MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Légère hausse attendue | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Légère hausse attendue

Jeudi 24 Jul 2008 à 08:31

Les marchés actions européens s'apprêtent à ouvrir en légère hausse dans le sillage de la clôture dans le vert de Wall Street. A Paris, les investisseurs vont réagir à la publication de nombreux résultats et chiffres d'affaires d'entreprises : Pernod Ricard, PPR, Publicis, Nexans Renault, Unibail-Rodamco… L'agenda économique est également chargé avec notamment l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne. Sur le marché pétrolier, le cours du baril de brut léger américain s'effrite à 124,30 dollars après sa nouvelle chute de mercredi.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe que le CAC 40 a dessiné hier un nouveau chandelier blanc de 52 points, précédé d'un gap haussier au-dessus de la résistance à 4358 points. En terminologie japonaise, cette succession de bougies blanches a les caractéristiques d'une reprise en mains du marché par les intérêts acheteurs. DayByDay évoquait dans sa précédente analyse la possibilité du débordement de 4358 points ou la rupture de 4224 points. C'est la première hypothèse graphique qui a été validée. Pour les heures à venir, sans écarter un pull-back sur 4358 points (la résistance devient un support), le bureau d'études DayByDay émet un avis positif sur le CAC 40 pour viser la résistance à 4540 points.

Les valeurs à suivre

NRJ GROUP

NRJ Group a réalisé au premier semestre un chiffre d'affaires hors opérations d'échanges de 172,3 millions d'euros, en baisse de 8,3% (-6% à périmètre et taux de change comparables). Ce chiffre intègre les effets des évolutions successives de périmètre au niveau de NRJ Mobile (consolidé à hauteur de 50% de janvier à avril et déconsolidé à partir du 1er mai) et l'effet de l'arrêt de la comédie musicale le Roi Soleil après ses dernières représentations données en juillet 2007.

PERNOD RICARD

Le chiffre d'affaires annuel 2007/08 (hors droits et taxes) de Pernod Ricard s'est élevé à 6,589 milliards d'euros, en progression de 2,3%. Le groupe de spiritueux souligne que cette progression résulte d'une croissance interne de 8,7%, d'un fort effet devises principalement lié à la baisse du dollar, -4,6%, et d'un effet périmètre de -1,6%. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires consolidé est ressorti à 1,498 millions d'euros et la croissance interne à 7%. Les analystes interrogés par Reuters tablaient sur des ventes annuelles de 6,669 milliards d'euros.

PPR

PPR a réalisé au deuxième trimestre un chiffre d'affaires de 4,678 milliards d'euros, en hausse de 4,5% en réel et de 5,1% à périmètre et taux de change comparables. Les analystes interrogés par Reuters tablaient sur des ventes de 4,66 milliards d'euros et une croissance organique de 4,1%. Gucci Group s'est distingué avec une croissance interne de 16%, suivi par CFAO, 14,2% et Puma, 11,2% et FNAC, 3,1%. En revanche, Redcats et Conforama ont enregistré respectivement une croissance négative de 3,9% et 1,7%.

GAMELOFT

Gameloft, l'éditeur de jeux pour téléphone mobile, a enregistré un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros, en hausse de 8% au deuxième trimestre. Celui-ci a par ailleurs confirmé ses objectifs 2008, prévoyant une accélération au second semestre. A taux de change constant, la société enregistre une progression de 16%. Sur l'ensemble du semestre, les ventes sont légèrement supérieures à 50 millions d'euros. Gameloft enregistre donc une croissance de 10% (17% à taux constant), avec des ventes réparties entre l'Europe (à 44%), l'Amérique du Nord (29%) et le reste du monde (28%).

Les chiffres macroéconomiques

L'enquête de conjoncture dans l'industrie en France pour le mois de juillet sera dévoilée à 8h45 et l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne pour le mois juillet à 10 heures.

Pour la zone euro, l'estimation rapide de l'indice des directeurs d'achat pour le mois de juillet sera publiée à 10 heures et la balance des paiements pour le mois de mai à 11 heures.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont attendues à 14h30 et les ventes de logements existants pour le mois de juin à 16 heures.

Ce matin, l'euro cote 1,5684.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini en hausse, soutenus par la poursuite de la baisse des cours du pétrole et l'annonce de bons résultats sur le front des sociétés. D'un point de vue sectoriel, les titres des constructeurs automobiles ont été particulièrement recherchés grâce aux solides performances trimestrielles de Volkswagen et Peugeot. En revanche, les valeurs pharmaceutiques ont été délaissées dans le sillage de la performance trimestrielle décevante de Merck KGaA. L'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 1,88% à 4408,74 points et le FTSE Eurofirst 80 sur un gain de 1,95% à 4342,74 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont fini en hausse grâce à la poursuite du reflux des cours du pétrole. Le prix du baril de brut léger américain a cédé 3,1% à 124,48 dollars, soit son plus bas niveau en six semaines. Les résultats globalement supérieurs aux attentes de Pfizer, PepsiCo et McDonald's ont également laissé une bonne impression aux investisseurs. Les financières, elles, ont bénéficié de la perspective de l'adoption d'un plan de soutien au marché immobilier. Le Dow Jones a clôturé en hausse de 0,26% à 11632,28 points et le Nasdaq Composite a gagné 0,95% à 2325,88 points.

EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Indice de la Fed de Philadelphie : il s'agit de l'un des premiers indices d'activité régionale pour le secteur manufacturier. Un indice supérieur à 0 signale une expansion du secteur et inversement. Son intérêt pour les investisseurs est relativement limité en raison de sa forte volatilité. Le secteur manufacturier de la région de Philadelphie est relativement similaire à celui de l'ensemble des Etats-Unis. 250 entreprises sont interrogées sur leur activité actuelle (emploi, commandes, livraisons,…) et sur leurs perspectives à six mois.

Mises en chantier : cette donnée communiquée sur une base annualisée donne le nombre de logements mis en chantier chaque mois. Les mises en chantier sont considérées comme un bon indicateur de l'évolution du marché immobilier. Le nombre mensuel de permis de construire est publié en même temps.

Indicateurs avancés du Conference Board (indice des) : cet indice est calculé à partir de dix statistiques économiques, comprenant notamment les commandes dans l'industrie, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage, l'indice S&P500, la confiance des ménages, l'écart de taux entre celui à dix ans et celui au jour le jour… Il est utilisé par les économistes pour anticiper l'évolution de l'activité dans les trois à six prochains mois.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
ANALYSE CLOTURE AOF FRANCE/EUROPE -...
Article Suivant :
ANALYSE MI-SEANCE AOF FRANCE/EUROPE -...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Cac 40   Dollar   Dollars   Dow jones   Emploi   Etats unis   Euro   Euros   Immobilier   Nasdaq   Wall street   Zone euro   La  
Sociétés citées dans cette news : Volkswagen   Nexans   CFAO   Pernod Ricard   Peugeot   NRJ Group   Unibail Rodamco   Renault   CAC 40   Merck   PepsiCo  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?