La consommation des ménages rebondit nettement en novembre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

La consommation des ménages rebondit nettement en novembre

Jeudi 23 Déc 2010 à 13:00

Les dépenses de consommation des ménages français en produits manufacturés ont nettement rebondi de 2,8% en novembre, après une légère baisse d'octobre, une hausse stimulée par les dernières semaines de la prime à la casse, a annoncé jeudi l'Insee.

La ministre de l'Economie Christine Lagarde s'est félicitée dans un communiqué du "niveau historiquement élevé" atteint par la consommation, qui devrait selon elle "continuer à bénéficier de la hausse des revenus des ménages liée aux 74.400 créations d'emplois observées depuis le début de l'année".

Le recul d'octobre, essentiellement lié à un essoufflement des ventes automobiles, a été légèrement revu à la baisse (-0,6% au lieu de -0,7%), précise l'Institut national de la statistique.

En novembre, toutes les catégories de produits se sont globalement mieux vendues que le mois précédent. "Sans attendre les fêtes de fin d?année, ni même les soldes de janvier, les consommateurs hexagonaux ont décidé de frapper un grand coup pour faire oublier la morosité ambiante", constate Marc Touati, d'Assya Cie financière.

Le rebond le plus fort concerne les dépenses en biens durables (+6,6% après -1,7%), un retournement imputable au ventes d'automobiles qui enregistrent une remontée spectaculaire (+14,9% après -4,3%) avant l?arrêt de la prime à la casse au 1er janvier prochain.

Mais ce n'est qu'un "baroud d?honneur avant la traversée du désert qui se prépare dans le secteur pour 2011", estime Marc Touati, notant que la prime à la casse fonctionne déjà "beaucoup moins bien qu'à ses débuts", les ventes automobiles étant en recul de 5,4% sur un an.

Les achats en équipement du logement augmentent beaucoup plus modérément (+0,4%), notamment grâce au dynamisme de l'électroménager.

De la même manière, après deux mois de relative stabilité, les dépenses en produits de textile et cuir progressent de 2,9%. "Les distributeurs et grandes enseignes ont pratiqué d?importantes promotions", souligne Marc Touati, mais les ménages en ont probablement profité pour anticiper des dépenses à venir, ce qui "se traduirait alors par une contre-performance" en décembre.

Pour les autres produits manufacturés, les achats sont aussi en hausse de 0,3%, principalement grâce aux dépenses en quincaillerie-bricolage, qui compense un nouveau recul des celles en horlogerie-bijouterie.

Selon Victoire Dumaine Martin, économiste chez Natixis, la consommation privée devrait progressivement faiblir dans les prochains mois, en raison notamment de l'entrée en vigueur des mesures d'austérité budgétaire et de la détérioration en cours du marché du travail.

Une perspective que semble confirmer une étude sur les projets des Français réalisée par Viavoice pour la BPCE, France Info et Les Echos et publiée jeudi, selon laquelle 35% des personnes interrogées envisagent de dépenser moins au cours du premier trimestre 2011, contre 9% seulement qui pensent dépenser plus.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
USA: révision à la hausse, mais...
Article Suivant :
France/industrie: le pétrole tire...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Logement   Prime   Soldes  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?