Fillon au Gabon: deux contrats pour 71 millions d'euros | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Finance Verte

Fillon au Gabon: deux contrats pour 71 millions d'euros

Dimanche 17 Jul 2011 à 17:14

Deux contrats entre l'Etat gabonais et des entreprises françaises pour un montant de 71 millions d'euros ont été signés lors de la visite du Premier ministre français François Fillon à Libreville, a-t-on appris de sources concordantes.

"Un contrat de marché public a été passé entre l'Etat gabonais (ministère de l'Energie) et ETDE, filiale de Bouygues Construction, pour un montant de 48 millions euros pour le développement du réseau interconnecté (électrique) du Woleu Ntem (nord)", selon un communiqué de la présidence gabonaise.

"ETDE sera en charge d'installer un réseau de lignes à haute tension en zone rurale et de déployer des liaisons de fibres optiques. Ce projet concerne 110 villages (6 700 foyers)", selon le texte.

Le deuxième contrat, de 23 millions d'euros, "a été signé entre l'Etat gabonais (Eaux et Forêts) et Lignafrica, joint-venture entre les industriels forestiers français Rougier et Cassagne, et Forêt Ressources Management, un cabinet français d'ingénierie forestière", selon le communiqué.

"Il attribue à Lignafrica l'exploitation durable d'un périmètre forestier de 39.000 hectares, dont 14.000 d'okoumés (essence du Gabon). Le projet est multi-facettes: il comprend la plantation, la recherche et développement (clonage d'okoumés), la protection de l'ENVIRONNEMENT (reboisement, valorisation des déchets) et enfin l'industrialisation. Il contribuera à créer 400 emplois permanents", selon la présidence.

"Ce contrat répond à la politique mise en place depuis début 2010 par le président Ali Bongo Ondimba pour doter le Gabon d'une véritable industrie forestière afin d'apporter plus de valeur ajoutée localement avant exportation et favoriser la création de richesses", souligne le communiqué alors que le Gabon avait interdit l'exportation de grumes brutes le 1er janvier 2010. La mesure avait été très critiquée par de nombreux forestiers.

Venu avec le Premier ministre, Francis Rougier, le directeur de Rougier a précisé que son groupe envisageait la création "d'une cinquième usine dans le cadre de l'action du gouvernement, qui a supprimé il y a deux ans l'exportation de bois en grumes du pays et donc accélérer le processus de transformation tel qu'il était prévu par les sociétés, mais qui a nécessité un engagement plus fort et beaucoup plus rapide".

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Gabon/visite de Fillon: deux contrats...
Article Suivant :
Electricité: une réduction du...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Finance Verte' »




Mots-clés : Essence   Euros   Etde   Lignafrica   Okoumes   Grumes  
Sociétés citées dans cette news : Bouygues   Environnement  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?