Allemagne: croissance confirmée à +0,1% au deuxième trimestre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Allemagne: croissance confirmée à +0,1% au deuxième trimestre

Jeudi 01 Sep 2011 à 10:11

La modeste hausse de 0,1% du produit intérieur brut (PIB) en Allemagne au deuxième trimestre par rapport au premier a été confirmée jeudi par l'Office fédéral des statistiques Destatis.

Comme au premier trimestre, où la croissance allemande avait progressé de 1,3%, les exportations ont soutenu l'économie du pays entre avril et fin juin, en augmentant de 2,3% par rapport au début d'année. Mais les importations ont augmenté de 3,2% dans le même temps, explique Destatis dans un communiqué.

"Le retrait allemand de l'énergie nucléaire a eu un effet notable" sur les importations d'électricité qui sont montées en flèche, la production nationale ne suffisant plus pour satisfaire la demande, relève encore l'Office fédéral.

Un déficit de la balance commerciale a ainsi impacté le PIB de 0,3 point de pourcentage au deuxième trimestre.

Les investissements des entreprises, notamment en biens d'équipement (+1,7%) ainsi que leurs stocks ont augmenté par rapport au premier trimestre, mais la consommation des ménages a reculé de 0,7% sur la même période, "son premier repli depuis l'année de crise 2009", souligne Destatis.

La faiblesse de la consommation privée, qui a coûté 0,4 point de pourcentage au PIB au deuxième trimestre, s'explique par la hausse des prix énergétiques et des effets exceptionnels comme la crise de la dette publique en zone euro et aux Etats-Unis, qui renforce le sentiment d'incertitude, selon Destatis.

Par rapport au deuxième trimestre 2010, la croissance allemande reste toutefois très solide (+2,8%). Le gouvernement fédéral, la Bundesbank et la plupart des économistes comptent sur une croissance d'environ 3% cette année, malgré le ralentissement de l'économie mondiale.

La consommation publique est restée faible au deuxième trimestre (+0,2%), un nouveau témoignage du vent d'austérité qui souffle à Berlin.

Le déficit public allemand a d'ailleurs atteint au premier semestre 2011 son plus bas niveau depuis trois ans, soit 0,6% du PIB, a également annoncé jeudi Destatis. En 2010 le déficit public du pays avait atteint 4,3%, selon un chiffre révisé à la hausse.

Lors des six premiers mois de cette année, les comptes publics ont surtout profité d'un "bon développement de la conjoncture", ce qui a dopé les recettes fiscales tout en freinant les dépenses publiques, selon Destatis.

Le gouvernement allemand table sur un déficit public de 1,5% du PIB cette année, et vise des comptes équilibrés en 2014.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Zone euro : recul de l'indice PMI...
Article Suivant :
Zone euro: l'activité...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Crise   Etats unis   Euro   Zone euro  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?