Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Nouveau recul attendu | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Analyse AOF pré-ouverture Wall Street - Nouveau recul attendu

Mardi 04 Oct 2011 à 15:04

Les futures sur indices prédisent une ouverture en baisse des marchés actions américains aujourd'hui. Les investisseurs sont toujours plus inquiets concernant la situation financière de la Grèce et l'état du secteur bancaire européen. Sur le front des publications macro-économiques, les marchés attendent à 16h les commandes aux entreprises pour le mois d'août. Une demi-heure avant la cloche, les futures sur indices S&P 500 et Nasdaq 100 reculent respectivement de 0,84% à 1 077,20 points et de 0,53% à 2 054,25 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont sévèrement chuté dans le sillage du secteur financier. Les investisseurs s'inquiètent des conséquences d'un défaut de la Grèce sur les banques. Les opérateurs sont également inquiets des impacts d'un ralentissement économique sur les établissements financiers, et notamment sur la capacité de ces derniers à faire face aux pertes liées aux prêts hypothécaires. Bank of America a ainsi chuté de 9,64% à 5,53 dollars, son plus bas niveau depuis le 11 mars 2009. Le Dow Jones a perdu 2,36%, à 10.655,3 points. Le Nasdaq a cédé 3,29% à 2 335,83 points.

Les chiffres macroéconomiques

Aux Etats-Unis, les investisseurs attendent l'audition du président de la Fed par le Congrès sur les perspectives économiques à 16h. Les commandes aux entreprises en août seront également publiées à 16h.

Les valeurs à suivre

APPLE

Apple devrait présenter aujourd'hui la nouvelle version de son smartphone à succès, l'iPhone. Selon les rumeurs, sa forme serait légèrement modifiée par rapport à la version 4, il serait plus léger tout en étant plus puissant et doté d'un écran plus grand. La firme à la pomme, qui s'est concentrée jusqu'à présent sur le haut de gamme, pourrait également présenter un modèle meilleur marché pour profiter de la croissance du segment des smartphones dans les marchés émergents. Selon le bureau d'études IHS, Apple est devenu le plus important vendeur de smartphone du monde au deuxième trimestre.

HP

HP a annoncé le succès de son offre de rachat d'Autonomy, fournisseur de solutions permettant d'organiser et d'exploiter d'importantes masses de données électroniques. Le groupe d'informatique possède désormais 87,34% du capital d'Autonomy, toutes les conditions relatives à l'offre sont désormais satisfaites. Comme annoncé précédemment, Autonomy opérera en tant qu'activité autonome. Hewlett-Packard proposait 25,50 livres pour s'emparer de l'éditeur britannique de logiciels, soit un montant total de 7,09 milliards de livres sterling.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

ISM (indice) : L'ISM, l'association des directeurs d'achats américains (Institut for Supply Management, anciennement NAPM) publie, le premier jour ouvré de chaque mois, à 16h00 (heure de Paris), un rapport sur l'activité du secteur manufacturier d'après son enquête réalisée au cours du mois précédent auprès de responsables des achats de plus de 400 entreprises de 20 secteurs manufacturiers.

Le volet le plus attendu de ce "Report On Business" est l'indice composite Purchasing Managers Index (qui combine les indicateurs spécifiques du niveau des prises de commandes, de la production, de l'emploi, des livraisons et des stocks). Cet indice PMI s'avère un très bon indicateur avancé de l'économie. On considère qu'au-delà de 50 %, il signale une expansion du secteur manufacturier, et une contraction en deçà, et qu'un indice qui se maintient durablement sous les 42,7 % signale une contraction de l'ensemble de l'économie.

Indice PMI (US) : Le PMI, tiré de l'anglais " Purchasing Managers Index ", est l'indicateur de l'activité dans le secteur manufacturier aux Etats-Unis. Il est fondé sur une enquête mensuelle réalisée auprès de directeurs d'achat de l'industrie américaine et donne une image immédiate de la santé de l'activité manufacturière. Baromètre de l'état de santé de l'économie américaine, cet indice est très suivi par les institutions financières pour décider de l'évolution des taux d'intérêt outre-Atlantique.

Indice de confiance des consommateurs de l'université du Michigan : très surveillé par les investisseurs, cet indicateur est le résultat d'une enquête mensuelle réalisée par l'université du Michigan auprès de plusieurs centaines de personnes au sujet de leur situation financière et de l'économie américaine en général. Une hausse (baisse) prolongée de cette statistique est considérée comme le signe avant-coureur d'une accélération (ralentissement) de la croissance économique.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Analyse AOF clôture Wall Street -...
Article Suivant :
Spectaculaire rebond en fin de...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Apple   Dollars   Dow jones   Emploi   Etats unis   Iphone   Nasdaq   Wall street   Pra  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?