maroquinerie, l'horlogerie, la joaillerie, les parfums, les cosmétiques, mais aussi les vins et les spiritueux ou la distribution sélective.

Pour le président du cabinet d'analyses MKG, Georges Panayotis, joint par l'AFP, LVMH doit faire face à une compétition "très importante dans l'hôtellerie de luxe" notamment de la part des grands groupes mondiaux comme Four Seasons, Fairmont ou Shangri-là. Selon lui, dans les palaces "il y a de la technicité à haute valeur ajoutée. C'est comme la Formule 1, cela ne s'acquiert pas comme cela et demande aussi des investissements importants".

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Bâtiment: les artisans pour radier...
Article Suivant :
Plus de 3 investisseurs intéressés...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Macro Économie' »




Mots-clés : Lvmh   Hotels   Egypte   Oman   Hotel   Arnault   Cheval  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?