ALCATEL-LUCENT : Cheuvreux abaisse son objectif de cours | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

ALCATEL-LUCENT : Cheuvreux abaisse son objectif de cours

Vendredi 07 Mai 2010 à 11:07

Cheuvreux a réduit son objectif de cours de 2,1 euros à 1,90 euro et réitéré son opinion Sous-performance sur Alcatel-Lucent après la publication des résultats du premier trimestre. Le bureau d'études estime que l'atteinte des objectifs 2010 sera difficile. Il anticipe désormais une marge opérationnelle ajustée de 1%, dans le bas de la fourchette de 1%/5% du groupe. Pour 2011 et 2012, le broker a réduit ses prévisions de marge opérationnelle ajustée de 50 points de base à 3,5% et 4,5% alors que le groupe vise entre 5% et 9% à partir de 2011.

L'analyste juge par ailleurs inévitable qu'Alcatel-Lucent fasse appel au marché, peut être avant la fin de l'année. Il ne voit cependant pas de risque de liquidité à moyen et long terme.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Performances et stratégie

Chiffre d'affaires

Au 31.12.2009 : 15.5157 millions d'euros (-10,8%)

Au 31.12.2008 : 16.984 millions (-4.5%)

Résultats

Au 31.12.2009 : Résultat d'exploitation ajusté : - 56 millions d'euros ; Résultat net part du groupe : -524 millions d'euros

- Au 31.12.2008, Résultat de l'activité opérationnelle :-5.303 millions contre -4.249 en 2007. Résultat net part du groupe : -5.215 millions d'euros contre -3.518 en 2007.

Prévisions

Le groupe estime que, dans un ENVIRONNEMENT économique global qui semble se stabiliser, le marché des équipements de télécommunications et des services associés devrait se redresser en 2010. Il devrait afficher une croissance nominale comprise entre 0 et 5%.

Toutefois, du fait d'un environnement extrêmement concurrentiel, Alcatel Lucent indique une fourchette de marge un peu plus large qu'auparavant pour son résultat d'exploitation ajusté en 2010. Cette année, Alcatel-Lucent se donne comme objectif d'atteindre un résultat d'exploitation ajusté compris entre 1% et 5% de son chiffre d'affaires (contre 5% auparavant).

Le groupe a conservé les objectifs 2011 de son plan de transformation sur trois ans, avec un résultat d'exploitation ajusté compris entre 5% et 9% en 2011, en fonction de la croissance du marché.

Stratégie

L'an passé, le Groupe estime avoir réduit son point-mort (montant des revenus nécessaires pour atteindre l'équilibre au niveau du résultat d'exploitation ajusté) d'environ 1,05 milliard d'euros, à taux de change constant.

Grâce à une baisse des stocks nets de 488 millions d'euros (soit 5 jours) et une baisse des créances clients nettes de 1.174 millions d'euros (soit 16 jours), le groupe est parvenu à réduire son besoin de fonds de roulement opérationnel de 597 millions d'euros.

Evènements financiers

Des actifs non stratégiques sont cédés, tels que la filiale allemande Dunkermotoren. Cette opération s'inscrit dans le cadre du recentrage d'Alcatel-Lucent sur son coeur de métier.

La cession des titres Thales (20.8% du capital) à Dassault Aviation a été finalisée pour 1,566 milliard d'euros.

Forces et faiblesses de la société

Forces

- Alcatel Lucent a poursuivi sa gestion plus stricte de son besoin en fonds de roulement, ce qui lui a permis de renforcer sa capacité à générer de la trésorerie ;

- Sur l'ensemble de l'année 2009 les économies de coûts réalisées (950 millions d'euros) ont dépassé les objectifs ;

- Le nouveau management facilite la réorientation stratégique : le style direct du nouveau directeur général, Ben Verwaayen, et sa recherche de proximité avec les salariés, tranche avec l'équipe précédente ;

- Alcatel Lucent conserve un bon potentiel d'innovation. Il propose déjà des solutions pour déployer l'internet mobile, considéré comme le nouveau relais de croissance pour les télécoms du XXIe siècle ;

- Le groupe est engagé dans un vaste plan d'économies, qui devrait encore améliorer ses performances opérationnelles ;

- La baisse du cours de l'euro face au dollar est un élément positif pour la société car, depuis la fusion entre Alcatel et Lucent, elle est très sensible à la conjoncture américaine. Elle a réalisé près de 29 % de ses ventes aux Etats-Unis en 2009.

- L'équipementier a signé deux nouveaux contrats en Chine auprès de China Mobile et China Telecom. Le groupe est déjà le premier équipementier occidental en Chine, via sa coentreprise Alcatel-Lucent Shanghai Bell. La Chine constitue un important relais de croissance.

Faiblesses

- En dépit d'une amélioration, les performances sont inférieures aux attentes des analystes financiers ;

- Le groupe ne cesse d'enregistrer des pertes. Il a affiché plus de 500 millions de pertes nettes l'an passé ;

- Les investisseurs sont inquiets de la faiblesse structurelle du groupe, avec une division Opérateurs qui a enregistré une chute de son chiffre d'affaires de 28% au quatrième trimestre et de 17% sur l'année 2009, soulignant la prudence des opérateurs télécoms en matière d'investissement ;

- Exposé à des conditions de marché difficiles, le groupe pâtit d'une visibilité limitée ;

- Standard and Poor's a abaissé d'un cran, à B contre B+, la note de la dette à long terme d'Alcatel-Lucent, avec une perspective négative. L'agence de notation financière craint que l'amélioration des performances opérationnelles notamment un retour à une génération durable de cash-flow positifs, prenne du temps ;

- Un élément négatif existe au bilan : les pensions et indemnités de départ à la retraite représentent un engagement de plus de 5 milliards d'euros au passif à fin 2009;

- Le groupe ne cesse d'enregistrer des dépréciations d'actifs depuis sa fusion avec Lucent ;

- Le groupe ne versera toujours pas de dividende au titre de l'année 2009. Si distribuer des dividendes fait partie intégrante de la stratégie, les dirigeants ne peuvent dire quand l'entreprise pourra en verser.

La valeur et son secteur

Principales activités

Trois segments : opérateurs (68%), services (24%), entreprises (8%)

Le secteur

- Alors que selon Alcatel Lucent le marché mondial des équipements télécoms devrait croître entre 0% et 5% en 2010. Ses concurrents Ericsson et Nokia Siemens Networks se sont abstenus de donner des prévisions, en évoquant le climat d'incertitude du marché.

- Une concurrence très forte règne parmi les fournisseurs. L'industrie, est entrée dans une spirale déflationniste du fait de la concurrence des équipementiers chinois. Alcatel-Lucent évolue dans des technologies que maîtriseront de mieux en mieux des pays émergents, la Chine en tête, qui disposent de façon croissante de personnels qualifiés à très bas coûts. Cet élément pèse sur ses marges et menace sa capacité bénéficiaire.

La valeur dans son secteur

Leader mondial dans le secteur des équipements de réseaux d'opérateurs. Leader dans l'accès haut débit, en optique (terrestre et sous-marin), en CDMA (équivalent américain du GSM), et dans le secteur de la téléphonie d'entreprise en Europe occidentale.

Comment suivre la valeur

- Surveiller la santé des opérateurs télécoms est indispensable pour évaluer comment se porte la demande d'infrastructures auprès des équipementiers.

- Surveiller le développement en Chine, qui représente un enjeu majeur ;

- Suivre l'amélioration des performances opérationnelles suite à la réalisation du plan de réduction des coûts ;

- D'autres cessions sont envisageables.

Rémunération des actionnaires

Dernier dividende versé

0

Taux de distribution des dividendes

0%

Estimation du prochain dividende par action

non disponible

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Equipementiers télécoms

La technologie LTE («long term evolution») s'impose face au WiMax comme le standard de l'industrie pour les futurs réseaux de téléphonie mobile. Cette quatrième génération de téléphonie mobile représente une convergence au niveau mondial, aussi bien de la norme européenne (GSM-UMTS), que de la norme américaine (CDMA) et chinoise (TD-SCDMA). Néanmoins, si les équipementiers de réseaux affirment être prêts pour la LTE, il n'en est pas de même pour les fabricants de téléphones.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
MEDICA : Gilbert Dupont reste à l'Achat
Article Suivant :
ALCATEL-LUCENT : Credit Suisse...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 
Réactions à cet Article :

Belkine - Vendredi 07 Mai 2010 à 16:45

Necessité de découpler la force de la monnaie et la force de l'économie

La très grande majorité des commentateurs européens considère comme un début de catastrophe le fait que l’euro se soit déprécié par rapport au dollar. Regardons-y de plus près.


L’euro qui valait 1$45 en début d’année ne vaut plus que 1$28 aujourd’hui. Un américain pourra avec 1$28 aujourd’hui acheter une marchandise européenne valant un euro, il ne le pouvait pas en début d’année. Un Européen ne pourra plus acheter comme il le faisait en début d’année une marchandise américaine valant 1$45. Le commerce extérieur de l’Europe ne peut que s’en trouver raffermit et, de ce point de vue, la perte de valeur de l’euro par rapport au dollar est tout à fait bénéfique.
Certaines considérations peuvent toutefois tempérer ce premier constat, par exemple la considération que les entreprises européennes sont plus faciles à acheter pour les fonds de pension américain. Cette considération ne paraît toutefois pas de nature à emporter la conviction tant il apparaît que l’euro est depuis longtemps surévaluer par rapport au dollar.

Les inquiétudes quant à la baisse de l’euro peuvent s’expliquer de trois façons :

-Une ignorance du mécanisme fondamental des échanges internationaux
-Voir la spéculation internationale attaquer l’euro, monnaie extrêmement forte, non pas seulement des pays comme l’Allemagne qui pour des raisons historiques ont une tradition socio-économique de monnaie forte. Mais aussi monnaie de pays qui comme la Grèce, l’Italie, l’Espagne, voir la France sont des pays de monnaies faciles ou la chute du cours de la monnaie était souvent la solution donnée à des contradictions internes, sociales ou économiques. La chute de la monnaie n’étant plus possible quand leur monnaie est devenue l’euro, les contradictions doivent trouver les solutions ailleurs et par exemple, dans le cas de la Grèce, dans un déficit des finances publiques incontrôlé. La crainte est alors que la spéculation n’attaque une construction monétaire plaquée sur des types de fonctionnement sociaux et économiques extrêmement différents.
-Qu’une pratique continue de monnaie fondante et facile n’entraîne une dissolution des liens sociaux comme dans l’Allemagne de l’après 1ere guerre mondiale ou certains observateurs voient dans l’hyper-inflation un des éléments qui ont permis l’avènement du nazisme.

La réflexion sur l’euro doit prendre en considération ces éléments sous peine de voir se creuser le fossé entre une construction monétaire rigide et sans articulations et la réalité économique très contrastée des pays qui composent l’Europe monétaire d’aujourd’hui.
Plus précisément l’affaiblissement de la valeur de l’euro dans une situation de crise est de risque de spéculation, est un facteur qui permet de mieux résister à cette spéculation et à cette crise.
Sur http://ducotedebelkine.blogspot.com

Signaler


Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Dirigeants   Dollar   Etats unis   Euro   Euros   Fusion   Nokia   Retraite   Cheuvreux   Ra  
Sociétés citées dans cette news : Siemens   Nokia   Thales   Dassault Aviation   Alcatel Lucent   Environnement  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Forum Message
FR0010613471 - Suez Environ.Co RITUEL DE RETOUR AFFECTIF EN 48H DU PLUS PUISSANT ET GRAND MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHËWA / DES SORTS D'AMOUR ET RITUELS D'AMOUR POUR AMÉLIORER VOTRE COUPLE AVEC LE MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHEWA / SAVON DE CHANCE A HAUTE GAMME/ Rituel de chance et retour affectif de l'être aimé(e) / Chance dans vos affaires et entreprises / Rituel de bonheur - Retour affectif rapide en 48H - Contact E-mail : maitre.fa.olouwoashewa@gmail.com
FR0010613471 - Suez Environ.Co RITUEL DE RETOUR AFFECTIF EN 48H DU PLUS PUISSANT ET GRAND MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHËWA / DES SORTS D'AMOUR ET RITUELS D'AMOUR POUR AMÉLIORER VOTRE COUPLE AVEC LE MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHEWA / SAVON DE CHANCE A HAUTE GAMME/ Rituel de chance et retour affectif de l'être aimé(e) / Chance dans vos affaires et entreprises / Rituel de bonheur - Retour affectif rapide en 48H - Contact E-mail : maitre.fa.olouwoashewa@gmail.com
FR0010613471 - Suez Environ.Co RITUEL DE RETOUR AFFECTIF EN 48H DU PLUS PUISSANT ET GRAND MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHËWA / DES SORTS D'AMOUR ET RITUELS D'AMOUR POUR AMÉLIORER VOTRE COUPLE AVEC LE MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHEWA / SAVON DE CHANCE A HAUTE GAMME/ Rituel de chance et retour affectif de l'être aimé(e) / Chance dans vos affaires et entreprises / Rituel de bonheur - Retour affectif rapide en 48H - Contact E-mail : maitre.fa.olouwoashewa@gmail.com
FR0010613471 - Suez Environ.Co RITUEL DE RETOUR AFFECTIF EN 48H DU PLUS PUISSANT ET GRAND MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHËWA / DES SORTS D'AMOUR ET RITUELS D'AMOUR POUR AMÉLIORER VOTRE COUPLE AVEC LE MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHEWA / SAVON DE CHANCE A HAUTE GAMME/ Rituel de chance et retour affectif de l'être aimé(e) / Chance dans vos affaires et entreprises / Rituel de bonheur - Retour affectif rapide en 48H - Contact E-mail : maitre.fa.olouwoashewa@gmail.com
FR0010613471 - Suez Environ.Co RITUEL DE RETOUR AFFECTIF EN 48H DU PLUS PUISSANT ET GRAND MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHËWA / DES SORTS D'AMOUR ET RITUELS D'AMOUR POUR AMÉLIORER VOTRE COUPLE AVEC LE MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHEWA / SAVON DE CHANCE A HAUTE GAMME/ Rituel de chance et retour affectif de l'être aimé(e) / Chance dans vos affaires et entreprises / Rituel de bonheur - Retour affectif rapide en 48H - Contact E-mail : maitre.fa.olouwoashewa@gmail.com
FR0010613471 - Suez Environ.Co RITUEL DE RETOUR AFFECTIF EN 48H DU PLUS PUISSANT ET GRAND MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHËWA / DES SORTS D'AMOUR ET RITUELS D'AMOUR POUR AMÉLIORER VOTRE COUPLE AVEC LE MAÎTRE FÄ OLOUWO ASHEWA / SAVON DE CHANCE A HAUTE GAMME/ Rituel de chance et retour affectif de l'être aimé(e) / Chance dans vos affaires et entreprises / Rituel de bonheur - Retour affectif rapide en 48H - Contact E-mail : maitre.fa.olouwoashewa@gmail.com