En prison pour se faire soigner | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Insolites

En prison pour se faire soigner

Mercredi 22 Jun 2011 à 16:16
En prison pour se faire soigner

Parce qu’il ne pouvait payer ses soins, un chômeur américain a braqué une banque pour un seul et simple objectif : se faire soigner en prison.

Adoptée il y a un peu plus d’un an par le Congrès américain, l’ambitieuse réforme du système d’assurance maladie voulue par Obama, n’est pas encore opérationnelle. Elle ne commencera à donner sa pleine mesure qu’à l’horizon 2013/2014. Elle vise à doter d’une assurance santé une trentaine de millions d’Américains sur les 45 millions qui en sont dépourvus. James Verone, 59 ans, habitant en Caroline du Nord en fait partie.

Ancien employé de Coca-Cola, désormais au chômage, il souffre d’arthrite, d’une hernie discale ainsi que d’une inquiétante protubérance à la poitrine et ne peut financer l’intégralité de ses soins. Etant trop jeune pour recevoir les prestations de sécurité sociale « Medicare » (aide spécifique réservée aux personnes âgées), il décide alors de braquer une banque afin d’être emprisonné et de bénéficier de soins médicaux fournis par l’Etat de la Caroline du Nord. Le scénario idéal serait d’être soigné en prison et d’atteindre tranquillement l’âge d’éligibilité au régime de retraite public. « Je suis une personne logique, et c’était ma logique. C’est la solution qui me semblait être la meilleure» a-t-il dit après son arrestation.

Il a néanmoins tout fait pour éviter de paniquer la guichetière, lui donnant un papier sur lequel il précisait qu’il était armé, qu’il n’exigeait qu’un dollar et qu’il lui conseillait d’appeler la police pendant qu’il irait s’asseoir sur le sofa. Malheureusement pour lui, il se peut qu’il n’écope que d’un an d’emprisonnement contre les trois ans voulus. En effet, à cause de la somme demandée, 1 dollar, il sera inculpé pour « vol qualifié » et non « braquage ». D’autre part, il est accusé d’avoir manipulé le système judiciaire, l’homme se justifie par le caractère nécessaire et inéluctable de son geste, et prévoit des récidives s’il sort trop tôt de prison. En attendant son verdict, James Verone va recevoir une visite médicale, effectuer plusieurs examens et bénéficier des soins en conséquence.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La climatisation des soldats...
Article Suivant :
Une prison façon club de vacances

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Dollar   Retraite   Ama  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?