Wall Street en baisse en fin d'un trimestre difficile | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Wall Street en baisse en fin d'un trimestre difficile

Vendredi 30 Sep 2011 à 18:32

La Bourse de New York évoluait en baisse vendredi à la mi-séance, malgré des indicateurs économiques encourageants aux Etats-Unis, dans un marché animé par des repositionnements stratégiques de fin de trimestre: le Dow Jones perdait 0,49% et le Nasdaq 0,94%.

Vers 16H15 GMT, le Dow Jones Industrial Average cédait 54,19 points à 11.099,79 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 23,37 points à 2.457,30 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 abandonnait 0,91% (10,61 points) à 1.149,79 points.

Jeudi, Wall Street avait terminé sans direction claire une séance volatile après le feu vert allemand au renforcement du fonds de secours européen: le Dow Jones avait gagné 1,30%, le S&P 500 0,81% mais le Nasdaq avait perdu 0,43%.

"C'est le dernier jour du trimestre et il y a beaucoup de réajustements de portefeuilles: des ventes d'actions qui ont connu un mauvais trimestre, des achats de celles qui enregistré de bonnes performances", a expliqué Hugh Johnson, de Hugh Johnson Advisors.

"Les courtiers se préparent aussi pour quatre semaines importantes, avec pour commencer les chiffres de l'emploi (aux Etats-Unis) la semaine prochaine puis la saison des résultats de sociétés", a-t-il ajouté.

Pour le gestionnaire d'actifs, les statistiques du jour aux Etats-Unis, bien qu'importantes, n'ont dans ce contexte que peu influé.

En nette baisse dès l'ouverture, les indices boursiers new-yorkais ont réduit leurs pertes à l'annonce d'une accélération surprise de l'activité manufacturière dans la région de Chicago (nord des Etats-Unis). L'indice PMI qui la mesure est remonté à 60,4 à septembre.

Autre statistique rassurante: l'indice de confiance des consommateurs américains établi par l'université du Michigan a été nettement révisé à la hausse, à 59,4 pour le mois de septembre.

Les dépenses de consommation ont ralenti nettement en août, en progression de seulement 0,2% en rythme annualisé, tandis que les revenus des ménages baissaient pour la première fois depuis octobre 2009.

Mais pour les analystes du site financeir Briefing.com, "la faiblesse du marché s'explique essentiellement par les mouvements de vente observés à l'étranger, où les courtiers réagissent à des indicateurs décevants".

"Ce recul marque une conclusion appropriée pour le troisième trimestre", sur lequel le Dow Jones affichait à la clôture de jeudi une chute de plus de 10%, ont-ils observé.

Une telle chute, si elle se confirme à la clôture vendredi, marquerait le pire trimestre de l'indice depuis début 2009.

En Chine, l'activité manufacturière s'est légèrement contractée en septembre, selon la banque HSBC. En Allemagne, les ventes de détail ont chuté en août, tandis que dans l'ensemble de la zone euro, l'inflation a accéléré à 3% en septembre.

La tendance était par ailleurs affectée par l'annonce par le fabricant de composants électroniques Micro Technology (-12,22% à 5,15 dollars) d'une perte trimestrielle, là où le marché espérait un bénéfice.

Les producteurs d'engrais pâtissaient d'un plongeon des cours agricoles, les autorités américaines ayant publié des estimations de stocks de maïs bien plus élevés que prévu. Mosaic chutait de 6,35%, CF Industries de 8,03%.

Hewlett-Packard perdait 2,19% à 23,16 dollars. Le groupe informatique, qui a annoncé la semaine dernière le renvoi de son directeur général Léo Apotheker, a annoncé qu'il recevrait un minimum de 13,2 millions de dollars, tandis que Meg Whitman, qui lui succède, touchera un salaire annuel d'un dollar.

Le groupe d'édition McGraw Hill lâchait 2,17% à 41,39 dollars. Selon le Wall Street Journal, il est en discussions avec l'opérateur boursier CME (-3,48% à 248,22 dollars) pour créer une co-entreprise qui gèrerait à la fois les indices boursiers Standard and Poor's et Dow Jones.

Le marché obligataire montait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,938% contre 1,957% jeudi soir et celui à 30 ans à 2,964% contre 2,997% la veille.

THE MOSAIC COMPANY

HEWLETT PACKARD

THE MCGRAW-HILL COMPANIES

THE CHICAGO MERCANTILE EXCHANGE

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse mi-séance AOF Wall Street -...
Article Suivant :
Wall Street finit septembre dans...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Dollar   Dollars   Dow jones   Emploi   Etats unis   Euro   Inflation   Nasdaq   New york   Wall street   Zone euro   Hugh   Johnson   Chicago   Mosaic   Hewlett   Packard   Mcgraw   Hill  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?