LA MI-SEANCE A WALL STREET- Vers une ouverture mitigée | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

LA MI-SEANCE A WALL STREET- Vers une ouverture mitigée

Jeudi 24 Jul 2008 à 15:06

Les marchés actions américains devraient ouvrir en ordre dispersé, malgré un afflux de mauvaises nouvelles à une demi-heure de la cloche. Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont ainsi ressorties supérieures aux attentes, tandis que Ford a fait état d'une lourde perte au deuxième trimestre. Cet après-midi, les investisseurs resteront attentifs aux ventes de logements existants en juin. Les futures sur le S&P500 et le Nasdaq100 sont respectivement en baisse de 3,50 points à 1279,50 points et en hausse de 7 points à 1856 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont fini en hausse grâce à la poursuite du reflux des cours du pétrole. Le prix du baril de brut léger américain a cédé 3,1% à 124,48 dollars, soit son plus bas niveau en six semaines. Les résultats globalement supérieurs aux attentes de Pfizer, PepsiCo et McDonald's ont également laissé une bonne impression aux investisseurs. Les financières, elles, ont bénéficié de la perspective de l'adoption d'un plan de soutien au marché immobilier. Le Dow Jones a clôturé en hausse de 0,26% à 11632,28 points et le Nasdaq Composite a gagné 0,95% à 2325,88 points.

Les chiffres macroéconomiques

Les inscriptions au chômage pour la semaine se terminant le 19 juillet se sont révélées supérieures aux prévisions du marché. On a ainsi compté 406.000 nouvelles demandes d'allocation, contre un consensus de 376.000. Le nombre de demandes de la semaine précédente a été révisé à la hausse de 366.000 à 372.000.

Les investisseurs attendent désormais les ventes de logements existants pour le mois de juin à 16 heures.

Les valeurs à suivre

AMAZON.COM

Amazon.com a publié un bénéfice net multiplié par plus de deux au deuxième trimestre. Le cybermarchand a vu ses profits progresser de 102% à 158 millions de dollars, soit 37 cents par action. Ces résultats ont cependant bénéficié de la plus value retirée de la cession d'actifs dans la location de DVD en Europe. Les ventes ont progressé de 41% à 4,06 milliards de dollars. Les analystes interrogés par Thomson Financial tablaient sur un bénéfice par action de 26 cents et un chiffre d'affaires de 3,96 milliards de dollars.

FORD

Ford a enregistré une perte nette de 8,7 milliards de dollars au deuxième trimestre, contre un bénéfice de 750 millions un an auparavant. Le déficit du constructeur automobile s'élève à 3,88 dollars par action, contre un BPA de 0,31 dollar sur la même période en 2007. Ce résultat inclut une dépréciation d'actifs de 8,03 milliards de dollars en Amérique du nord. Hors éléments exceptionnels, Ford est en déficit de 1 milliard de dollars, soit une perte de 64 cents par action. Le consensus Thomson Financial s'attendait seulement à un trou de 27 cents.

MICROSOFT

Microsoft a annoncé la réorganisation de ses activités Windows et Internet et le départ du président de cette division, Kevin Johnson. Ce dernier était impliqué dans le projet de rachat de Yahoo!, qui ne semble plus d'actualité après l'accord conclu entre le portail Internet et l'actionnaire activiste Carl Icahn. La division Windows et Internet sera scindée en deux, avec d'un coté une entité dédiée au système d'exploitation du numéro un mondial des logiciels et de l'autre les activités du groupe liées à Internet (moteur de recherche, MSN, plate-forme publicitaire).

SOUTHWEST AIRLINES

La compagnie aérienne américaine Southwest Airlines a présenté un bénéfice trimestriel en hausse à 321 millions de dollars, ou 44 cents par action, en dépit de la flambée du prix du pétrole ces derniers mois. L'an dernier sur la même période, Southwest avait enregistré un bénéfice de 278 millions de dollars, ou 36 cents par action. Le transporteur américain fait partie des rares compagnies à voir ses profits augmenter malgré le coût du carburant.

EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Indice de la Fed de Philadelphie : il s'agit de l'un des premiers indices d'activité régionale pour le secteur manufacturier. Un indice supérieur à 0 signale une expansion du secteur et inversement. Son intérêt pour les investisseurs est relativement limité en raison de sa forte volatilité. Le secteur manufacturier de la région de Philadelphie est relativement similaire à celui de l'ensemble des Etats-Unis. 250 entreprises sont interrogées sur leur activité actuelle (emploi, commandes, livraisons,…) et sur leurs perspectives à six mois.

Mises en chantier : cette donnée communiquée sur une base annualisée donne le nombre de logements mis en chantier chaque mois. Les mises en chantier sont considérées comme un bon indicateur de l'évolution du marché immobilier. Le nombre mensuel de permis de construire est publié en même temps.

Indicateurs avancés du Conference Board (indice des) : cet indice est calculé à partir de dix statistiques économiques, comprenant notamment les commandes dans l'industrie, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage, l'indice S&P500, la confiance des ménages, l'écart de taux entre celui à dix ans et celui au jour le jour… Il est utilisé par les économistes pour anticiper l'évolution de l'activité dans les trois à six prochains mois.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
LA CLOTURE A WALL STREET - La baisse...
Article Suivant :
LA MI-SEANCE A WALL STREET Baisse...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Dollar   Dollars   Dow jones   Emploi   Etats unis   Immobilier   Nasdaq   Wall street   Mitiga  
Sociétés citées dans cette news : FINANCIAL   PepsiCo  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?