Les Bourses européennes reculent, indécises avant un sommet européen déterminant | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Les Bourses européennes reculent, indécises avant un sommet européen déterminant

Mardi 25 Oct 2011 à 20:30

Les Bourses européennes ont quasiment toutes clôturé en baisse mardi, dans des marchés nerveux et indécis avant le sommet européen de mercredi, jugé déterminant pour l'avenir de la zone euro.

La Bourse d'Athènes a par contre gagné 1,2%, se reprenant quelque peu après son plongeon de la veille (-4,51%).

Les investisseurs ont réagi négativement, avant de se reprendre un peu, à l'annonce de l'annulation d'une réunion préparatoire des ministres des Finances de l'Union européenne qui devait se tenir mercredi avant les sommets européens sur la crise de la dette.

"L'annonce de l'annulation d'une réunion des ministres des Finances, prévue avant le sommet, a provoqué un brusque mouvement de vente", selon Michael Hewson, analyste chez CMC Markets à Londres pour qui "elle augure mal du sommet européen".

"Il y a eu beaucoup d'interrogations avec l'annonce de l'annulation de l'Ecofin. Le marché a fait l'amalgame avec les réunions de la zone euro", estimait aussi Yves Marçais, vendeur d'actions chez Global Equities.

L'Eurostoxx 50 a reculé à moins 1,06%.

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse de 1,43%, le CAC 40 lâchant 46,17 points à 3.174,29 points après avoir pris la veille 1,55%. Les titres bancaires ont souffert des questions en suspens en zone euro, à l'image de BNP Paribas (-3,75% à 30,80 euros) et Société Générale (-3,80% à 19,00 euros).

La Bourse de Londres a terminé en baisse l'indice Footsie-100 cédant 0,41% à 5.525,54 points.

Parmi les baisses, le fabricant de produits d'entretien et de médicaments Reckitt Benckiser a perdu 3,37% à 3.330 pence.

Le secteur pétrolier et gazier était en revanche nettement dans le vert, après la publication de résultats bien accueillis.

BP a ainsi terminé en tête de l'indice, avec une hausse de 4,36% à 457,2 pence. De même, BG Group a pris 3,84% à 1.378 pence

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a fini en baisse de 0,14% à 6.046,75 points.

Deutsche Bank a modestement progressé (+0,26% à 28,55 euros) alors que Merck KGaA a enregistré la plus forte baisse (-2,09% à 59,98 euros). Henkel a perdu 1,05% à 44,10 euros.

Sur le MDax, Puma a reculé de 2,99% à 228,70 euros. Son grand concurrent et compatriote Adidas, côté sur le Dax, a reculé de 0,39% à 51,22 euros.

A Madrid, l'indice Ibex-35 a terminé a clôturé mardi en baisse de 0,87%, à 8.879,6 points.

Santander a perdu 0,90% à 6,065 euros, BBVA 1,41% à 6,31 euros, CaixaBank et Sabadell s'affichant un peu dans le vert avec des hausses respectives de 0,40% à 3,48 euros et de 0,15% à 2.638 points.

Le groupe de BTP espagnol OHL, perdait 3,41% à 19,81 euros, en dépit de l'annonce d'un contrat de 932,8 millions d'euros remporté en Turquie.

L'indice vedette de la Bourse de Milan, le FTSE Mib, a reculé de 1,06% à 16.060 points.

Les bancaires ont cédé du terrain, UniCredit reculant de 3,40% à 0,8665 euro, Banco Popolare de 2,43% à 1,163 euro et Intesa Sanpaolo de 1,47% à 1,273 euro.

Le groupe de télévision Mediaset a cédé 3,04% à 2,618 euros, le groupe d'énergie Enel 2,09% à 3,372 euros

Parmalat a en revanche progressé de 2,10% à 1,602 euro et Telecom Italia de 1,40% à 0,9055 euro.

A la Bourse suisse, l'indice smi des 20 valeurs vedettes s'est replié de 1,38% à 5.708,70 points, plombé par l'action Novartis, en fort recul.

Novartis a plongé, perdant -3,28% à 50,10 CHF, soit la plus forte baisse du SMI, après des résultats pour le 3ème trimestre positifs, mais décevants pour les analystes.

Les autres valeurs en recul ont été Swisscom (-3,10%) et Holcim (-2,13%).

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en baisse de 1,08% à 304,98 points, la majorité des titres terminant dans le rouge.

Les baisses les plus importantes ont été enregistrées par le fabricant de systèmes de navigation par GPS TomTom, qui a cédé 4,67% à 3,45 euros, et par l'opérateur de télécommunications KPN, qui a perdu 3,37% à 9,41 euros.

La Bourse de Bruxelles a terminé en baisse de 1,29% à 2.133,69 points. La plupart des valeurs de l'indice Bel-20 ont terminé dans le rouge, en particulier les titres du secteur bancaire. Dexia a cédé 4,44% à 0,58 euro, Ageas (ex-Fortis) 3,31% à 1,40 euro et KBC 3,96% à 14,66 euros.

Le titre du chimiste Solvay a lui avancé de 0,62% à 75,08 euros.

Le PSI-20 de la Bourse de Lisbonne a clôturé en forte baisse de 2,10% à 5.850,88, pénalisé par les pertes du secteur bancaire.

La banque BPI a le plus fortement reculé. Elle a perdu 6,20%, Banif 5,43%, BES 3,24% et BCP 2,42%

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La Bourse de Paris reste sur ses...
Article Suivant :
La Bourse de Paris reste sur ses...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Adidas   Bourse de paris   Cac 40   Crise   Euro   Euros   Petrolier   Societe generale   Zone euro   Bourses   Bourse  
Sociétés citées dans cette news : Solvay   Dexia   Fortis   Bel 20   Ageas   Société Générale   BNP Paribas   CAC 40   Telecom Italia   TomTom   BPI   PSI 20   Merck  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?