MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Baisse attendue avec les financières | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Baisse attendue avec les financières

Mardi 15 Jul 2008 à 08:31

Les marchés européens s'apprêtent à reprendre le chemin de la baisse dans le sillage de Wall Street et des places asiatiques. Comme sur ces marchés, les valeurs financières devraient être attaquées. Les investisseurs s'inquiètent des conséquences de la crise du crédit sur la santé des banques, en particulier aux Etats-Unis. Le marché va également devoir digérer plusieurs statistiques économiques d'importance. En Europe, l'indice ZEW du sentiment économique sera publié à 11 heures. Aux Etats-Unis, les ventes au détail sont particulièrement attendues ainsi que le discours de Ben Bernanke.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe que le CAC 40 a dessiné hier un petit corps noir muni d'une mèche haute de 41 points qui dévoile l'hésitation des opérateurs à confirmer le rebond : l'indice reste encore sous l'influence négative du yin (chandelier noir) majeur matérialisé vendredi dernier. Chaque reprise est systématiquement contrée par les forces vendeuses. Comme aucune divergence haussière (une divergence est un signe d'essoufflement de la tendance en cours) des indicateurs techniques ou une figure de retournement n'est constatée, la probabilité d'une poursuite de la dynamique baissière reste grande. Dans cette optique, le bureau d'études DayByDay maintient son avis négatif pour viser le support de mars 2005 situé à 4020 points.

Les valeurs à suivre

EADS

L'action EADS (+6,15% à 11,40 euros) a affiché la plus forte hausse du CAC 40 le jour de l'ouverture du salon aéronautique de Farnborough en Angleterre. Le titre du groupe d'aéronautique et de défense avait chuté de 10,72%, vendredi. «Power 8+ (le plan d'économie de la société, NDLR) concernera toutes les divisions d'EADS, pas seulement Airbus, et cela permettra de renforcer la sécurité de l'entreprise vis-à-vis des fluctuations du dollar», a déclaré dimanche Louis Gallois, président exécutif du groupe, selon Reuters.

LAFARGE

Le groupe cimentier français Lafarge s'apprête à investir un milliard de dollars en Inde sur cinq ans pour développer ses capacités de production, selon le «Business Standard». La société française envisagerait de construire trois cimenteries disposant chacune d'une capacité de 2,5 millions de tonnes. Suite à ces investissements, Lafarge disposerait d'une capacité totale de production de 20 tonnes.

MICHELIN

Le fabricant de pneus Michelin a progressé de 1,98% à 43,75 euros, lundi, alors que son concurrent Continental a confirmé la tenue de discussions avec le spécialiste des composants automobiles, Schaeffler en vue d'une possible prise de participation. «Aussitôt que Schaeffler aura précisé ses intentions, le conseil d'administration de Continental les évaluera», a indiqué la société dans un bref communiqué. Vendredi, le «Financial Times» avait évoqué une offre de rachat du quatrième fabricant mondial de pneus par Schaeffler pour plus de dix milliards d'euros.

SAFRAN

Safran a bondi de 6,89% à 13,35 euros, lundi. Sa filiale Snecma et General Electric, sociétés mères du fournisseur de moteurs pour l'aéronautique, CFM International, ont signé vendredi un accord qui prolonge leur partenariat 50/50 jusqu'en 2040. «L'extension de leur collaboration permet aux deux sociétés partenaires de positionner CFM avec succès et à long terme sur le marché, grâce au développement d'une future génération de moteurs», ont souligné les deux sociétés.

Les chiffres macroéconomiques

Ce matin, les investisseurs attendent l'indice ZEW du sentiment économique pour le mois juillet à 11 heures.

Aux Etats-Unis, l'indice manufacturier de la Fed de New York pour le mois de juillet sera publié en même temps que les ventes au détail et les prix à la production pour le mois de juin à 16h30. Le chiffre des stocks des entreprises pour le mois de mai est attendu à 16 heures.

Le président de la Fed, Ben Bernanke se présentera devant le Congrès pour son audition biannuelle sur sa politique monétaire.

L'euro cote 1,5926 face au billet vert.

Hier à Paris

Les marchés européens ont fini en hausse même s'ils ont abandonné une partie de leurs gains car ceux Wall Street s'évanouissaient. Les indices ont été soutenus par le plan de soutien des spécialistes américains du refinancement hypothécaire, Fannie Mae et Freddie Mac et par les opérations de fusion et acquisition. Dans le secteur bancaire, Santander s'est emparé d'Alliance & Leicester, tandis que le fabricant de pneus Continental pourrait être la cible de son compatriote, Schaeffler. Le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,02% à 4142,53 points.

Hier à Wall Street

Wall Street n'a pas tenu ses promesses de la pré ouverture et a fini en baisse, miné par les valeurs financières. Les analystes s'attendent à des faillites dans le secteur bancaire et les investisseurs se demandent qui seront les victimes. Même le plan de soutien des autorités américaines à Fannie Mae et Freddie Mac n'a pas permis au titre de ses sociétés de rebondir. Apple a, lui, échappé à la baisse après avoir annoncé la vente d'un million d'iPhone 3G. Le Dow Jones a clôturé en baisse de 0,41% à 11055,19 points et le Nasdaq Composite sur un repli de 1,17% à 2212,87 points.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
ANALYSE CLOTURE AOF FRANCE/EUROPE -...
Article Suivant :
Euro : nouveau record face au dollar...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Airbus   Apple   Cac 40   Crise   Dollar   Dollars   Dow jones   Etats unis   Euro   Euros   Freddie mac   Fusion   Iphone   Michelin   Nasdaq   New york   Wall street   A  
Sociétés citées dans cette news : General Electric   Safran   Lafarge   Michelin   CAC 40   FINANCIAL   General Electric  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?