Morning meeting AOF France / Europe - Ouverture mitigée attendue | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Morning meeting AOF France / Europe - Ouverture mitigée attendue

Vendredi 28 Oct 2011 à 08:25

Les futures sur indices prédisent une ouverture en ordre dispersé des marchés actions européens aujourd'hui après une très nette embellie hier. La hausse des bourses pourrait marquer une pause après cette envolée consécutive à l'accord trouvé par les dirigeants européens concernant la restructuration de la dette grecque. Les investisseurs attendent cet après-midi le revenu et la consommation des ménages américains, ainsi que l'estimation de la confiance des ménages américains. Les futures sur indices CAC 40 et Dax évoluent respectivement en hausse de 0,67% et en baisse de 0,34%.

L'analyse technique du CAC 40

Les valeurs à suivre

AREVA

Areva a réalisé au troisième trimestre 2011 un chiffre d'affaires de 1,953 milliard d'euros, en repli de 2,9 % (- 1,3 % à périmètre et change constants). Sur les neuf premiers mois, le chiffre d'affaires du groupe nucléaire public ressort à 5,95 milliards d'euros, en repli de 3,5 % (- 1,5 % à données comparables). Au 30 septembre 2011, le carnet de commandes du groupe atteint 42,7 milliards d'euros, en léger repli (- 1%) par rapport au 30 juin 2011 (43,1 milliards d'euros) et stable par rapport au 30 septembre 2010.

CREDIT AGRICOLE

Les valeurs bancaires se sont distinguées jeudi : Crédit Agricole, BNP Paribas et Société Générale ont enregistré les plus fortes hausses du CAC 40 avec des progressions respectives de 21,96%, de 22,54% et de 16,92%. Le plan sur lequel les dirigeants européens se sont mis d'accord porte notamment sur une recapitalisation des banques, mais les établissements français ont dit ne pas avoir besoin d'aide pour y parvenir.

FRANCE TELECOM

France Télécom a légèrement revu à la hausse son objectif de cash flow opérationnel pour 2011, tablant désormais sur légèrement plus de 9 milliards d'euros grâce à la bonne tenue de son Ebitda à la fin septembre. Au troisième trimestre, l'opérateur télécoms a réalisé un chiffre d'affaires de 11,28 milliards d'euros, en repli de 2,1% à données comparables et une Ebitda retraité des éléments exceptionnels de 3,998 milliards d'euros, en recul de 5,2%. Sa marge d'Ebitda s'est élevée à 35,4%, en repli de 1,2 point.

RENAULT

Renault a réalisé au troisième trimestre 2011 un chiffre d'affaires de 9,745 milliards d'euros, en hausse de 11,9%. Le chiffre d'affaires de l'Automobile est en progression de 12% sous l'effet de la forte dynamique des ventes. Le groupe a souligné le record de ventes au troisième trimestre, avec 632 412 unités vendues, soit une progression de 6,7 % par rapport au troisième trimestre 2010. Une performance qui continue de s'appuyer sur la croissance des marchés hors Europe, notamment au Brésil et en Russie.

Les chiffres macroéconomiques

8h45

Dépenses de consommation pour septembre / FRANCE

14h30

Revenu et consommation des ménages pour septembre / ETATS-UNIS

15h55

Estimation finale de la confiance des ménages pour octobre / ETATS-UNIS

Peu avant 8h30, l'euro cote 1,4190 face au dollar américain.

Hier à Paris

L'ambiance était à l'euphorie sur les marchés européens après l'accord trouvé par les gouvernements pour juguler la crise de la dette. Ils ont pris les décisions difficiles que le marché attendait d'eux : recapitalisation du secteur bancaire, net renforcement des capacités d'intervention de Fonds européen de stabilité financière et réduction de la dette grecque. Ces décisions ont particulièrement bénéficié au secteur bancaire, dont la solidité dépend de la note des Etats. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 6,28% à 3368,62 points et le FTSE Eurotop 100 sur un gain de 3,68% à 2127,40 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé en très nette hausse hier après la conclusion d'un accord important en Europe dans la nuit de mercredi à jeudi. Cet accord, qui prévoit notamment la restructuration de la dette grecque, ainsi qu'une recapitalisation des banques, a dopé le moral des investisseurs. La progression de 2,5% du PIB, conformément aux attentes, a aussi soutenu les marchés. Les indices Dow Jones et Nasdaq ont bondi respectivement de 2,86% à 12 208,55 points et de 3,32% à 2 738,63 points.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Directeurs d'achat (indice des) : cette statistique reflète la confiance des directeurs d'achat. Elle est disponible pour le secteur manufacturier et pour celui des services. Un indice supérieur à 50 signale une expansion de l'activité dans un secteur et un indice inférieur, une contraction. Plus cet indicateur s'éloigne des 50 et plus le rythme d'expansion ou de contraction de l'activité est important.

L'indice composite qui regroupe l'indicateur pour le secteur manufacturier et celui des services est très utile pour prévoir les évolutions du PIB à court terme. Il est considéré comme l'un des indicateurs économiques les plus pertinents.

L'indice manufacturier comprend principalement les composantes production, commande et emploi. La statistique pour les services comprend notamment l'activité en cours, les anticipations d'activité, les prix des intrants et l'emploi.

PIB (Produit Intérieur Brut) : Valeur de tous les biens et services produits à l'intérieur des limites géographiques d'un pays ou d'un territoire au cours d'une période donnée.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Euphorie boursière après l'accord...
Article Suivant :
Analyse mi-séance AOF France /...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Areva   Cac 40   Consommation   Credit agricole   Crise   Dirigeants   Dollar   Dow jones   Emploi   Etats unis   Euro   Euros   France telecom   Nasdaq   Wall street   Mitiga  
Sociétés citées dans cette news : Crédit Agricole   Société Générale   BNP Paribas   Renault   Orange   CAC 40   Areva CI   Areva  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?