STALLERGENES : Gilbert Dupont reste à Accumuler | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Stallergenes (GENP) FR0000065674


€ 44.675  +0.29%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

STALLERGENES : Gilbert Dupont reste à Accumuler

Vendredi 14 Oct 2011 à 11:05

Gilbert Dupont maintient son opinion Accumuler et son objectif de cours de 52,9 euros sur Stallergenes. Le laboratoire biopharmaceutique a fait état d'une croissance de son chiffre d'affaires plus modérée qu'attendu au troisième trimestre. En conséquence de quoi, le broker a ajusté en baisse son estimation de chiffre d'affaires 2011 de 235,5 à 233,8 millions d'euros. Cette estimation induit un chiffre d'affaires de 67,5 millions (+6%) au quatrième trimestre. La prévision de l'analyste correspond au milieu de la fourchette annuelle (entre 7% et 9 %) communiquée par le groupe.

Le nouveau bénéfice par action 2011 du courtier ressort à 2,77 euros contre 2,79 euros auparavant, soit une révision en baisse de 0,7%.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

- Stallergenes est un laboratoire biopharmaceutique qui développe des produits d'immunothérapie par voie sublinguale contre les allergies au pollen de graminées, aux acariens et au pollen de bouleau. Ces trois allergènes, ainsi que les pollens de l'ambroisie et du cèdre du Japon sur lesquels travaillent également la R&D du groupe, représentent 80% des allergies dans le monde. Le potentiel du marché est donc important ;

- Le partenariat signé en septembre avec Shionogi & Co., le neuvième laboratoire pharmaceutique japonais, démontre la capacité du groupe à attirer de belles signatures ;

- La situation financière est solide.

Les points faibles de la valeur

- Le « projet » d'Ares Life Sciences, qui détient 73% du capital à la suite d'une OPA fin 2010, est jugé peu clair par les analystes. Ils estiment qu'il ne permet pas d'anticiper une accélération de la croissance bénéficiaire de Stallergenes ;

- L'annonce, début octobre 2011, du départ de Louis Champion, DG pendant 12 ans, est une mauvaise nouvelle. Il est considéré comme l'artisan du repositionnement du portefeuille de Stallergenes ainsi que des performances commerciales du groupe ;

- L'OPA d'Ares fait disparaître, au moins à court terme, l'intérêt spéculatif du dossier. Les analystes redoutent l'assèchement du flottant et une communication d'Ares Life Science moins orientée vers les marchés financiers que ne l'était celle de Stallergenes jusqu'ici. Cela pourrait réduire l'attrait de Stallergenes pour les investisseurs. Mécaniquement, si le flottant devenait trop réduit (<25%), certaines gestions pourraient avoir à apporter ou à solder leurs positions pour des questions de liquidité ;

- Cette valeur est volatile et soumise aux effets d'annonces sur les essais cliniques en cours ;

- Les craintes des investisseurs d'une baisse de prix sur les médicaments en Europe pèsent sur la valeur.

Comment suivre la valeur

- Ares n'envisage pas de mettre en oeuvre un retrait obligatoire des actions Stallergenes à l'issue de son OPA. Ainsi, dans le cas où il viendrait à détenir plus de 95% du capital, il prévoit de rétrocéder ses actions Stallergenes à une autre de ses sociétés. La valeur devrait donc rester cotée ;

- Les analystes ont conseillé de ne pas apporter à cette offre, considérant le prix proposé (59 euros par action) trop faible ;

- L'activité de la société est sensible aux conditions climatiques et à leur influence sur la saison pollinique ;

- Les principaux challenges de l'entreprise sont le déploiement de la formulation Oralair aux Etats-Unis et l'enregistrement de la formulation comprimé contre les acariens en Europe après l'échec du dernier essai clinique. Le marché attend d'ailleurs la stratégie de la nouvelle direction sur le sujet.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pharmacie - Santé

Moody's juge que les perspectives du secteur pharmaceutique mondial sont négatives. L'agence de notation tient compte des prochaines expirations de brevets sur des produits phares et d'un portefeuille de développement actuel limité. Elle estime que la croissance des résultats des grands groupes devrait continuer à décliner en 2011. La pression sur les résultats se fera sentir davantage en 2012. Le marché demeure toutefois largement profitable et peu endetté. Les notes de crédit des acteurs de la pharmacie sont donc généralement meilleures que dans d'autres secteurs. En France, suite au scandale du Médiator (commercialisé par Servier), la réglementation va être durcie. Un projet de réforme du médicament a été élaboré, destiné à offrir davantage de transparence sur les liens entre l'industrie pharmaceutique et les experts qui évaluent les médicaments. Certaines dispositions de ce projet sont remises en cause par le LEEM (groupement professionnel des entreprises du médicament), notamment les règles régissant la visite médicale et les conditions plus restrictives d'obtention des autorisations temporaires d'utilisation.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
LAFARGE : Credit Suisse reprend sa...
Article Suivant :
CARREFOUR : SG abaisse son objectif...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Euros   Opa   Dupont   Pollen   Life  
Sociétés citées dans cette news : Stallergenes  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?