Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Légère baisse en vue | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Légère baisse en vue

Lundi 17 Oct 2011 à 15:23

Les marchés actions américains sont attendus en baisse à l'ouverture. Les investisseurs devraient opter pour la prudence après deux semaines d'affiliée de hausse sur les marchés. La hausse nettement inférieure aux attentes de l'indice manufacturier de l'Etat de New-York conforte cet attentisme. Du côté des entreprises, Citigroup et Wells Fargo ont publié des résultats trimestriels apparemment solides tandis qu'Hasbro a déçu. A 15h15, les futures sur S&P500 et nasdaq 100 reculent respectivement de 5 points et de 14,80 points.

Vendredi à Wall Street

Wall Street a signé sa deuxième semaine de hausse, soutenu par des résultats d'entreprises meilleurs que prévu, des indicateurs économiques globalement encourageants et l'espoir d'une résolution de la crise de la dette souveraine en Europe. Vendredi les investisseurs ont été soulagés par la hausse nettement supérieure aux attentes des ventes au détail en septembre. Ils ont également apprécié le bond de 26% du bénéfice net de Google au troisième trimestre. Ainsi, le Dow Jones a gagné 1,45% à 11 648,68 points tandis que le nasdaq composite s'est apprécié de 1,82% à 2 667,85 points.

Les chiffres macroéconomiques

L'indice manufacturier de l'Etat de New-York (Empire index) pour octobre est ressorti à -8,48 après -8,82 en septembre. Mais les économistes tablaient sur -4.

La production industrielle et le taux d'utilisation des capacités de production pour septembre seront dévoilés à 15h15

Les valeurs à suivre

CITIGROUP

Citigroup a publié un bénéfice net de 3,77 milliards de dollars au troisième trimestre, soit 1,23 dollar par action. L'an dernier, la banque américaine avait dégagé un résultat net de 2,17 milliards de dollars, soit 72 cents par action. La banque dit avoir eu besoin de provisionner moins de sommes pour effacer ses pertes liées à des actifs toxiques.

HASBRO

Hasbro a vu son bénéfice progresser de plus de 10% au troisième trimestre à la faveur de ses ventes à l'international. Mais ces résultats sont inférieurs aux attentes de Wall Street. Le fabricant de "Mon petit poney" et du Scrabble a réalisé un bénéfice net de 171 millions de dollars, ou 1,27 dollar par action. Les analystes interrogés par FactSet tablaient sur un BPA de 1,31 dollar. Le chiffre d'affaires a progressé de 5% à 1,38 milliard de dollars alors que le consensus le donnait à 1,45 milliard.

KINDER MORGAN

Le distributeur américain de gaz naturel Kinder Morgan a conclu un accord en vue de racheter son concurrent El Paso pour 21 milliards de dollars. Avec l'endettement d'El Paso, l'opération atteint 38 milliards de dollars. C'est donc la deuxième plus importante opération de fusion et acquisition cette année derrière le rachat pour 39 milliards de dollars par AT&T de la filiale de téléphonie mobile de Deutsche Telekom aux Etats-Unis. Kinder Morgan va offrir pour chaque action El Paso 14,65 dollars en cash, 0,4187 actions Kinder et 0,64 warrant Kinder valorisé à 96 cents.

RIM

Research In Motion fait un geste commercial après la panne quasi-mondiale de trois jours, qui a touché plus de 10 millions d'utilisateurs de Blackberry sur un total de 70. RIM a annoncé qu'il allait offrir plus de 100 dollars d'applications premiums payantes aux clients lésés. La panne a touché les utilisateurs Blackberry en Europe, Moyen-Orient, Inde, et Afrique. Elle est due à la défaillance d'un "commutateur de coeur du réseau".

WELLS FARGO

Wells Fargo a dévoilé un bénéfice net de 3,84 milliards de dollars au troisième trimestre. L'an dernier, la banque américaine avait enregistré un résultat de 3,15 milliards de dollars sur la même période. Rapporté au nombre d'actions, le bénéfice a atteint 72 cents au troisième trimestre 2011 contre 60 cents au troisième trimestre 2010.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

indice de confiance des consommateurs de l'université du Michigan : très surveillé par les investisseurs, cet indicateur est le résultat d'une enquête mensuelle réalisée par l'université du Michigan auprès de plusieurs centaines de personnes au sujet de leur situation financière et de l'économie américaine en général. Une hausse (baisse) prolongée de cette statistique est considérée comme le signe avant-coureur d'une accélération (ralentissement) de la croissance économique.

Prix importés : les économistes utilisent cette donnée comme mesure de l'inflation importée. Ils surveillent les prix importés, hors pétrole, car ce dernier est un élément volatil.

Ventes au détail : Ces chiffres sont très suivis par les économistes car les ventes au détail constituent une part importante de la consommation des ménages. Aux Etats-Unis, elles représentent ainsi le tiers de la consommation qui est la principale composante du PIB. Ils permettent également de valider ou relativiser les indications de l'indice de confiance des ménages du Conference Board.

Outre Atlantique ce rapport est publié par le département américain du commerce qui donne une estimation du total des ventes au détail (y compris celles des produits alimentaires) réalisées sur un mois, d'après un échantillon de 5000 établissements détaillants.

Indice de la Fed de l'Etat de New York (New York Empire State Index) : cet indicateur de faible importance pour les marchés est établi sur la base d'une enquête réalisée auprès d'une centaine de cadres dirigeants du secteur manufacturier de la région de New York. Ils sont interrogés sur leur situation actuelle et sur leurs perspectives à six mois.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
USA - New York empire index ressort...
Article Suivant :
USA : hausse de 0,2% de la production...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Crise   Dirigeants   Dollar   Dollars   Dow jones   Etats unis   Fusion   Inflation   Nasdaq   New york   Wall street   Pra  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?