Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Hausse attendue avec l'Europe | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Hausse attendue avec l'Europe

Mercredi 12 Oct 2011 à 15:13

Les marchés américains s'apprêtent à suivre l'exemple de leurs confrères européens et à ouvrir en hausse. Malgré le vote négatif d'hier de la Slovaquie sur un renforcement du fonds européen de stabilité financière, les investisseurs s'attendent désormais à ce qu'un nouveau vote soit organisé prochainement et qu'il soit favorable. Sur le plan des valeurs, le producteur d'aluminium Alcoa pourrait être sous pression en raison de ses résultats décevants. A quelques minutes de l'ouverture, les futures sur le S&P 500 et le Nasdaq 100 gagnent 1% à 1201,50 points et 1,22% à 2316,50 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé en ordre dispersé dans l'attente du vote slovaque sur la réforme du FESF (Fonds européen de stabilité financière). Finalement, la Slovaquie n'a pas ratifié la réforme. Mais l'annonce est intervenue après la clôture. Sur le front des valeurs, Alcoa a terminé en hausse de 2,08% à 10,30 dollars juste avant la publication de ses résultats trimestriels. Ces derniers sont ressortis inférieurs aux attentes de Wall Street. Le Dow Jones a clôturé en repli de 0,15% à 11 416,30 points tandis que le Nasdaq Composite a progressé de 0,66% à 2 583,03 points.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent le compte rendu du conseil de politique monétaire de la Fed des 20 et 21 septembre à 20 heures.

Les valeurs à suivre

ALCOA

Alcoa a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, pénalisés par le ralentissement de la croissance économique. Résultat, en après-Bourse à Wall Street, l'action a chuté de près de 5% à 9,83 dollars après avoir clôturé sur un gain de près de 2%. Au troisième trimestre 2011, le numéro un américain de l'aluminium a réalisé un bénéfice net pratiquement multiplié par trois à 172 millions de dollars, ou 15 cents par action. Mais le marché attendait bien davantage encore. Les analystes prévoyaient en effet un bénéfice par action de 22 cents.

CHEVRON

Chevron a annoncé qu'il s'attendait à un bénéfice net du troisième trimestre comparable à celui du deuxième trimestre. La deuxième compagnie pétrolière américaine bénéficiera de la hausse des prix du pétrole. Pour autant, elle devrait être affectée par les cessions d'actifs au Royaume-Uni et en Irlande pour 500 millions de dollars. Chevron a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net de 7,7 milliards de dollars, en hausse de 43%, pour un chiffre d'affaires en progression de 30% à 68,95 milliards de dollars.

PEPSICO

Pepsico a publié un bénéfice net de 2 milliards de dollars au titre du troisième trimestre de son exercice 2011, soit une hausse de 4%. Rapporté au nombre d'actions, le résultat trimestriel ressort à 1,25 dollar par action. Le chiffre d'affaires a lui progressé de 13% à 17,58 milliards de dollars. Les analystes tablaient sur un bénéfice net de 1,30 dollar par action et sur un chiffre d'affaires de 17,25 milliards de dollars. Le producteur de boissons et de snacks a réitéré sa prévision d'une croissance de 6 à 9% du bénéfice annuel.

RESEARCH IN MOTION

Le service BlackBerry de Research In Motion, en particulier la messagerie, continue d'être l'objet de perturbations à travers le monde pour la troisième journée consécutive. Le fabricant de smartphone a expliqué que ce problème était du à « la défaillance d'un commutateur de coeur de son réseau ». Cette panne tombe au plus mauvais moment pour le groupe canadien, qui a lancé un profit warning en juin et dévoilé de mauvais résultats en septembre.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

EBITDA : L'EBITDA (Earnings Before Interest, Tax, Depreciation and Amortization) est un concept anglo-saxon, proche conceptuellement de l'EBE français : Excédent Brut d'Exploitation. Il désigne le solde entre les produits et les charges d'exploitation, mais ne prend pas en compte les amortissements et les provisions.

ISM (indice) : L'ISM, l'association des directeurs d'achats américains (Institut for Supply Management, anciennement NAPM) publie, le premier jour ouvré de chaque mois, à 16h00 (heure de Paris), un rapport sur l'activité du secteur manufacturier d'après son enquête réalisée au cours du mois précédent auprès de responsables des achats de plus de 400 entreprises de 20 secteurs manufacturiers.

Le volet le plus attendu de ce "Report On Business" est l'indice composite Purchasing Managers Index (qui combine les indicateurs spécifiques du niveau des prises de commandes, de la production, de l'emploi, des livraisons et des stocks). Cet indice PMI s'avère un très bon indicateur avancé de l'économie. On considère qu'au-delà de 50 %, il signale une expansion du secteur manufacturier, et une contraction en deçà, et qu'un indice qui se maintient durablement sous les 42,7 % signale une contraction de l'ensemble de l'économie.

Demandes hebdomadaires d'allocation chômage : Cette statistique américaine, qui est publiée chaque jeudi à 14h30, donne le nombre de nouvelles demandes d'allocation chômage sur la semaine se terminant le samedi précédent. Elle est un indicateur de la santé du marché de l'emploi aux Etats-Unis, mais est cependant volatile. Il est plus pertinent de surveiller son évolution sur plusieurs semaines. Les économistes surveillent ainsi la moyenne mobile de cette donnée sur quatre semaines.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse AOF clôture Wall Street - En...
Article Suivant :
Wall Street retrouve la confiance et...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Chevron   Dollar   Dollars   Dow jones   Emploi   Etats unis   Nasdaq   Wall street   Pra  
Sociétés citées dans cette news : Chevron Corporation   PepsiCo  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?