Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Hausse attendue | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Hausse attendue

Vendredi 21 Oct 2011 à 15:08

Les marchés actions américains devraient ouvrir en hausse pour la dernière séance de la semaine, selon les indications des futures sur indices. Une fois de plus, ce sont les espoirs d'une résolution de la crise de la dette en Europe qui devraient tirer les marchés à la hausse. Les investisseurs devraient aussi réagir aux diverses publications d'entreprises intervenues avant l'ouverture des marchés. Une demi-heure avant l'ouverture, les futures sur indices S&P 500 et Nasdaq 100 avancent respectivement de 0,96% à 1 221,50 points et de 0,74% à 2 318,00 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé la séance de jeudi en ordre dispersé au terme d'une séance mitigée et volatile. Les investisseurs sont restés nerveux à l'approche du sommet européen de dimanche qui aura pour objet le Fonds européen de stabilité financière (FESF). Les opérateurs espèrent une résolution de la crise de la dette européenne, mais craignent qu'un accord ne soit pas trouvé ce week-end. Les indices Dow Jones et Nasdaq ont évolué respectivement en hausse de 0,32% à 11 541,78 points et en baisse de 0,21% à 2 598,62 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aucune publication économique d'importance n'est attendue aujourd'hui aux Etats-Unis.

Les valeurs à suivre

GENERAL ELECTRIC

General Electric a vu son bénéfice net progressé de 18% au troisième trimestre à la faveur du dynamisme des pôles aéronautiques et équipements de santé. Le groupe a également bénéficié de la vigueur de la demande dans ces marchés clefs, dont le Brésil, la Russie et la Chine. Le premier conglomérat américain s'attend à dégager une croissance deux chiffres de ses bénéfices l'an prochain, à l'image de son concurrent United Technologies. GE ne se dit pas inquiet de l'impact sur son activité de la crise de la dette en Europe.

HONEYWELL

Le groupe industriel diversifié Honeywell a publié des résultats trimestriels en hausse et supérieurs aux attentes. En conséquence de quoi, le groupe a relevé ses objectifs annuels. Honeywell a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net en hausse de 45% à 862 millions de dollars, soit 1,10 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, les analystes visaient un BPA de 1 dollar, mais il est trop tôt pour rapprocher cette prévision du chiffre publié par le groupe.

MCDONALD'S

McDonald's a publié au titre du troisième trimestre un bénéfice net de 1,51 milliard de dollars, en hausse de 9% par rapport au chiffre de 1,39 milliard dégagé sur la même période l'an dernier. Rapporté au nombre d'actions, le résultat net ressort à 1,45 dollar là où les analystes attendaient un chiffre inférieur de 2 cents à 1,43 dollars. Les recettes ont de leur côté bondi de 14% à 7,17 milliards de dollars. A périmètre comparable, les ventes ont progressé dans chaque région du monde.

MICROSOFT

Microsoft a dévoilé hier soir des résultats en ligne avec les attentes et marqués par le retour à la croissance de la très rentable division Windows. Au premier trimestre, clos fin septembre, le numéro un mondial des logiciels a réalisé un bénéfice net en hausse de 6% à 5,74 milliards de dollars, soit 68 cents par action. Ce résultat est conforme aux attentes. Le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 7% à 17,37 milliards de dollars. Wall Street visait 17,24 milliards de dollars.

SANDISK

Le spécialiste des mémoires informatiques SanDisk a présenté des résultats meilleurs que prévu. Au troisième trimestre, le groupe a enregistré un bénéfice net de 233 millions de dollars, soit 96 cents par action, à comparer avec un bénéfice de 322 millions de dollars, ou 1,34 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 1,2 dollar par action. Le consensus Reuters a été dépassé de 13 cents. Son chiffre d'affaires a augmenté de 15% à 1,416 milliard de dollars, en ligne avec les attentes.

VERIZON

L'opérateur téléphonique américain Verizon a doublé son bénéfice net au troisième trimestre, essentiellement en raison d'une base de comparaison très favorable. L'an dernier, le groupe avait été pénalisé par des charges liées aux retraite. Au troisième trimestre, le bénéfice net s'est établi à 1,38 milliard de dollars, ou 49 cents par action, contre 659 millions, ou 23 cents par action un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 56 cents, légèrement au-dessus du consensus qui le donnait à 55 cents.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Demandes hebdomadaires d'allocation chômage : Cette statistique américaine, qui est publiée chaque jeudi à 14h30, donne le nombre de nouvelles demandes d'allocation chômage sur la semaine se terminant le samedi précédent. Elle est un indicateur de la santé du marché de l'emploi aux Etats-Unis, mais est cependant volatile. Il est plus pertinent de surveiller son évolution sur plusieurs semaines. Les économistes surveillent ainsi la moyenne mobile de cette donnée sur quatre semaines.

Indice de la Fed de Philadelphie : il s'agit de l'un des premiers indices d'activité régionale publiés chaque mois pour le secteur manufacturier. Un indice supérieur à 0 signale une expansion du secteur et inversement. Son intérêt pour les investisseurs est relativement limité en raison de sa forte volatilité.

Le secteur manufacturier de la région de Philadelphie est relativement similaire à celui de l'ensemble des Etats-Unis. 250 entreprises sont interrogées sur leur activité actuelle (emploi, commandes, livraisons,...) et sur leurs perspectives à six mois.

Indicateurs avancés du Conference Board (indice des) : cet indice est calculé à partir de dix statistiques économiques, comprenant notamment les commandes dans l'industrie, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage, l'indice S&P500, la confiance des ménages, l'écart de taux entre celui à dix ans et celui au jour le jour... Il est utilisé par les économistes pour anticiper l'évolution de l'activité dans les trois à six prochains mois.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse AOF clôture Wall Street - En...
Article Suivant :
Wall Street finit en nette hausse en...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Crise   Dollar   Dollars   Dow jones   Emploi   Etats unis   Nasdaq   Retraite   Wall street   Pra  
Sociétés citées dans cette news : General Electric   General Electric  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?