Wall Street finit en fort repli: retour des inquiétudes pour l'Europe | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Wall Street finit en fort repli: retour des inquiétudes pour l'Europe

Lundi 17 Oct 2011 à 23:20

La Bourse de New York a fini en fort repli lundi, plombée à nouveau par la crise de la dette souveraine en Europe: le Dow Jones a perdu 2,13% et le Nasdaq 1,98%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 247,49 points à 11.397,00 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 52,93 points à 2.614,92 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a lâché 1,94% (23,72 points) à 1.200,86 points.

"On a placé trop d'attentes dans la réunion (des ministres des Finances) du G20" qui s'est tenue ce week-end à Paris, a souligné Marc Pado, courtier chez Cantor Fitzgerald.

"Les titres financiers sont au centre de l'attention après que l'Allemagne a réduit les espoirs d'un règlement rapide de la crise de la dette en Europe", a noté pour sa part Sameer Samana, de Wells Fargo Advisors.

"On était vulnérables aux mauvaises nouvelles", a résumé M. Pado à propos des déclarations du porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, à l'origine de la frilosité des places boursières.

Après avoir ouvert en hausse, réconfortées par l'assurance donnée par la présidence française du G20 que les Européens apporteraient une réponse "décisive" à la crise à l'occasion de leur sommet du 23 octobre, les Bourses ont changé d'orientation, dans le sillage des propos de M. Seibert.

Le sommet de l'UE dimanche à Bruxelles va permettre d'avancer "de façon sensible" mais pas de résoudre d'un coup la crise de la dette en Europe, a-t-il prévenu.

"Ces propos n'étaient pas scandaleux, mais ils ont offert l'opportunité aux (investisseurs les) plus craintifs de se retirer du marché et de vendre", a expliqué M. Pado.

Le recul de lundi, purement "technique" selon M. Pado, interrompt une belle reprise de Wall Street où le Dow Jones avait grimpé de 4,9% la semaine dernière, le Nasdaq de 7,6%, et le S&P 500 de 6,0%.

"Le mouvement des deux dernières semaines nous montre comment ça peut se passer quand on détourne notre attention de l'Europe", a-t-il fait valoir.

Sur le front américain, l'indice Empire State a déçu en faisant état d'un recul en octobre de l'activité manufacturière dans la région de New York pour le cinquième mois d'affilée.

"C'est décevant", a commenté Hugh Johnson, PDG du cabinet de gestion d'actifs Hugh Johnson Advisors. "Mais c'est seulement un indice, il faut attendre d'en avoir d'autres pour tirer des conclusions", a-t-il souligné.

Wall Street a par ailleurs évolué au rythme des publications de résultats trimestriels, dont c'est le véritable coup d'envoi cette semaine.

En dépit de résultats meilleurs qu'attendus, Citigroup a perdu 1,65% à 27,93 dollars. Sa concurrente Wells Fargo a chuté de 8,44% à 24,42 dollars, Bank of America de 2,58% à 6,03 dollars et JPMorgan Chase de 2,67% à 31,04 dollars.

Apple a cédé 0,48% à 419,99 dollars. Malgré des premières ventes record de son nouvel iPhone, le cabinet BGC a baissé sa recommandation, d'"achat" à "neutre", jugeant exagérée la hausse de 14% de son titre depuis le 7 octobre.

L'autre grand acteur du marché des téléphones multifonctions, Research In Motion, a perdu 6,55% à 22,40 dollars, après que l'investisseur américain Carl Icahn eut démenti avoir l'intention de prendre des participations dans la société canadienne en crise.

Dans le secteur pétrolier, le géant américain Halliburton, qui a vu son bénéfice net bondir de 25,5%, conformément aux attentes, a perdu 7,88% à 34,48 dollars.

Kinder Morgan a bondi de 5,08% à 74,20 dollars: cette compagnie de transports de produits énergétiques va acquérir sa concurrente El Paso (-10,05% à 34,19 dollars).

Le marché obligataire a fini en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 2,155% contre 2,232% vendredi soir et celui à 30 ans à 3,136% contre 3,209%.

  1. Nasdaq
  2. Nyse

Partager sur Facebook
Article Précédent :
USA : hausse de 0,2% de la production...
Article Suivant :
Analyse mi-séance AOF Wall Street -...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Apple   Crise   Dollars   Dow jones   G20   Iphone   Nasdaq   New york   Petrolier   Wall street   Pado   Wells   Fargo   Hugh   Johnson  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?