GDF SUEZ : Résultats Semestriels 2011 | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

GDF SUEZ : Résultats Semestriels 2011

Mercredi 10 Aoû 2011 à 10:30



PR Newswire/Les Echos/

Communiqué de presse 10 août 2011

1er semestre 2011 : Des résultats robustes
Une croissance de toutes les branches après correction de l'impact climatique
Une structure financière solide

Chiffre d'affaires 45,7 milliards d'euros (+ 7,9 %)
EBITDA 8,9 milliards d'euros (+ 8,2 %)

Résultat net, part du Groupe 2,7 milliards d'euros
Dette nette 40,7 milliards d'euros

Au premier semestre, GDF SUEZ enregistre des résultats robustes avec un chiffre
d'affaires à 45,7 milliards d'euros en hausse de + 7,9 %, en dépit de l'impact
très défavorable des conditions climatiques sur ses marchés domestiques. La
croissance opérationnelle est solide avec un Ebitda en progression de + 8,2 %.
Cette forte hausse s'explique principalement par la contribution d'International
Power depuis février 2011, l'impact des mises en service dans tous les métiers
du Groupe et par une bonne performance des activités d'exploration-production,
de GNL, de services à l'énergie et de services à l'environnement.

En tenant compte des plus-values des transactions annoncées à ce jour dans le
cadre du programme d'optimisation de portefeuille, le résultat net part du
Groupe atteindrait 3,6 milliards d'euros et la dette nette 35,4 milliards
d'euros.

A l'occasion de la présentation des résultats semestriels, Gérard Mestrallet,
Président Directeur Général de GDF SUEZ, a déclaré : " Les résultats
robustes de GDF SUEZ au 1er semestre confirment la pertinence du business model
du Groupe. Ce profil équilibré et la solidité de notre structure financière
constituent des atouts majeurs dans un environnement en évolution rapide. Notre
programme d'optimisation d'actifs nous a permis d'effacer en six mois l'impact
du rapprochement avec International Power sur NOS ratios d'endettement. Dans la
même logique que cette opération, nous poursuivons la mise en oeuvre de notre
stratégie de développement à l'international et en particulier dans les pays
émergents à forte croissance. Le partenariat majeur annoncé aujourd'hui avec
China Investment Corporation (CIC) témoigne de la capacité du Groupe à se
positionner sur les marchés les plus prometteurs. "

Après correction de l'impact climatique, toutes les branches contribuent à la
croissance de l'Ebitda sur la période. En France et en Belgique, le Groupe a
dû faire face sur le semestre à des conditions climatiques exceptionnelles
impactant négativement les résultats des branches Energie France,
Infrastructures et dans une moindre mesure Energie Europe et International. Pour
la branche Energie France, l'effet climat sur les ventes de gaz naturel (- 30
TWh par rapport au 1er semestre 2010) et les mauvaises conditions
d'hydraulicité ont réduit l'Ebitda de 18 % malgré la contribution des
centrales thermiques et éoliennes récemment mises en service.

L'Ebitda de la branche Energie Europe et International croît de + 21 % par
rapport au premier semestre 2010 après l'intégration d'International Power et
grâce à la bonne performance de ses actifs en Amérique latine et en Amérique
du Nord.

La branche Global Gaz & GNL renoue avec une croissance de son Ebitda à + 2,7 %,
la bonne performance des activités d'exploration-production et des activités
de GNL permettant de compenser les effets défavorables du spread gaz-pétrole
ainsi que la contraction des ventes aux grands comptes européens.

La branche Infrastructures enregistre un recul de son Ebitda de - 8,9 %, les
effets positifs de la mise en service du terminal méthanier de Fos Cavaou ne
permettant pas de compenser des conditions climatiques défavorables et la
moindre mobilisation des stockages souterrains.

La branche Energie Services enregistre une croissance de son Ebitda de + 12 %,
tirée par les acquisitions réalisées fin 2010 et par sa capacité à capter
les effets positifs de la reprise dans certains secteurs.

Enfin, SUEZ ENVIRONNEMENT enregistre une forte progression de son Ebitda à + 18
% notamment sous l'impulsion d'une hausse des volumes et de la rentabilité et
de la croissance très soutenue d'Agbar.

En outre, le programme Efficio 2 continue de contribuer à la performance du
Groupe avec 500 millions d'euros(1) sur le premier semestre dont 300 millions
d'euros impactent positivement l'Ebitda. Les synergies opérationnelles et
financières annoncées dans le cadre du rapprochement avec International Power
sont confirmées.

Un développement accéléré dans les pays en forte croissance :

Avec l'intégration d'International Power, GDF SUEZ réaffirme sa position de
premier producteur mondial d'électricité non nucléaire et, grâce au cash
flow généré par ses activités et à la solidité de son bilan, poursuit la
consolidation de ses positions dans l'ensemble de ses métiers (électricité,
gaz, services à l'énergie et à l'environnement), notamment sur les marchés
en fort développement avec :

- Des développements industriels majeurs :
o La mise en service de Ras Laffan C, la plus grande centrale de production
électrique et de dessalement au Qatar. Cet important projet d'infrastructure
représente une puissance électrique de 2 730 MW et une capacité de
dessalement supérieure à 286 000 m3 par jour.
o La mise en service commerciale de la centrale au gaz naturel Astoria Energy
II d'une capacité de 575 MW dont l'intégralité de la production est vendue à
la régie d'électricité de New York dans le cadre d'un contrat de 20 ans.
o La mise en service en Amérique latine de plusieurs actifs de production
d'électricité pour plus de 600 MW: Bahia las Minas et Dos Mares au Panama,
Estreito 1 et 2 au Brésil et Monte Redondo ainsi que les centrales Hornitos
et Andina au Chili.
- Des contrats d'envergure :
o La signature d'un contrat avec la compagnie pétrolière nationale
malaisienne Petronas LNG pour la vente de 2,5 millions de tonnes de GNL de
2013 à 2016.
o La signature par SUEZ ENVIRONNEMENT du contrat d'exploitation et de
maintenance des services d'eau et d'assainissement de la ville d'Adelaïde,
en Australie, pour 10 ans.
- Des partenariats stratégiques de long terme pour accélérer le développement
d'activités au coeur des métiers de GDF SUEZ :
o Un accord de coopération avec CIC pour toutes les activités du Groupe,
notamment en Asie- Pacifique, dont la première étape est une prise de
participation(2) minoritaire de CIC de 30 % dans les activités
d'Exploration-Production.
o Un accord de partenariat dans le domaine du transport de gaz naturel en
France et en Europe avec le consortium CNP Assurances-Caisse des Dépôts qui
a pris une participation de 25 % dans GRTgaz.
o Un accord de partenariat avec Vinci et Areva pour créer une filière
industrielle de l'éolien en mer et répondre à l'appel d'offres lancé par
l'Etat français.

(1) Impact capex, besoin en fonds de roulement et Ebitda.
(2) Discussions exclusives avancées.

Une structure financière solide et renforcée :

Avec les opérations de cession annoncées ce jour, GDF SUEZ a d'ores et déjà
engagé 60 % de son programme d'optimisation de portefeuille de 10 milliards
d'euros prévu sur 3 ans avec la réalisation au 30 juin 2011 des opérations
Intercommunales belges et Noverco pour un montant de 0,9 milliard d'euros et
l'annonce d'opérations pour un montant supplémentaire de 5,3 milliards d'euros
(encaissement le 12 juillet du produit de cession relatif au partenariat dans
GRTgaz ; prise de participation minoritaire de CIC dans l'exploration-production
; cessions des participations du Groupe dans G6 Rete Gas et Atlantic LNG ;
cession en cours de la participation minoritaire du Groupe dans les champs
d'Elgin-Franklin). L'ensemble de ces opérations permettra une importante
création de valeur et des plus-values comptables totales d'environ 1,5 milliard
d'euros(3).

Au 30 juin, la dette nette est en recul de 2,1 milliards d'euros par rapport à
la dette nette pro forma à fin décembre 2010 et s'établit à 40,7 milliards
d'euros soit un ratio dette nette/Ebitda inférieur à 2,5 conforme à
l'objectif annoncé pour 2011. Le Groupe présente ainsi l'une des meilleures
structures financières du secteur.

Au cours du 1er semestre 2011, GDF SUEZ a poursuivi la gestion dynamique de sa
liquidité, notamment grâce à la première émission obligataire à 100 ans
réalisée sur le marché euros, allongeant ainsi la maturité de sa dette nette
de plus d'un an, confirmant la qualité de la signature du Groupe et renforçant
encore le haut niveau de liquidité du Groupe (22,2 milliards d'euros, dont 10,3
milliards d'euros de cash et 11,9 milliards d'euros de lignes de crédit non
tirées).

Les résultats du 1er semestre permettent de confirmer l'objectif d'un Ebitda
2011 compris entre 17 et 17,5 milliards d'euros(4), avant impacts défavorables
du climat au 1er semestre et du risque tarifaire français. A fin juin, l'impact
défavorable du climat enregistré sur nos marchés domestiques est estimé à
465 millions d'euros. Le risque de gel des tarifs de distribution publique de
gaz en France dépend des décisions à venir, sachant que tout retard de 1
point au 1er octobre 2011 entre le coût de la ressource et le prix refacturé
est estimé, sur la base des forwards à début août, à 40 millions d'euros.

Sur le deuxième semestre, le Groupe va travailler activement sur son
environnement réglementaire, continuer son intégration et sa restructuration
avec notamment le projet de Branche Energie Europe, mettre en oeuvre l'accord de
coopération signé avec CIC et poursuivre son programme d'optimisation de
portefeuille et d'investissements, afin d'accroître sa rentabilité.

Le Groupe maintient sa politique de rémunération durable et compétitive de
ses actionnaires avec un dividende stable ou en croissance en 2011. GDF SUEZ
versera le 15 novembre 2011 un acompte sur dividende de 0,83 euro par action au
titre de l'exercice 2011, égal à l'acompte versé il y a un an. Le montant
total du dividende au titre de l'exercice 2011 sera proposé par le Conseil
d'administration à l'Assemblée générale des actionnaires du 23 avril 2012.

Prochaines communications prévues :

• 14 septembre 2011 : Journée investisseurs International Power
• 4 novembre 2011 : Publication des résultats du 3ème trimestre 2011
• 4ème trimestre 2011 : Journée investisseurs GDF SUEZ : " Le savoir-faire
unique de GDF SUEZ sur les grands projets "

La présentation des résultats aux analystes et le rapport financier semestriel
comportant le rapport d'activité, les comptes consolidés et les notes aux
comptes sont disponibles sur notre site internet :

http://www.gdfsuez.com/fr/finance/investisseurs/resultats/
resultats-semestriels-2011/resultats-semestriels-2011/

(3) Via compte de résultats.
(4) Sur la base d'un climat moyen et sans changement majeur de la
réglementation et de l'environnement économique. Les hypothèses sous-jacentes
2011 sont les suivantes : Brent moyen de 92 $/bbl ; prix moyen de
l'électricité baseload en Belgique de 50 EUR/ MWh ; prix moyen du gaz à
Zeebrugge de 23 EUR/MWh.

GDF SUEZ inscrit la croissance responsable au coeur de ses métiers pour relever
les grands enjeux énergétiques et environnementaux : répondre aux besoins en
énergie, assurer la sécurité d'approvisionnement, lutter contre les
changements climatiques et optimiser l'utilisation des ressources. Le Groupe
propose des solutions performantes et innovantes aux particuliers, aux villes et
aux entreprises en s'appuyant sur un portefeuille d'approvisionnement gazier
diversifié, un parc de production électrique flexible et peu émetteur de CO2
et une expertise unique dans quatre secteurs clés : le gaz naturel liquéfié,
les services à l'efficacité énergétique, la production indépendante
d'électricité et les services à l'environnement. GDF SUEZ compte 218 350
collaborateurs dans le monde pour un chiffre d'affaires en 2010 de 84,5
milliards d'euros. Coté à Bruxelles, Luxembourg et Paris, le Groupe est
représenté dans les principaux indices internationaux : CAC 40, BEL 20, DJ
Stoxx 50, DJ Euro Stoxx 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe, ASPI
Eurozone et ECPI Ethical Index EMU.

Avertissement important

Les agrégats présentés sont ceux habituellement utilisés et communiqués aux
marchés par GDF SUEZ. La présente communication contient des informations et
des déclarations prospectives. Ces déclarations comprennent des projections
financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles
celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et
des attentes concernant des opérations, des produits ou des services futurs ou
les performances futures. Bien que la direction de GDF SUEZ estime que ces
déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les porteurs
de titres GDF SUEZ sont alertés sur le fait que ces informations et
déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes,
difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de GDF SUEZ
qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent
significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les
déclarations et informations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui
sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par GDF
SUEZ auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), y compris ceux
énumérés sous la section " Facteurs de Risque " du document de référence de
GDF SUEZ enregistré auprès de l'AMF le 28 mars 2011 (sous le numéro
D.11-0186). L'attention des investisseurs et des porteurs de titres GDF SUEZ est
attirée sur le fait que la réalisation de tout ou partie de ces risques est
susceptible d'avoir un effet défavorable significatif sur GDF SUEZ.

Contact Presse: Contact Relations Investisseurs:
Tel France: +33 (0)1 44 22 24 35 Tel: +33 (0)1 44 22 66 29
Tel Belgique: +32 2 510 76 70 E-Mail: ir@gdfsuez.com
E-Mail: gdfsuezpress@gdfsuez.com

Compte de résultat simplifié
En MEUR S1 2010 S1 2011
Chiffre d'affaires 42 346 45 678
Achats (22 401) (23 534)
Charges de personnel (5 882) (6 395)
Amortissements, dépréciations et provisions (2 817) (3 425)
Autres produits et charges opérationnels (6 030) (7 093)
Résultat opérationnel courant 5 215 5 231
MtM, dépréciations d'actifs, restructurations et cessions 899 433
Résultat des activités opérationnelles 6 114 5 664
Résultat financier (charge) (1 070) (1 075)
dont coût de l'endettement net (907) (869)
dont désactualisation des provisions (300) (290)
dont dividendes et autres 137 84

Impôts (1 086) (1 371)
Part dans les entreprises associées 188 300
Résultat net des participations ne donnant pas
le contrôle (581) (781)
Résultat net part du groupe 3 565 2 738
EBITDA 8 194 8 865

Flux de trésorerie

En MEUR S1 2010 S1 2011

MBA avant charge financière et impôts 8 027 8 670
Impôts payés (hors impôts payés sur cessions) (661) (1 082)
Variation du BFR (598) (741)
FLUX DE TRÉSORERIE ISSUS DE L'ACTIVITÉ COURANTE 6 768 6 847

Investissements corporels et incorporels nets (4 228) (3 811)
Investissements financiers (774) (511)
Cessions et autres flux liés à l'investissement 2 170 1 134(1)
FLUX DE TRÉSORERIE ISSUS DE L'INVESTISSEMENT (2 832) (3 188)
Dividendes payés (1 910) (2 066)
Rachat d'actions (396) (85)
Solde des remboursements / nouveaux emprunts (2 362) (1 479)
Intérêts financiers versés (941) (1 163)
Augmentation de capital (33) 181
Autres flux de trésorerie 210 259
FLUX DE TRÉSORERIE ISSUS DU FINANCEMENT (5 432) (4 353)
Effets de change, de méthodes comptables et autres 276 (230)
TRÉSORERIE À L'OUVERTURE 10 324 11 296
TOTAL DES FLUX DE TRÉSORERIE DE LA PÉRIODE (1 220) (924)
TRÉSORERIE À LA CLÔTURE 9 104 10 372

(1) Y compris impact net de la consolidation de la trésorerie d'IPR et du
paiement du dividende exceptionnel de 92 p/action aux actionnaires d'IPR le
25/2/2011

Résultats semestriels 2011 - 10 août 2011

Bilan simplifié
En MdEUR

ACTIF 31/12/10(2) 30/06/11 PASSIF 31/12/10(2)
30/06/11
ACTIFS NON COURANTS 133,3 148,3 Capitaux propres,
part du groupe 62,1 63,2
Participations
ne donnant pas
le contrôle 8,5 15,6
ACTIFS COURANTS 51,1 58,9 TOTAL CAPITAUX
PROPRES(1) 70,6 78,8
Dont actifs financiers
évalués à la juste
valeur par résultat 1,7 1,5 Provisions 14,5 14,9
Dont trésorerie et
équivalents de
trésorerie (3) 11,3 10,4 Dettes
financières (3) 47,2 52,6
Autres dettes 52,1 60,9
TOTAL ACTIF 184,4 207,2 TOTAL PASSIF 184,4 207,2

Résultats semestriels 2011 - 10 août 2011

(1) La variation des capitaux propres part du Groupe et des participations ne
donnant pas le contrôle intègre notamment les effets de l'entrée
d'International Power et du partenariat mis en place autour de GRTgaz pour
respectivement 6,5 milliards d'euros et 1,1 milliard d'euros. Conformément à
la possibilité offerte par la norme IFRS3R, le Groupe a décidé de retenir
l'OPTION dite du full goodwill dans le cadre de l'acquisition d'International
Power.
(2) Le bilan présenté au titre de l'exercice 2010 a été retraité suite à
la détection au cours du semestre d'une erreur, au sens de la norme IAS8, dans
la détermination de la créance de " gaz en compteur " de la branche Energie
France. Cette erreur résulte de l'utilisation d'un modèle incomplet et de
certains paramètres de calcul erronés. L'essentiel de l'incidence cumulée de
cette erreur est antérieur au 22 juillet 2008, date de la fusion entre Gaz de
France et Suez, affectant ainsi la juste valeur des actifs acquis dans le cadre
de cette opération, et donc le goodwill, le coût du regroupement d'entreprises
demeurant inchangé. Au 31 décembre 2010, les postes Goodwill, Clients et
autres débiteurs, Impôts différés actifs, Autres dettes et Capitaux propres
ont été corrigés pour respectivement + 366 millions d'euros, - 833 millions
d'euros, + 240 millions d'euros, - 137 millions d'euros et - 91 millions
d'euros. L'impact de cette erreur sur le résultat au 30 juin 2010, au 31
décembre 2010 et sur les indicateurs clés de la branche Energie France n'est
pas significatif, aussi le compte de résultat 2010 et les indicateurs de cette
branche n'ont-ils pas été retraités. Les mesures appropriées ont été mises
en place pour renforcer, dès le 1er semestre 2011, la fiabilité du modèle de
détermination du "gaz en compteur" et adapter en conséquence les dispositifs
de contrôle interne. Les montants facturés aux 10,1 millions de clients en
France n'ont été en aucun cas affectés par cette erreur. Le détail de ces
retraitements est communiqué dans les notes aux comptes semestriels du rapport
financier semestriel publié sur notre site internet :
http://www.gdfsuez.com/fr/finance/investisseurs/resultats/
resultats-semestriels-2011/resultats-semestriels-2011/.

(3) Proforma de l'acquisition d'International Power, la dette nette se serait
établie à 42,8 milliards d'euros au 31 décembre 2010.

SIÈGE SOCIAL GDF SUEZ
Tour T1 - 1 place Samuel de Champlain - Faubourg de l'Arche -
92930 Paris La Défense cedex - France
Tél : +33 (0)1 44 22 00 00
GDF SUEZ - SA AU CAPITAL de 2 251 167 292 EUROS - RCS NANTERRE 542 107 651
www.gdfsuez.com

The content and accuracy of news releases published on this site and/or
distributed by PR Newswire or its partners are the sole responsibility of the
originating company or organisation. Whilst every effort is MADE to ensure the
accuracy of our services, such releases are not actively monitored or reviewed
by PR Newswire or its partners and under no circumstances shall PR Newswire or
its partners be liable for any loss or damage resulting from the use of such
information. All information should be checked prior to publication.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
SCOR a finalisé l'acquisition de...
Article Suivant :
BOURBON : Chiffre d'affaires 2ème...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés : Areva   Cac 40   Euro   Euros   Fusion   Gdf suez   Mestrallet   New york   Petrole   Resultat financier   Retraite   Suez environnement   Suez   Robustes   Climatique   Belgique   Climat   Grtgaz   Cessions   Notes   Gdfsuez   Meur   Goodwill   Accuracy   Releases  
Sociétés citées dans cette news : Option   Bel 20   CNP Assurances   Suez (rompus)   VINCI   CAC 40   Areva CI   CIC   Engie   Environnement   MADE   Suez Environnement Company   Areva   Euronext   NOS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?