Résultats semestriels 2011 | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

Résultats semestriels 2011

Jeudi 28 Jul 2011 à 17:41
RESULTATS SEMESTRIELS S1 2011

 

 

Le chiffre d'affaires du premier semestre s'établit à 440,3 millions d'euros, en croissance de 11,4% en données publiées  Forte progression de la rentabilité :Excédent Brut d'Exploitation[1] (EBITDA) : +17%, soit 14,3% du chiffre d'affaires Résultat d'exploitation[2] (EBIT) : +39%, soit 11,6% du chiffre d'affaires  Situation Financière renforcée : augmentation des capitaux propres et réduction de la dette nette au 30 juin 2011, ratio de leverage à 0,5x  Objectifs 2011 et stratégie confirmés. Développement d'easycash en Belgique et Allemagne 

 

Neuilly-sur-Seine, le 28 juillet 2011 - Ingenico (Euronext : FR0000125346 - ING) annonce aujourd'hui ses états financiers revus pour le premier semestre 2011 clos le 30 juin.

 

 

Chiffres clés (en millions d'euros)

S1'11

S1'10

 

S1'10      pro forma

Variation S1'11                                    par rapport à S1'10 à                              

 

 

 

 

données publiées

données comparables[3]

Chiffre d'affaires

440,3

395,1

412,0

+11,4%

+6,4%

Excédent Brut d'Exploitation (EBITDA)1

   En % du chiffre d'affaires

63,0

14,3%

53,6

13,6%

54,6

13,3%

+17,5%

+70 pdb

+15,4%

+100 pdb

Résultat d'exploitation (EBIT)2 

   En % du chiffre d'affaires

51,1

11,6%

36,7

9,3%

36,6

8,9%

+39,2%

+230 pdb

+39,6%

+270 pdb

Résultat Net

11,0

11,2

-

-1,8%

-

 

Philippe Lazare, Président Directeur Général d'Ingenico, a commenté : « La performance du premier semestre est très encourageante et valide la stratégie du Groupe sur tous les segments d'activité. Concernant les terminaux, nous tirons pleinement parti de la croissance des marchés émergents, qui représentent 43% de l'activité, et de notre position de leader mondial. Concernant les transactions, le chiffre d'affaires progresse de 17% du fait essentiellement d'easycash qui démontre la performance de son business modèle. Une première opération d'internationalisation d'easycash vient d'être conclue en Belgique.

L'amélioration de notre mix produits et notre politique de maîtrise des coûts opérationnels a permis une nette progression de la rentabilité.

Sur la base de la performance du premier semestre, nous confirmons nos objectifs de chiffre d'affaires et de rentabilité pour l'année 2011.»

Comptes S1 2011

 

Les éléments financiers consolidés sont établis conformément aux normes IFRS. Afin de fournir des informations comparables pertinentes d'un exercice sur l'autre, les éléments financiers sont présentés en retraitant la charge d'amortissement liée à l'acquisition de nouvelles entités. En vertu de la norme IFRS3 et de la norme IFRS3R, le prix d'acquisition de nouvelles entités est affecté aux actifs identifiables intégrés dans le périmètre puis amorti sur des durées définies (Goodwill mis à part).

Pour faciliter la lecture de la performance du Groupe à compter du 1er janvier 2011, le chiffre d'affaires du premier semestre 2010 et les principaux éléments financiers sont retraités, à partir du 1er janvier 2010, des changements de périmètre intervenus au cours de l'exercice 2010 (« pro forma 2010 ») et présentés sur une base retraitée : entrée de TransferTo, Ingenico Prepaid Services France (ex Payzone France), Ingenico Services Iberia (ex First Data Iberica).

L'analyse détaillée des principaux chiffres comptables audités (données publiées) est disponible en Annexe 2.

L'Exédent Brut d'Exploitation (EBITDA) est une notion extra-comptable représentant le résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des actions distribuées au personnel et aux mandataires sociaux.

Le résultat d'exploitation indiqué (EBIT) correspond au résultat d'exploitation corrigé de la charge d'amortissement du  goodwill affecté aux actifs.

Le cash flow opérationnel représente l'EBITDA diminué de la variation de besoin en fonds de roulement et des investissements nets des cessions.

En application de la norme comptable IAS 18, le chiffre d'affaires de certaines activités de flux (TransferTo et « credit acquiring » d'easycash) correspond au montant brut des produits et prestations de services, avant reversement aux opérateurs pour TransferTo et interchange fees pour l'activité « credit acquiring » d'easycash, respectivement.

 

Chiffres clés

 

 (en millions d'Euros)

S1'11

S1'10

S1'10          pro forma

Chiffre d'affaires

440,3

395,1

412,0

Marge brute

172,4

147,1

152,3

      En  % du chiffre d'affaires

39,2%

37,2%

37,0%

Charges opérationnelles ajustées

(121,3)

(110,4)

(115,7)

Excédent brut d'exploitation (EBITDA)

63,0

53,6

54,6

      En  % du chiffre d'affaires

14,3%

13,6%

13,3%

Résultat d'exploitation (EBIT)

51,1

36,7

36,6

      En  % du chiffre d'affaires

11,6%

9,3%

8,9%

Résultat opérationnel

31,4

20,8

-

Résultat net

11,0

11,2

-

 

 

 

 

cash flow opérationnel

12,2

43,3

-

Dette nette

(94,5)

144,3

-

Capitaux propres

564,3

513,8

-

Chiffre d'affaires en croissance de 11,4%

 

 

 

1er semestre 2011

2ème  trimestre 2011

MEUR

Variation à données

MEUR

Variation à données

Comparables3

Publiées

Comparables3

Publiées

Par zone géographique

 

 

 

 

 

 

Europe-SEPA

219,2

5,5%

10,2%

118,2

2,1%

5,4%

Amérique du Sud

78,6

9,8%

12,8%

40,0

-3,3%

-5,4%

Asie Pacifique

80,6

55,8%

91,9%

39,4

28,5%

48,7%

Amérique du Nord

29,8

-40,1%

-41,5%

16,3

-19,3%

-25,2%

EEMEA

32,1

0,7%

-4,2%

21,4

19,4%

12,0%

Total

440,3

6,4%

11,4%

235,3

4,1%

6,1%

 

 

 

Performance du semestre

 

Au cours du premier semestre 2011, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 440,3 millions d'euros (comprenant un effet positif de change de 2,1 millions d'euros), dont 365,8 millions d'euros pour les terminaux de paiement (hardware, services et maintenance) et 74,5 millions d'euros pour l'activité Transactions.

 

A données comparables, le chiffre d'affaires est en hausse de 6,4% par rapport à S1'10 pro forma. Cette performance s'appuie sur une croissance des ventes de l'activité des terminaux de paiement (+4,4%), notamment dans les pays émergents. La progression du chiffre d'affaires Transactions (+17,1%) est due à la bonne dynamique des ventes sur l'ensemble des segments.

 

Au premier semestre 2011, toutes les régions ont contribué à la croissance du Groupe, à l'exception attendue de l'Amérique du Nord. Le Groupe continue de tirer pleinement parti de la croissance des marchés émergents[4] qui représentent 43% du chiffre d'affaires contre 37% au S1'10 pro forma : progression toujours vigoureuse en Asie Pacifique (+56%), dynamique forte en Amérique du Sud (+10%) et redressement en EEMEA (+1%). Enfin, le Groupe bénéficie de la bonne tenue de l'activité en Europe-SEPA. Comme prévu, l'activité est en repli en Amérique du Nord mais amorce son redressement au cours du deuxième trimestre.

 

Performance du deuxième trimestre

 

Après un premier trimestre très dynamique (+9%) et en dépit d'un effet de base défavorable (croissance organique de 11% au T2'10), le chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2011 est en progression de 4,1 % par rapport à T2 2010 pro forma. Le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 235,3 millions d'euros, intégrant un effet négatif de change de 4,4 millions d'euros. Le chiffre d'affaires est de 195,9 millions d'euros pour les terminaux de paiement et de 39,4 millions d'euros pour l'activité  Transactions.

 

Au cours du deuxième trimestre 2011, le Groupe a continué de bénéficier de la croissance du marché en Asie Pacifique (Chine, Inde, Indonésie) et s'est redressé en EEMEA (+19%) grâce notamment à la progression de l'activité en Turquie. L'activité demeure dynamique en Europe et en Amérique du Sud, et conformément aux attentes, la performance est impactée par une base de comparaison défavorable ; le Groupe avait bénéficié d'une croissance organique significative sur ces deux régions au T2'10 liée à des échéances règlementaires (+27% et 17% en Europe et Amérique du Sud, respectivement). Comme attendu, l'activité est en repli en Amérique du Nord mais se redresse par rapport au premier trimestre 2011 ; le Groupe a accéléré le déploiement des pilotes de la nouvelle gamme Telium et confirme le démarrage commercial de sa nouvelle gamme de terminaux d'ici à la fin de l'année 2011.

 

Progression de la marge brute de 220 points

 

En données comparables, la marge brute progresse de 220 points de base à 39,2% au premier semestre 2011. Cette performance s'explique par l'amélioration de la rentabilité opérationnelle sur tous les segments d'activité du Groupe.

 

Le taux de marge brute de l'activité Terminaux (hardware, services et maintenance) progresse de 220 points de base à 39,7% du chiffre d'affaires grâce à l'amélioration de la marge brute de la maintenance. La marge brute Hardware est stable : l'amélioration des coûts de production, essentiellement liée à l'effet favorable de l'évolution de la parité de change euro/US dollar, étant absorbée par les coûts de gestion de fin de vie des produits de l'ancienne gamme de terminaux. Enfin, en excluant la charge non récurrente de 6,1 millions d'euros enregistrée au S1'10, la marge brute de l'activité serait en progression de 50 points de base confirmant ainsi l'amélioration de la rentabilité de l'activité Terminaux.

 

Le taux de marge brute de l'activité Transactions progresse de 280 points de base à 36,7% du fait essentiellement d'un affinement des méthodes d'imputation des coûts indirects entre les activités Terminaux et Transactions. Comme prévu, le taux de marge sur coûts directs est en baisse compte tenu de l'application de la norme IAS18 sur les activités de flux en forte croissance (« credit acquiring », TransferTo). Au S1 2011, ces activités ont représenté 24% du chiffre d'affaires des transactions contre 20% au S1 2010 (pro forma).

 

Des charges opérationnelles maîtrisées

 

En données comparables, les charges opérationnelles sont en légère progression à 121,3 millions d'euros pour le premier semestre 2011, contre 115,7 millions d'euros au S1'10 pro forma. Cette différence est principalement due à l'augmentation des coûts commerciaux et généraux liés à l'évolution du Groupe. Elles représentent 27,5% du chiffre d'affaires, en baisse de 60 points de base par rapport à S1'10 (pro forma).

 

Un Excédent Brut d'Exploitation (EBITDA1) en forte progression : +17,5%

 

L'excédent brut d'exploitation est en progression de 17,5% à 63,0 millions d'euros contre 54,6 millions d'euros au S1'10 (pro forma) grâce à une meilleure absorption des charges opérationnelles. La marge d'EBITDA s'établit à 14,3% du chiffre d'affaires, en progression de 100 points de base.

 

Une marge d'exploitation (marge d'EBIT) en progression de 270 points de base

 

Pour le premier semestre 2011, le résultat d'exploitation2 (EBIT) est en progression de 39,6% à 51,1 millions d'euros contre 36,6 millions d'euros au S1'10 (pro forma). La marge d'exploitation s'établit à 11,6% du chiffre d'affaires, en progression de 270 points de base.

 

 

 

Un résultat opérationnel en progression très significative : +51%

 

Au cours du premier semestre 2011, les charges relatives à l'allocation de prix d'acquisition (Moneyline, Planet, Sagem Monetel, Landi et easycash) sont stables à 13,9 millions d'euros et les autres produits et charges s'établissent à -5,8 millions d'euros contre -2,1 millions d'euros au S1'10.

 

Après prise en compte des charges relatives à l'allocation de prix d'acquisition et des autres produits et charges opérationnels, le résultat opérationnel est en progression de 51% à 31,4 millions d'euros contre 20,8 millions d'euros au premier semestre 2010. La marge opérationnelle s'établit à 7,1% du chiffre d'affaires, en progression de 180 points de base.

 

Un résultat net stable

 

Au S1 2011, le résultat net est stable à 11,0 millions d'euros. Le résultat net intègre un résultat financier en baisse à -14,3 millions d'euros (contre -2,6 millions d'euros au S1'10) du fait de la progression des charges financières liées au traitement comptable en IFRS de l'obligation convertible d'un montant de 250 millions d'euros émise en mars 2011 et un résultat de change négatif de 3 millions d'euros lié à l'impact de l'évolution des parités de change sur la conversion des opérations en devises.

La charge d'impôt est en baisse à 5,1 millions d'euros (contre 6,3 millions au S1'10) et le taux d'imposition s'établit à 29,7%[5] au S1'11, en baisse de 490 points de base par rapport à S1 2010.

 

Une situation financière renforcée

 

La situation nette augmente à 564,3 millions d'euros.

 

L'endettement net du Groupe est en baisse à 94,5 millions d'euros au 30 juin 2011, contre 109,1 millions d'euros au 31 décembre 2010.

 

La génération de cash flow opérationnel[6] de 12,2 millions d'euros est le résultat du bon niveau de l'excédent brut d'exploitation (EBITDA1), de la maîtrise des investissements nets des produits de cession (11,9 millions d'euros, représentant 2,7% du chiffre d'affaires) et de l'impact d'une variation négative du besoin en fonds de roulement de 38,9 millions d'euros essentiellement due au rattrapage d'un décalage temporaire de paiement fournisseurs.

 

Le flux de trésorerie lié aux opérations de financement s'élève à 206,5 millions d'euros, notamment du fait de l'émission, le 11 mars, d'une obligation convertible à échéance 1er janvier 2017 d'un montant de 250 millions d'euros et du remboursement de la ligne d'acquisition de 34 millions mise en place en juin 2010. Il intègre aussi le paiement du dividende 2010 en numéraire pour 5,3 millions d'euros.

 

Les ratios financiers du premier semestre 2011 confirment la solidité financière du Groupe. Le ratio d'endettement net rapporté aux fonds propres s'établit à 17%. Le ratio d'endettement net rapporté à l'EBITDA s'établit à 0,5x.

Faits marquants du semestre

 

Déploiement des services d'easycash en Belgique

Une première opération d'internationalisation d'easycash vient d'être conclue en Belgique avec l'acquisition d'actifs de la société BTG, un distributeur indépendant de solutions de paiement : une base de plus de 2000 terminaux installés et une force commerciale pour accélérer le déploiement de son offre « one stop shop » pour les commerçants. Les premiers contrats ont été signés et les services associés installés. Le déploiement en Belgique constitue une première étape dans le déploiement de l'offre d'easycash à l'international et le Groupe confirme son objectif d'ouvrir un deuxième pays en 2011.

 

Renforcement des activités d'easycash en Allemagne

Le Groupe a conclu l'acquisition de Paycom, un opérateur de services de paiement (Payment Services Provider) dans le Nord de l'Allemagne afin de compléter sa présence commerciale, pour un montant non communiqué. Avec cette opération, easycash acquiert une base de 8,500 terminaux de paiement pour déployer son offre « one stop shop ».

 

Perspectives 2011 confirmées

 

Compte tenu des performances du premier semestre et des tendances de marché actuelles, le Groupe confirme son objectif de chiffre d'affaires, à périmètre et taux de change constants3, supérieur à 985 millions d'euros, revu à la hausse le 25 avril 2011. Cet objectif de chiffre d'affaires 2011 représente une croissance organique supérieure à 6,3%3 et une croissance supérieure à 8,6% par rapport au chiffre d'affaires 2010 publié.

 

Le Groupe confirme ses objectifs de rentabilité avec une marge d'EBIT2 et une marge d'EBITDA1 en progression et supérieures à 13,9% et 18,3%, respectivement (contre 13,5% et 18,0% en 2010 pro forma).

 

 

CONFERENCE TELEPHONIQUE

 

Le résultat du premier semestre 2011 sera commenté lors de la conférence téléphonique du 28 juillet 2011 à 18h (Paris).  Elle sera accessible en composant l'un des numéros suivants : 01 70 99 32 08 (depuis la France) et +44 (0)20 7162 0077 (pour l'international). La présentation sera disponible sur www.ingenico.com/finance.

 

 

Le présent document contient des données de nature prospective. Les tendances et objectifs indiqués dans le présent document sont fondés sur des données, hypothèses et estimations, considérées comme raisonnables par Ingenico. Ces données, hypothèses et estimations, sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison des incertitudes liées notamment aux résultats d'Ingenico et de ses filiales. Ces données de nature prospective ne constituent en aucun cas une garantie de performance future, présentent des risques et des incertitudes et les résultats réels sont susceptibles d'être substantiellement différents de ceux figurant dans ces données de nature prospective. Ingenico ne prend donc pas d'engagement ferme sur la réalisation des objectifs figurant dans le présent document. Ingenico et ses filiales, dirigeants, représentants, employés et conseils respectifs n'acceptent aucune responsabilité de quelque nature que ce soit au titre de ces informations prospectives. Le présent document ne constitue en aucun cas une offre de vente ou la sollicitation d'une offre d'acquisition ou de souscription de valeurs mobilières ou instruments financiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos d'Ingenico (Euronext: FR0000125346 - ING)

Avec plus de 15 millions de terminaux en activité dans plus de 125 pays, Ingenico est un acteur majeur des solutions de paiement. Ses 3000 collaborateurs accompagnent les commerçants, les banques et les fournisseurs de services dans l'optimisation et la sécurisation de leur solution monétique, le développement de leur offre de services et l'accroissement de leurs revenus au point de vente. Pour plus d'information : www.ingenico.com.

 

 

 

 

INGENICO - Contact investisseurs

Catherine Blanchet

Directeur des Relations Investisseurs

catherine.blanchet@ingenico.com

01.46.25.82.20

INGENICO - Communication Corporate

Rémi Calvet

VP Communication

remi.calvet@ingenico.com

01.46.25.78.23

 

Prochains évènements

 

Conférence téléphonique du résultat du premier semestre 2011 : le 28 juillet 2011 à 18h (Paris)

Publication du chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2011 : le 26 octobre 2011

 

[1] Résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et provisions, et coût des actions distribuées au personnel et aux mandataires sociaux

[2] Résultat opérationnel courant retraité de la charge d'amortissement du goodwill affecté aux actifs

[3] Hors effet de change et à périmètre constant.

[4] Les marchés émergents représentent les régions Amérique du Sud, Asie Pacifique et EEMEA

[5] Taux d'imposition : charge d'impôt / (résultat avant impôt - quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence)

[6] Le cash flow opérationnel représente l'EBITDA diminué de la variation de besoin en fonds de roulement et des investissements nets des cessions

Copyright Thomson Reuters Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143483/R/1534516/467692.pdf Information réglementaire Ce communiqué de presse est diffusé par Thomson Reuters. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué. [HUG#1534516]
Partager sur Facebook
Article Précédent :
Lectra : Premier semestre 2011
Article Suivant :
Linedata finalise l'acquisition de...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés : Dirigeants   Dollar   Euro   Euros   Fonds propres   Resultat financier   Retraite   Belgique   Ingenico   Euronext   Ifrs   Goodwill   Cessions     
Sociétés citées dans cette news : Ingenico  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?