Morning meeting AOF France / Europe - Recul attendu | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Morning meeting AOF France / Europe - Recul attendu

Jeudi 13 Oct 2011 à 08:32

Les futures sur indices prédisent une ouverture en recul des marchés actions européens aujourd'hui. Les investisseurs devraient réagir à l'annonce d'une baisse des excédents commerciaux de la Chine pour le deuxième mois consécutif. Ces chiffres pourraient relancer les inquiétudes du marché sur la croissance mondiale. Les investisseurs attendent aujourd'hui les chiffres hebdomadaires du chômage ainsi que la balance commerciale pour août aux Etats-Unis. Une demi-heure avant l'ouverture, les futures sur indices CAC 40 et Dax reculent respectivement de 0,50% et de 0,44%.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse technique, le bureau DayByDay constate la formation d'une importante bougie blanche après un nouveau rebond sur le support à 3117 points. La dynamique haussière se poursuit sans pause ni signe de faiblesse : elle devrait permettre d'atteindre la zone de résistance 3260 / 3310 points dans les jours (heures ?) à venir. Ce mouvement, impressionnant par son ampleur et sa vitesse pourra alors marquer une pause. Les analystes de DayByDay conservent leur biais haussier.

Les valeurs à suivre

AEROWATT

Aerowatt a publié une perte nette part du groupe de 1,036 million d'euros au premier semestre 2011 contre un résultat net positif de 0,423 million d'euros sur la même période en 2010. Le chiffre d'affaires consolidé a en revanche bondi de 90% à 13,721 millions d'euros. « Si le produit de la vente d'énergie est en deçà des attentes du groupe en raison de conditions météorologiques peu favorables, les autres recettes augmentent fortement du fait de la construction de centrales pour compte de tiers », écrit la société.

BIOSYNEX

Biosynex a publié un résultat net négatif à hauteur de 10 000 euros au premier semestre contre une perte nette de 24 000 euros au premier semestre 2010. Le résultat d'exploitation ressort en perte de 36 000 euros contre un résultat d'exploitation négatif de 39 000 euros au premier semestre 2010. Le chiffre d'affaires a progressé de 18,75% à 589 000 euros. Biosynex attend au deuxième semestre 2011 une progression sensible de son carnet de commandes, notamment en tests rapides de dépistage de la Mononucléose infectieuse, avec une contribution significative sur le chiffre d'affaires 2012.

CASINO

Le groupe Casino a publié un chiffre d'affaires de 8,7 milliards d'euros au troisième trimestre, en hausse de 21,2%. A périmètre et taux de change constants, la croissance s'établit à 6,3%. Le distributeur a confirmé sa volonté de renforcer sa part de marché en France grâce à ses formats de proximité et de discount, et vouloir faire progresser la marge de Franprix-Leader Price. Casino a par ailleurs confirmé ses objectifs de cessions d'actifs de plus d'un milliard d'euros. Le groupe vise en outre un ratio d'endettement inférieur à 2,2 à la fin 2011.

DEXIA

Le titre Dexia a enregistré mercredi la plus forte baisse des valeurs du SBF 120 avec un recul de 1,11% à 0,80 euro. Fitch Ratings a annoncé avoir baissé d'un cran la note de défaut émetteur à long terme de la filiale Dexia Banque Belgique, qui passe de A+ à A. La note de défaut émetteur à court terme a par ailleurs été déclassée de F1+ à F1. Le volet français du plan de démantèlement de la banque franco-belge a par ailleurs été discuté aujourd'hui en conseil des ministres.

Les chiffres macroéconomiques

14h30

Inscriptions hebdomadaires au chômage / ETATS-UNIS

14h30

Balance commerciale pour août / ETATS-UNIS

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont nettement rebondi, les investisseurs misant sur une résolution prochaine de la crise de la dette grecque. Les opérateurs fondent tous leurs espoirs d'une résolution de la crise sur l'extension des prérogatives du FESF. Or cet élargissement semble sur la bonne voie. En effet, Angela Merkel a assuré ce matin que le FESF serait ratifié d'ici la fin du mois. A Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 2,42% à 3229,76 points, au-dessus des 3 200 points pour la première fois depuis le 2 septembre, tandis que l'Eurotop 100 a progressé de 1,63% à 2042,65 points.

Hier à Wall Street

Tout comme les bourses européennes, Wall Street a terminé la séance de mercredi sur une nette hausse. Les investisseurs ont été rassurés par la perspective d'une ratification du FESF (fonds européen de stabilisation financière). Ce, même si Alcoa, le géant de l'aluminium, qui ouvre chaque trimestre la saison des résultats, a déçu les investisseurs avec des chiffres inférieurs aux attentes en raison du ralentissement de la croissance. Les indices Dow Jones et Nasdaq ont progressé respectivement de 0,90% à 11 518,85 points et de 0,84% à 2 604,73 points.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Production industrielle : il s'agit d'un indice qui mesure les quantités produites dans les entreprises qui exercent leur activité dans des usines, des chantiers, des carrières et des mines. Les secteurs primaire (agriculture, pêche et sylviculture) et tertiaire (transports, commerces, services et administrations) ne sont pas pris en compte. En France, la production industrielle représente 20% du PIB. La production manufacturière correspond à la production industrielle, hors énergie, mais comprend les industries agroalimentaires.

PIB (Produit Intérieur Brut) : Valeur de tous les biens et services produits à l'intérieur des limites géographiques d'un pays ou d'un territoire au cours d'une période donnée.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
L'espoir porte les Bourses
Article Suivant :
Analyse mi-séance AOF France /...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Cac 40   Crise   Dow jones   Etats unis   Euro   Euros   Nasdaq   Wall street   Deuxia  
Sociétés citées dans cette news : Dexia   CAC 40   AEROWATT   Biosynex  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?