SPERIAN PROTECTION : Oddo reste à Alléger | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

€ 116  0%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

SPERIAN PROTECTION : Oddo reste à Alléger

Mercredi 04 Mar 2009 à 18:17

Oddo a réitéré sa recommandation Alléger et son objectif de cours de 40 euros sur Sperian Protection. Le broker indique que 2009 "s'annonce difficile avec peu de visibilité". Il ajoute que le ralentissement constaté au troisième trimestre s'est amplifié au quatrième trimestre. Par ailleurs, Sperian n'a communiqué aucune guidance mais uniquement des tendances.

EN SAVOIR PLUS

ACTIVITE DE LA SOCIETE

Leader mondial des équipements de protection individuelle (EPI), Sperian Protection (ex Bacou-Dalloz), est né en novembre 2001 de la fusion des sociétés Bacou et Christian Dalloz.

Assurant lui-même la conception et la fabrication de ses produits, le groupe propose une offre complète pour la sécurité de l'homme au travail : la protection de la tête, l'antichute et la protection du corps (gants, vêtements, chaussures). Il est ainsi numéro un mondial de la protection oculaire, de la protection antichute, le numéro deux mondial de la protection auditive et le numéro trois mondial du gant à usage industriel.

FORCES ET FAIBLESSES DE LA VALEUR

Les points forts de la valeur

- Sperian Protection profite des peurs croissantes en matière d'hygiène et de sécurité.

-Le groupe a développé et relancé des segments nouveaux (gants protecteurs aux Etats-Unis, par exemple) et a continué d'innover dans les segments déjà dynamiques, comme l'antichute.

- Les efforts concernant l'innovation et la rationalisation du portefeuille de marques peuvent permettre à Sperian de surperformer son marché.

-L'acquisition de Combisafe International en 2008 renforce l'activité du groupe dans l'antichute et lui permet de se positionner dans des pays émergents comme Dubaî.

Les points faibles de la valeur

- Sperian Protection pâtit de l'augmentation des coûts de transport et de certaines matières premières, dans le sillage du prix du pétrole.

-Le groupe est confronté à la concurrence chinoise sur le bas et le milieu de gamme, pour un quart de son activité.

- Les performances du groupe sont sensibles à la faiblesse du dollar, puisque les Etats-Unis représentent 45% des ventes.

-Sperian Protection s'est vu infliger en septembre 2007 une amende de 15 millions de dollars après avoir perdu un procès intenté par la famille d'un pompier aux Etats-Unis. Le groupe a fait appel, mais au-delà de l'aspect financier, son image pourrait être affectée.

COMMENT SUIVRE LA VALEUR

- Sperian Protection évolue sur un marché cyclique, qui dépend de la conjoncture économique et du niveau du taux de chômage, dans la mesure où les augmentations d'effectifs dans les entreprises lui sont favorables. Ainsi, les principaux marchés du groupe, l'industrie, le BTP et les télécommunications sont à suivre.

- Le secteur des équipements de protection individuelle est très morcelé. En tant que leader mondial, Sperian Protection contrôle moins de 10% d'un marché sur lequel des regroupements sont à prévoir.

- L'évolution des finances publiques pourrait contraindre les gouvernements à reporter la livraison de certains contrats.

-Les livraisons de masques respiratoires au gouvernement français doivent prendre fin en 2010.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Biens de consommation

La Commission européenne a revu à la baisse sa prévision de croissance pour les 27 pays européens pour 2008. Du fait de la crise financière américaine, d'un prix du baril de pétrole qui reste cher et de l'inflation, qui devrait s'établir à 3,8% cette année, cette croissance ne serait plus de 2% mais seulement de 1,4%. Ce taux devrait être également revu significativement à la baisse pour 2009. La croissance française devrait atteindre 1%, contre 1,6% attendu au printemps dernier. Ce taux serait inférieur à ceux de l'Allemagne, du Royaume-Uni, et de l'Espagne. En cause, le déclin de l'investissement et la détérioration du commerce extérieur. L'ocde (Organisation de coopération et de développement économiques) a également revu à la baisse ses prévisions pour l'Europe en 2008. La croissance n'est plus de 1,7% mais de 1,3% pour la zone euro. Au sein de cette zone, la révision la plus élevée concerne la France dont la croissance a été abaissée à 1% pour 2008 (contre une estimation précédente de 1,8%). Le gouvernement français rejoint ces prévisions et table également sur une croissance de 1% pour cette année.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
BASTIDE : Oddo reste à Alléger
Article Suivant :
NEOPOST : Oddo reste à Accumuler

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Crise   Dollar   Dollars   Etats unis   Euro   Euros   Fusion   Inflation   Zone euro   Oddo   Sa  
Sociétés citées dans cette news : Sperian Protection  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?