Analyse mi-séance AOF Wall Street - Légère reprise des indices | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse mi-séance AOF Wall Street - Légère reprise des indices

Mercredi 13 Avr 2011 à 17:36

Les marchés rebondissent légèrement à la mi-séance. Les résultats meilleurs que prévu de JPMorgan n'empêchent pas le titre de se replier, de même que celui de certains de ses concurrents. Bank of America perd ainsi près de 1%. A contrario, les indices sont soutenus par les valeurs technologiques, en particulier des fabricants de matériels informatiques. Les investisseurs attendent désormais le livre Beige de la Fed sur l'état de santé de l'économie qui sera publié à 20 heures (heure de Paris). Vers 17h30, l'indice Dow Jones gagne 0,21% à 12 289,61 points et le Nasdaq Composite 0,69% à 2763,70 points.

Le titre JPMorgan cède 0,49% à 46,41 dollars aujourd'hui après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Première banque américaine à dévoiler ses résultats du premier trimestre, l'établissement a dévoilé une performance meilleure que prévu. Sur cette période, elle a dégagé un bénéfice net de 5,6 milliards de dollars, soit 1,28 dollar par action, à comparer avec un bénéfice net de 3,3 milliards de dollars, ou 74 cents par action un an plus tôt.

Les chiffres macroéconomiques

Les ventes au détail ont progressé de 0,4% au mois de mars contre une hausse de 0,5% attendue par le marché. En février, ce chiffre avait cr- de 1,1%. Hors automobile, les ventes au détail ont connu une hausse de 0,8% en mars contre un consensus de + 0,7%.

Les stocks des entreprises ont augmenté de 0,5%, ce qui est inférieur au consensus de +0,8%.

Le livre Beige de la Fed sur l'état de santé de l'économie sera publié à 20 heures.

Les valeurs à suivre

PROCTER & GAMBLE

La Commission européenne a infligé aujourd'hui une amende totale de 315,2 millions d'euros à Procter & Gamble et à Unilever au motif que ces entreprises ont conduit une entente avec la société Henkel sur le marché des poudres à lessiver dans huit pays de l'Union européenne. Les trois entreprises sont les principaux producteurs de poudre à lessiver en Europe. L'entente a duré environ trois ans et visait à stabiliser les positions sur le marché et à coordonner les prix, en violation des règles de l'Union et de l'Espace économique européen en matière d'ententes et d'abus de position dominante.

TYCO

Schneider Electric a démenti toute discussion avec Tyco International suite à des rumeurs de presse. « En réponse aux rumeurs de marché, Schneider Electric annonce ne pas être actuellement en discussion avec Tyco International sur une éventuelle opération stratégique entre les deux groupes », indique-t-il dans un communiqué. « Schneider Electric ne fera pas d'autre commentaire sur ce sujet », ajoute le groupe. Hier, le Daily Telegraph annonçait que Schneider avait envoyé une lettre manifestant son intérêt pour une offre de 30 milliards de dollars sur Tyco.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Ventes au détail : Ces chiffres sont très suivis par les économistes car les ventes au détail constituent une part importante de la consommation des ménages. Aux Etats-Unis, elles représentent ainsi le tiers de la consommation qui est la principale composante du PIB. Ils permettent également de valider ou relativiser les indications de l'indice de confiance des ménages du Conference Board.

Outre Atlantique ce rapport est publié par le département américain du commerce qui donne une estimation du total des ventes au détail (y compris celles des produits alimentaires) réalisées sur un mois, d'après un échantillon de 5000 établissements détaillants.

Balance commerciale : elle mesure la différence en valeur entre les biens et services exportés par un pays et ceux importés. La balance commerciale est excédentaire si la valeur des exportations est supérieure aux importations et déficitaire dans le cas contraire.

Les économistes s'intéressent aux évolutions des exportations et des importations en volume afin de déterminer l'impact du commerce extérieur sur la croissance. Si les exportations ont progressé plus rapidement que les importations, l'impact est positif. Il est négatif dans le cas opposé.

Demandes hebdomadaires d'allocation chômage : Cette statistique américaine, qui est publiée chaque jeudi à 14h30, donne le nombre de nouvelles demandes d'allocation chômage sur la semaine se terminant le samedi précédent. Elle est un indicateur de la santé du marché de l'emploi aux Etats-Unis, mais est cependant volatile. Il est plus pertinent de surveiller son évolution sur plusieurs semaines. Les économistes surveillent ainsi la moyenne mobile de cette donnée sur quatre semaines.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Wall Street en hausse, dynamisée par...
Article Suivant :
Analyse AOF clôture Wall Street -...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Dollar   Dollars   Dow jones   Emploi   Etats unis   Euros   Nasdaq   Wall street   La  
Sociétés citées dans cette news : Schneider Electric   Unilever   Procter & Gamble  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?