Analyse AOF clôture Wall Street - Hausse avec les résultats | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse AOF clôture Wall Street - Hausse avec les résultats

Vendredi 29 Avr 2011 à 08:18

Les marchés actions américains ont terminé la séance de jeudi en légère hausse au terme d'une journée hésitante. Les indices ont été soutenus par la publication de plusieurs résultats meilleurs qu'attendu du côté des sociétés. Ces chiffres solides ont permis dans une certaine mesure de faire oublier les données macro-économiques décevantes dévoilées hier sur le front de l'emploi et de la croissance des Etats-Unis. Les indices Dow Jones et Nasdaq ont progressé respectivement de 0,57% à 12 763,31 points et de 0,09% à 2 872,53 points.

Procter & Gamble qui présenté des résultats inférieurs aux attentes et légèrement abaissé ses objectifs 2011. Le titre du célèbre fabricant de produits de grande consommation a progressé de 0,75% à 64,50 dollars, soit le repli le plus faible de l'indice Dow Jones. Son PDG Bob McDonald a qualifié l'ENVIRONNEMENT opérationnel actuel de « très difficile ». Procter & Gamble est en effet confronté à la hausse des coûts des matières premières. Pour répondre à cette menace, le groupe peut jouer sur deux leviers : les réductions des coûts et les hausses de prix.

Les chiffres macroéconomiques

La croissance aux Etats-Unis s'est élevée à 1,8% au premier trimestre, à comparer avec un consensus Reuters de 2%.

429 000 inscriptions hebdomadaires au chômage ont été enregistrées au cours de la semaine du 23 avril, à comparer avec un consensus de 392 000. Le chiffre de la semaine précédente a été révisé à la hausse de 403 000 à 404 000.

Les promesses de ventes de logements ont augmenté de 5,1% en mars aux Etats-Unis. Le consensus Reuters était de +1,5%. Elles avaient augmenté de 0,7% en février.

Les valeurs à suivre

COLGATE PALMOLIVE

Le groupe américain de produits de grande consommation Colgate Palmolive a réalisé au premier trimestre un bénéfice en hausse de 61% en raison d'une base de comparaison favorable. Le bénéfice de l'an dernier avait été pénalisé par une charge exceptionnelle liée au Venezuela. Le bénéfice net s'est établi à 576 millions de dollars, ou 1,16 dollar par action, conformément aux attentes. Le chiffre d'affaires a progressé de 4,5% à 3,99 milliards, contre un consensus de 3,96 milliards. Pour autant, le groupe a prévenu que ses marges étaient affectées par la hausse des coûts des matières premières.

DOW CHEMICAL

Dow Chemical a réalisé au premier trimestre 2011 un bénéfice net en hausse de 34%, soutenu notamment par les ventes de ses branches santé et agrochimie. Le premier groupe de chimie américain a réalisé un bénéfice net de 625 millions de dollars, ou 54 cents par action. Le chiffre d'affaires a progressé de 10% à 14,73 milliards. Les analystes sondés par FactSet visaient un BPA de 67 cents et un chiffre d'affaires de 13,95 milliards.

EASTMAN KODAK

Eastman Kodak a fait état d'une perte plus importante que prévu au premier trimestre 2011 en raison de la baisse des revenus tirés de ses licences de propriété intellectuelle. La perte des opérations poursuivies s'est établie à 1,13 dollar par action alors que les analystes visaient en moyenne une perte de 61 cents, selon Thomson-Reuters. Le chiffre d'affaires a chuté de 31% à 1,32 milliard, contre un consensus de 1,37 milliard.

EBAY

EBay a dévoilé hier soir des résultats supérieurs aux attentes grâce à son activité paiement en ligne. Le numéro un mondial des enchères en ligne a réalisé au premier trimestre un résultat net de 476 millions de dollars, soit 36 cents par action, à comparer avec 398 millions de dollars, ou 30 cents par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 47 cents, soit 1 cents de mieux que le consensus Thomson Reuters.

EXELON

L'électricien américain Exelon a annoncé le rachat de son rival Constellation Energy pour 7,9 milliards de dollars. Le principal exploitant de centrales nucléaires aux Etats-Unis va verser 0,93 action Exelon pour une action Constellation détenue. Au cours de clôture de mercredi, la transaction représente 38,59 dollars par action, une prime de 12,5% sur le cours de clôture de Constellation (34,30 dollars).

EXXON

Exxon a publié un bénéfice net de près de 11 milliards de dollars au premier trimestre 2011, soutenu par la hausse des prix de l'essence. La plus grande compagnie pétrolière du monde privée a réalisé un bénéfice net de 10,65 milliards de dollars, ou 2,14 dollars par action. Les analystes de Wall Street tablaient sur un BPA de 2,04 dollars. Le chiffre d'affaires a bondi de 26% à 114 milliards de dollars. Exxon affiche sa meilleure performance trimestrielle depuis le troisième trimestre 2008 où son bénéfice avait atteint le niveau record de 14,83 milliards.

NYSE EURONEXT

A l'occasion de la publication de ses résultats, Nyse Euronext a une nouvelle fois affirmé son soutien à l'offre amicale de Deutsche B&*#8221;rse, alors que le groupe fait également l'objet d'une tentative d'OPA conjointe de la part de Nasdaq OMX et ICE (Intercontinental Exchange). Selon la direction de Nyse, le projet de fusion avec Deutsche B&*#8221;rse devrait « renforcer et accélérer » ses perspectives de croissance propres.

PEPSICO

L'américain Pepsico a publié un bénéfice net de 1,14 milliard de dollars au titre du premier trimestre de son exercice fiscal 2011, en recul de 20% sur un an. Ce chiffre équivaut à 71 cents par action contre 89 cents par action un an plus tôt. L'activité du groupe de boissons non alcoolisées et de snacks s'est en revanche appréciée de 27% sur la période à 11,9 milliards de dollars. Les analystes attendaient un bénéfice net de 73 cents et un chiffre d'affaires de 11,71 milliards de dollars.

PROCTER & GAMBLE

Procter & Gamble a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et abaissé ses prévisions annuelles en raison de la hausse des coûts des matières premières. Au troisième trimestre de son exercice 2010/2011, le groupe américain de produits de grande consommation a réalisé un bénéfice net en hausse de 11% à 2,87 milliards de dollars, ou 96 cents par action, contre 83 cents un an plus tôt. Les analystes attendaient 97 cents en moyenne, selon Thomson Reuters. Le chiffre d'affaires s'est établi à 20,2 milliards de dollars.

SPRINT

L'opérateur de téléphonie mobile Sprint Nextel a réduit ses pertes dans des proportions plus fortes qu'attendu au premier trimestre. Sur cette période, le groupe a essuyé une perte nette de 439 millions de dollars, soit 15 cents par action, en baisse par rapport à l'année dernière où elle s'était élevée à 865 millions de dollars, soit 29 cents par action. Les analystes interrogés par FactSet anticipaient une perte de 22 cents par action. Le chiffre d'affaires a progressé de 3% à 8,3 milliards de dollars. Wall Street visait 8,2 milliards de dollars.

STARBUCKS

Starbucks a annoncé mercredi soir une hausse de 20% de ses bénéfices à 261,6 millions de dollars, soit 34 cents par action, conformément au consensus. Le chiffre d'affaires est en hausse de 10 à 2,8 milliards de dollars. Les ventes, à magasin comparables, progressent de 7% contre 5,4% attendu par les analystes. Le prix moyen du ticket est en hausse de 1% et le nombre de transaction progresse de 6%. Malgré la forte hausse des prix du café sur le trimestre, la marge opérationnelle s'est améliorée de 10 points à 13,5%.

XILINX

Le fabricant de puces programmables Xilinx a publié des résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre. Son bénéfice net est ressorti à 160,1 millions de dollars, soit 59 cents par action, contre 148,5 millions de dollars ou 54 cents par action, un an plus tôt. Le consensus Thomson Financial s'élevait à 52 cents. Le chiffre d'affaires a progressé de 11% à 587,9 millions de dollars, ce qui est supérieur à la prévision moyenne des analystes de 579,7 millions de dollars.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Demandes hebdomadaires d'allocation chômage : Cette statistique américaine, qui est publiée chaque jeudi à 14h30, donne le nombre de nouvelles demandes d'allocation chômage sur la semaine se terminant le samedi précédent. Elle est un indicateur de la santé du marché de l'emploi aux Etats-Unis, mais est cependant volatile. Il est plus pertinent de surveiller son évolution sur plusieurs semaines. Les économistes surveillent ainsi la moyenne mobile de cette donnée sur quatre semaines.

Croissance (économique) : Augmentation durable de l'activité économique d'un pays, que l'on constate notamment par l'évolution des prix, de la production, des revenus.

Cette croissance est évaluée à partir de l'indicateur du produit intérieur brut (PIB = valeur de tous les biens et services produits à l'intérieur des limites géographiques d'un pays) ou à partir du produit national brut (PNB), qui tient compte des flux de revenus des facteurs économiques entre un pays et le reste du monde.

PIB (Produit Intérieur Brut) : Valeur de tous les biens et services produits à l'intérieur des limites géographiques d'un pays ou d'un territoire au cours d'une période donnée.

Commandes de biens durables : cette statistique mesure la valeur des commandes de biens adressés aux entreprises du secteur manufacturier dont la durée de vie est supérieure à trois ans (voitures, ordinateurs, avions...). Elle est réputée comme un bon indicateur de l'activité future dans le secteur manufacturier. Les commandes de biens durables, hors défense et aéronautique, sont considérées comme un bon guide des investissements des entreprises. On notera cependant le caractère volatil de cette statistique.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse mi-séance AOF Wall Street -...
Article Suivant :
USA: hausse supérieure aux attentes...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Dollar   Dollars   Dow jones   Emploi   Essence   Etats unis   Fusion   Nasdaq   Opa   Prime   Wall street   Cla  
Sociétés citées dans cette news : FINANCIAL   Environnement   Euronext   Colgate Palmolive   Dow Chemical   NYSE EURONEXT   PepsiCo   Procter & Gamble  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?