Contexte favorable aux obligations d'entreprises (Sparinvest) | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Contexte favorable aux obligations d'entreprises (Sparinvest)

Vendredi 04 Fév 2011 à 12:30

(AOF / Funds) - "Ces derniers mois, les données économiques ont clairement indiqué que la reprise mondiale était intacte et que les craintes d'une récession en double creux s'étaient estompées. Les pressions liées à la dette européenne persistent mais la croissance a bien résisté dans la zone euro dans son ensemble, surtout grâce à l'étonnante vigueur de l'Allemagne", estime Klaus Blaabjerg, gérant de portefeuille obligataire chez Sparinvest.

"Les craintes d'un ralentissement excessif de l'économie chinoise ont été remplacées par des inquiétudes quant à l'ampleur de la politique de durcissement que devront mettre en place les décideurs politiques pour freiner l'économie, celle-ci ayant affiché récemment des signes de regain d'énergie."

"Parallèlement, aux Etats-Unis, presque tous les indicateurs pointent vers un modeste redémarrage de la croissance depuis l'essoufflement observé en milieu d'année et les baisses d'impôt récemment proposées laissent envisager une poursuite du redressement de l'activité en 2011. Alors même que les données économiques s'améliorent, la politique est devenue encore plus accommodante, surtout sur le plan monétaire. La Réserve Fédérale a lancé une nouvelle série de mesures d'assouplissement quantitatif qui devraient absorber toutes les nouvelles émissions, pourtant substantielles, de bons du Trésor américains jusqu'en juin 2011."

"La BCE a décidé d'ajourner la normalisation de sa politique, d'étendre ses facilités de liquidités et d'augmenter ses achats d'emprunts d'Etat. Et même si la Chine commence à resserrer sa politique monétaire, ce durcissement est modeste par rapport à la vigueur de l'économie, et elle continue de résister à l'appréciation de sa monnaie."

"La combinaison d'une reprise économique durable et de mesures incitatives politiques croissantes constituent un contexte favorable pour les obligations d'entreprises et les actions, à court terme tout du moins. Celles-ci bénéficient en outre de marges bénéficiaires élevées, de bilans sains et de coûts de financement négligeables. Les pressions liées à la dette européenne devraient persister à court terme, mais nous sommes d'avis que la situation finira par être maîtrisée sur le vieux continent."

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Le dollar devrait avoir de nouvelles...
Article Suivant :
EFG AM a réduit son exposition aux...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Etats unis   Euro   Zone euro   A  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?