PRE-OUVERTURE A WALL STREET - Vers une ouverture mitigée | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

PRE-OUVERTURE A WALL STREET - Vers une ouverture mitigée

Mardi 08 Jul 2008 à 15:11

Les marchés actions américains sont attendus en ordre dispersé. Les opérateurs devraient toutefois être rassurés par les propos de Ben Bernanke indiquant que la Fed pourrait continuer à refinancer les banques d'investissement après 2008, si cela devait être nécessaire. Les investisseurs attendent les chiffres des promesses de vente dans l'immobilier en mai. Côté entreprises, Office Depot prévoit des ventes en forte baisse au deuxième trimestre. Les futures sur le S&P500 et le Nasdaq100 sont respectivement en baisse de 1,25 point à 1250,50 points et en hausse de 0,25 point à 1832,50 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains se sont retournés à la baisse en seconde partie de séance, une nouvelle fois lestés par les valeurs financières. La journée avait pourtant bien commencé grâce à la baisse du pétrole et à la spéculation sur une reprise des discussions entre Yahoo! et Microsoft. Les sociétés de refinancement des crédits immobiliers, Fannie Mae et Freddie Mac ont chuté. Selon Lehman Brothers, elles vont devoir lever de nouveau des fonds. Le Dow Jones a clôturé en baisse de 0,5% à 11231,96 points et le nasdaq composite s'est effrité de 0,09% à 2243,32 points.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent les ventes en attente de logements et les stocks des grossistes pour le mois de mai aux Etats-Unis à 16h00.

Les valeurs à suivre

ALCOA

Alcoa ouvre ce soir le bal des publications de résultats du deuxième trimestre. Les analystes interrogés par Thomson Financial tablent en moyenne sur un bénéfice net par action de 0,66 dollar pour un chiffre d'affaires de 7,36 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'exercice 2008, le BPA est attendu à 2,73 dollars pour un chiffre d'affaires de 29,67 milliards de dollars. Fin juin, le numéro trois mondial de l'aluminium avait revu à la baisse ses prévisions de résultats du deuxième trimestre, invoquant un accident chez un des fournisseurs en Australie.

BEAR STEARNS

Jamie Dimon, le patron de JP Morgan Chase, souhaite que les autorités américaines de régulation des marchés enquêtent sur la brusque chute du titre Bear Stearns à Wall Street. Il souhaite que la sec (securities and exchange commission) fasse la lumière sur l'affaire, afin notamment de déterminer si des investisseurs ont provoqué la chute du titre en spéculant à la baisse.

INTEL

Le studio de dessins animés DreamWorks Animation a décidé d'équiper les équipements informatiques nécessaires à la production de ses longs-métrages avec des microprocesseurs Intel et non plus AMD, selon le «Wall Street Journal». Le concurrent d'Intel perdrait ainsi l'un de ses clients les plus prestigieux. A l'heure actuelle, DreamWorks Animation utilise 1500 serveurs et 1000 stations de travail fabriqués par Hewlett-Packard.

OFFICE DEPOT

Office Depot a annoncé qu'il prévoyait une baisse de 10% de ses ventes au deuxième trimestre aux Etats-Unis dans les magasins ouverts depuis au moins un an. Selon le distributeur de fournitures de bureau, le climat économique devrait rester difficile jusqu'à la fin de l'année. Le groupe prévoit également une baisse de 200 points de base de sa marge d'exploitation mais table sur une amélioration de ses bénéfices au troisième et quatrième trimestre. La publication des résultats est attendue le 30 juillet.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
LA CLOTURE A WALL STREET - Plombé...
Article Suivant :
LA MI-SEANCE A WALL STREET - Léger...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Dollar   Dollars   Dow jones   Etats unis   Freddie mac   Immobilier   Lehman brothers   Nasdaq   Wall street   Mitiga  
Sociétés citées dans cette news : Morgan Chase   FINANCIAL  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?