Analyse clôture AOF France / Europe - Panne de confiance | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse clôture AOF France / Europe - Panne de confiance

Mardi 18 Oct 2011 à 17:50

Les Bourses européennes ont enregistré une deuxième séance consécutive de baisse, les investisseurs s'inquiétant de la santé de l'économie mondiale et de l'évolution de la crise de la dette. Un série de mauvaises nouvelles a joué : le tassement de la croissance chinoise, la chute du moral des investisseurs allemands et la décision de Moody's d'évaluer la perspective de la note Aaa de la France en vue d'un abaissement. Dans ce cadre, les valeurs bancaires et les cycliques ont nettement pesé sur les indices. Le CAC 40 a cédé 0,79% à 3141,10 points, l'Eurotop 100 a perdu 0,6% à 2007,28 points.

BHP Billiton, la première compagnie minière du monde, a perdu 1,07% à 1 889,50 pence tandis que Rio Tinto, sa rivale, a cédé 3,94%% à 3 153,50 pence. Le cuivre signe sa deuxième séance consécutive de baisse à Londres, pénalisé par le tassement de la croissance chinoise. La Chine, principal moteur de l'économie mondial, est également le premier consommateur de métaux de base. Dans le sillage du cuivre, l'étain, le nickel et le zinc se sont repliés. De son côté, Xstrata a reculé de 1,79% à 932 pence.

Le titre Danone (+2,20% à 46,395 euros) a été épargné par la baisse des marchés actions aujourd'hui après la publication de ventes trimestrielles conformes aux attentes. Le groupe agro-alimentaire a par ailleurs rassuré en confirmant ses objectifs 2011. Le chiffre d'affaires de Danone sur les neuf premiers mois de 2011 est ressorti à 14,532 milliards d'euros, en hausse de 14,3% en données historiques et de 7,7% à données comparables. Sur le seul troisième trimestre, les ventes ont atteint 4,805 milliards d'euros, en hausse de 10,5% en données historiques et de 5,9% en données comparables.

Soitec a chuté de 18,58% à 3,733 euros après avoir été réservé à la baisse à l'ouverture après avoir annoncé qu'il enregistrerait une perte opérationnelle courant au premier semestre. Le fabricant de semi-conducteurs à haute performance a blâmé l'impact de change défavorable et l'absence de revenus de son activité solaires. A taux de change constants, le résultat opérationnel courant aurait été positif. Soitec avait réalisé un bénéfice opérationnel courant de 2,5 millions d'euros, un an plus tôt à la même époque.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice ZEW du sentiment économique des analystes et investisseurs allemands ressort à -48,3 en octobre après -43,3 en septembre. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur -45.

Les prix à la production ont progressé de 0,8% au mois de septembre aux Etats-Unis là où les analystes tablaient sur une hausse de 0,2% seulement. Hors alimentation et énergie, ils ont augmenté de 0,2% contre une hausse de 0,1% attendue par le marché.

A 17h45, l'euro cote 1,3721 dollar.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Balance commerciale : elle mesure la différence en valeur entre les biens et services exportés par un pays et ceux importés. La balance commerciale est excédentaire si la valeur des exportations est supérieure aux importations et déficitaire dans le cas contraire.

Les économistes s'intéressent aux évolutions des exportations et des importations en volume afin de déterminer l'impact du commerce extérieur sur la croissance. Si les exportations ont progressé plus rapidement que les importations, l'impact est positif. Il est négatif dans le cas opposé.

Indice ZEW : L'indice ZEW, qui porte le nom du centre allemand pour la recherche sur l'économie européenne, mesure les anticipations des analystes et des investisseurs institutionnels quant à l'évolution de l'économie allemande. C'est un indicateur avancé de la confiance des investisseurs européens.

PIB (Produit Intérieur Brut) : Valeur de tous les biens et services produits à l'intérieur des limites géographiques d'un pays ou d'un territoire au cours d'une période donnée.

Production industrielle : il s'agit d'un indice qui mesure les quantités produites dans les entreprises qui exercent leur activité dans des usines, des chantiers, des carrières et des mines. Les secteurs primaire (agriculture, pêche et sylviculture) et tertiaire (transports, commerces, services et administrations) ne sont pas pris en compte. En France, la production industrielle représente 20% du PIB. La production manufacturière correspond à la production industrielle, hors énergie, mais comprend les industries agroalimentaires.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse mi-séance AOF France /...
Article Suivant :
L'inquiétude persiste en Europe

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Cac 40   Crise   Dollar   Etats unis   Euro   Euros   Cla  
Sociétés citées dans cette news : Moody's   Danone   CAC 40   Soitec  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?