Changement climatique constitue une source d'alpha à CT et LT (Schroders) | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Changement climatique constitue une source d'alpha à CT et LT (Schroders)

Jeudi 07 Avr 2011 à 14:36

(AOF / Funds) - "La lutte contre le changement climatique aura un impact considérable sur l'économie mondiale. L'objectif à long terme de réduction des émissions de gaz à effet de serre nécessite une révolution industrielle pour permettre d'atteindre une économie à faible teneur en carbone. S'adapter à l'évolution du climat est inévitable et atténuer le changement climatique, grâce à la transition vers une économie à faible teneur en carbone, aura un impact sur tous les secteurs", estiment Simon Webber, Matthew Franklin et Giles Money, gestionnaires du fonds Schroder ISF Global Climate Change Equity.

"Nous avons créé un univers d'investissement exhaustif composé de plus de 700 valeurs aussi bien sur les marchés développés que sur les marchés émergents. Cet univers de placement élargi nous donne également la possibilité de privilégier les meilleures opportunités d'investissement, et pas seulement les valeurs vedettes du jour."

"Alors que la mise en place d'une économie à faible teneur en carbone est prévisible, nous ne pensons pas que le marché d'actions comprenne ou intègre correctement cette tendance. Par conséquent, les opportunités de croissance et d'évaluations relatives induites par le changement climatique constituent une source d'alpha à court et long terme pour les investisseurs. Nous pensons qu'un portefeuille qui privilégie ces valeurs de façon systématique surperformera les actions internationales à terme."

"La liquidité importante au niveau mondial, les taux d'intérêt bas et les faibles rendements obligataires nous laissent penser que les actions bénéficiant de valorisations attractives jouiront de perspectives intéressantes en 2011. Nous pensons que malgré la volatilité anticipée des marchés d'actions, de nombreux bilans ont retrouvé l'équilibre, les entreprises réalisent des bénéfices importants et les perspectives de croissance sont solides."

"Nous sommes toujours persuadés que la croissance des pays développés sera plus mitigée et que de nombreux pays en développement enregistreront une croissance solide et plus durable. Les progrès les plus rapides en matière d'énergie propre et d'efficience énergétique s'observent majoritairement en Asie et en Amérique du Sud, marchés qui représentent de nouvelles opportunités. Les risques demeurent et nous pensons que la crise de l'euro se poursuivra en 2011 avec la possibilité d'une restructuration des dettes souveraines."

"Nous sommes également préoccupés par la consolidation fiscale dans laquelle les Etats-Unis devront s'engager. Cependant, nous pensons que les taux resteront bas et que l'inflation restera maîtrisable. Nous continuons de privilégier les sociétés qui affichent un bilan sain, un avantage compétitif durable, des équipes dirigeantes performantes et une croissance visible."

"Dans le domaine de l'efficience énergétique, nous avons ajouté une nouvelle position, Hexagon, une société suédoise de conception assistée par ordinateur et de matériel d'ingénierie. Nous avons également pris position sur Arm Holdings, un concepteur de processeurs à faible consommation d'énergie. Nous avons également ajouté au portefeuille Fanuc, un fabricant de systèmes automatisés industriels et de matériel éco-efficient qui bénéficie d'une forte croissance en Asie. Compte tenu de l'engouement pour l'éclairage LED et pour le rétroéclairage par OLED pour les télévisions, nous avons pris position sur Duksan Hi Metal en Corée."

"Afin de financer ces achats à valorisations attractives, nous avons pris la décision de céder Quanta services et Schnitzer Steel dont les fortes performances supposaient qu'ils étaient à leur juste valeur ou au-delà et dont les valorisations semblaient exagérées. Dans le secteur des ressources environnementales, nous avons initié une position dans China Resources Enterprise, le propriétaire d'une chaîne de magasins d'alimentation chinoise qui bénéficie de la hausse des prix des denrées agricoles. Nous avons également initié une position sur United Utilities au Royaume-Uni, un distributeur d'eau dont les performances sont ajustées de l'inflation. Nous avons cédé Monsanto et Adecoagro qui avaient atteint leurs objectifs de prix."

"Nos investissements dans le secteur de l'énergie propre sont en légère baisse car nous avons cédé PG&E alors que le titre avait atteint une valorisation relativement élevée. Nous avons également cédé Paladin Energy dont le titre avait enregistré de très fortes performances en raison de la hausse des prix de l'uranium et qui nous semblait orienté à la baisse. Dresser-Rand a été cédée en raison de ses performances exceptionnelles et parce que l'entreprise semblait surévaluée dans le secteur des carburants fossiles à faible teneur en carbone."

"Nous en avons profité pour ajouter Niko Resources dont le titre a subi une correction exagérée compte tenu des résultats de l'entreprise, ces derniers n'ayant pas eu d'impact sur les perspectives à long terme. Nous avons également allégé notre participation dans BG Group en raison de ses solides performances. Dans le secteur des transports durables, nous avons ajouté au portefeuille Norfolk Southern, Giant Manufacturing et LG Chemical en raison de leurs perspectives intéressantes et de leurs valorisations attractives."

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Japon : des risques pèsent sur la...
Article Suivant :
Le prix à payer de l'allongement de...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Crise   Etats unis   Euro   Inflation   Isf   Placement   Climatique   Alpha   A  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?