Analyse clôture AOF France / Europe - Coup d'arrêt au rebond | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse clôture AOF France / Europe - Coup d'arrêt au rebond

Mercredi 28 Sep 2011 à 17:58

Les marchés européens ont terminé en baisse une séance volatile. Les indices ont alterné passage dans le rouge et dans le vert. Après l'euphorie de mardi alimentée par les espoirs d'adoption de mesures fortes pour résoudre la crise de la dette en Europe, l'heure était à la prudence. Le flou demeure sur les mécanismes qui pourraient être mis en place pour doper le Fonds européen de stabilité financière. Les indices ont été pénalisés par les valeurs cycliques, comme Vallourec ou Alstom. Le CAC 40 a clôturé en repli de 0,92% à 2995,62 points. Le Footsie Eurotop 100 a cédé 0,86% à 1931,13 points.

Le titre MAN Group a plongé de 25% aujourd'hui à la bourse de Londres à 179,80 pence. Le hedge fund a annoncé d'importants retraits de clientèle durant l'été. Ses clients ont retiré en net 2,6 milliards de dollars sur une période de trois mois à fin septembre. Il s'agit du niveau de retrait le plus important depuis le début 2009. Les retraits se sont accélérés en septembre, a précisé le premier fonds spéculatif mondial coté. « Nous pensons que l'appétit des investisseurs demeurera nul pour le restant de l'année en cours », a déclaré Peter Clarke, le PDG du groupe.

A Paris, Neopost a cédé 4,31% à 55,22 euros, pénalisé par des résultats semestriels légèrement inférieurs aux attentes. Le résultat opérationnel courant (ROP) du fournisseur français d'équipements de traitement de courrier affiche une progression de 1,6% à 120,8 millions d'euros, représentant une marge de 25%, en repli de 30 points de base. C'est une petite déception pour les analystes de Société Générale qui visaient un ROP de 122,4 millions et une marge 25,3%.

Après un début de séance en hausse, l'action Alten s'est retournée à la baisse, pour finalement perdre 7,97% à 20,615 euros. Le spécialiste de l'ingénierie et du conseil en technologies a présenté des résultats semestriels en ligne et confirmé sa prévision 2011 d'une croissance organique supérieure à 13% en dépit de la crise financière. Mais certains analystes ont été déçus par les commentaires de la direction sur la marge opérationnelle courante au second semestre. Celle-ci devrait être au moins stable par rapport à celle du premier semestre, où elle avait atteint 10,2%.

Les chiffres macroéconomiques

Le PIB français est resté stable au deuxième trimestre après une progression de 0,9% sur les trois premiers mois de l'année, a confirmé l'Insee. Les dépenses de consommation des ménages ont reculé (-0,7 % après +0,4 %) tandis que l'investissement a progressé à un rythme moins soutenu (+0,6 % après +1,2 %). Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) a contribué négativement à l'évolution du PIB ce trimestre (-0,3 point, après +0,5 point au premier trimestre).

Les commandes de biens durables ont progressé de 0,1% au mois d'août là où les investisseurs attendaient un chiffre stable. En juillet, elles avaient connu une hausse de 4,1%. Hors transports, elles ont reculé de 0,1% en août après une hausse de 0,7% en juillet.

A la clôture, l'euro cote 1,3625 face au billet vert.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
!!Le CAC 40 clôture en baisse de...
Article Suivant :
Le CAC 40 repasse au-dessous des 3000...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Cac 40   Consommation   Crise   Dollars   Euro   Euros   Cla  
Sociétés citées dans cette news : Alten   Vallourec   Neopost   Société Générale   CAC 40   Alstom  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?