MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Rebond attendu | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Rebond attendu

Lundi 14 Jul 2008 à 08:32

Les marchés en Europe devraient rebondir après leur dégringolade de vendredi. Le CAC 40 affiche désormais six semaines consécutives de baisse. Les investisseurs devraient être rassurés par le plan de soutien des autorités américaines aux spécialistes du refinancement du crédit immobilier, Fannie Mae et Freddie Mac. Les craintes sur leur santé financière ont fait vaciller les marchés, vendredi. Fête nationale oblige, de nombreux intervenants devraient être absents aujourd'hui et les volumes faibles. Dans ce contexte, les mouvements de marché pourraient être amplifiés et peu significatifs.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe que le CAC 40 a dessiné vendredi un nouveau grand chandelier noir de grande amplitude (+0.69%/-3.09%), subissant une nouvelle attaque baissière. En terminologie japonaise, cette bougie indique que les forces vendeuses conservent leur emprise sur le marché. Après une phase de temporisation de quelques séances au-dessus du support à 4224 points, le CAC 40 a rompu ce seuil pour inscrire un nouveau plus bas annuel. Ce repli semble d'autant plus inexorable que l'indice parisien ne pourra pas compter sur le soutien des indices américains qui ont également montré vendredi des signes de faiblesse. Le bureau d'études DayByDay émet un avis négatif pour viser le soutien de mars 2005 à 4020 points.

Les valeurs à suivre

CARREFOUR

Carrefour a chuté de 7,35% à 30,75 euros la semaine dernière, affecté par des ventes décevantes au deuxième trimestre. Avec la hausse des prix de l'essence, les consommateurs délaissent les hypermarchés, trop éloignés, au profit du commerce de proximité et du maxidiscount. Déçu, Deutsche Bank a abaissé son objectif de cours de 45 à 41 euros et maintenu sa recommandation Conserver. Le broker est particulièrement négatif concernant le management du groupe, évoquant les «faux départs», le «mauvais positionnement commercial» et la «mauvaise stratégie» mise en place concernant les hypermarchés.

DEXIA

Le titre Dexia a particulièrement souffert la semaine passée, avec des pertes de près de 13% sur la semaine, à 8,40 euros. Le groupe bancaire, particulièrement sensible aux variations du marché, fait les frais de l'incertitude des investisseurs sur le front des valeurs financières. Tous les regards se sont tournés vers les Etats-Unis ces derniers jours, avec la véritable débâcle boursière de Fannie Mae et Freddie Mac, les deux spécialistes américains du refinancement hypothécaire.

RENAULT

Renault a chuté de 5,74% à 49,23 euros la semaine dernière. Depuis le début de l'année, le titre du constructeur français a perdu près de la moitié de sa valeur. Pris en tenaille entre la hausse des coûts des matières premières et le ralentissement de la demande, Renault devrait enregistrer en 2008 une croissance comprise entre 5 et 10%, «avec une probabilité plus forte d'être dans le bas de la fourchette», a estimé mercredi la direction du groupe.

SAFRAN

General Electric et Snecma, groupe Safran, sociétés mères du fournisseur de moteurs pour l'aéronautique, CFM International, ont signé un accord qui prolonge leur partenariat 50/50 jusqu'en 2040. «L'extension de leur collaboration permet aux deux sociétés partenaires de positionner CFM avec succès et à long terme sur le marché, grâce au développement d'une future génération de moteurs», ont souligné les deux sociétés.

Les chiffres macroéconomiques

Aujourd'hui, les investisseurs attendent la production industrielle de la zone euro pour le mois de mai à 11 heures.

Ce matin, l'euro cote 1,5894 face à la devise américaine.

Vendredi à Paris

Encore une séance terminée largement dans le rouge pour les marchés européens. Malgré un timide rebond en début de séance, les places européennes ont été plombées par le secteur financier, avec les inquiétudes grandissantes qui entourent les agences hypothécaires Freddie Mac et Fannie Mae, ainsi que les rumeurs de départs à la direction du Crédit Agricole. Le CAC 40 a cédé 3,09% à 4 100,54 points, totalisant une perte de 30% depuis le début de l'année. De son côté, le FTSE Eurofirst 80 a abandonné 2,70% à 4087,66 points.

Vendredi à Wall Street

Les marchés américains ont fini en baisse au terme d'une séance particulièrement agitée. Les indices ont évolué au gré des déclarations réelles ou supposées des autorités gouvernementales et financières américaines concernant les spécialistes du refinancement hypothécaire, Fannie Mae et Freddie Mac. Ces dernières ont finalement limité leurs pertes, mais la défiance demeure. La hausse des cours du brut a aussi été un facteur négatif. Le Dow Jones a clôturé en repli de 1,14% à 11100,04 points et perdu 1,9% cette semaine. Le Nasdaq Composite a cédé respectivement 0,83% et 0,3% à 2239,08 points.

EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Demandes hebdomadaires d'allocation chômage : Cette statistique américaine, qui est publiée chaque jeudi à 14h30, donne le nombre de nouvelles demandes d'allocation chômage sur la semaine se terminant le samedi précédent. Elle est un indicateur de la santé du marché de l'emploi aux Etats-Unis, mais est cependant volatile. Il est plus pertinent de surveiller son évolution sur plusieurs semaines. Les économistes surveillent ainsi la moyenne mobile de cette donnée sur quatre semaines.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Point sur le marché parisien Semaine...
Article Suivant :
ANALYSE MI-SEANCE AOF FRANCE/EUROPE -...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Cac 40   Dow jones   Emploi   Essence   Etats unis   Euro   Euros   Freddie mac   Immobilier   Nasdaq   Wall street   Zone euro   Apra  
Sociétés citées dans cette news : Dexia   General Electric   Crédit Agricole   Safran   Carrefour   Renault   CAC 40   General Electric  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?