STALLERGENES : Gilbert Dupont dégrade à Alléger | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

STALLERGENES : Gilbert Dupont dégrade à Alléger

Mardi 05 Jul 2011 à 10:20

Gilbert Dupont a dégradé sa recommandation sur Stallergènes d'Acheter à Alléger et abaissé son objectif de cours de 71 à 59,1 euros. Le groupe a annoncé que le Comité d'experts (DSMB) en charge de l'étude VO64.08 (phase III Actair chez l'enfant) avait recommandé son interruption après examen des résultats de la première année. Cette annonce constitue une réelle surprise et une immense déception pour le management, souligne le broker. Initialement, l'étude Actair Pédiatrie devait

venir renforcer les excellents résultats de l'étude Actair Adulte.

Désormais, le groupe va devoir ajuster son programme de développement, retardant le lancement de l'Actair Adulte & Pédiatrie de 2 à 3 ans, ajoute l'analyste.

Initialement, le dépôt du dossier était prévu à l'automne 2011 en Allemagne suivi d'une obtention de licence en 2012 et une commercialisation en 2013 dans ce pays puis en Europe en 2014-2015.

Ce contretemps incite Gilbert Dupont à intégrer une prime de risque beaucoup plus importante pour mieux prendre en compte certaines incertitudes sur le dossier (Obtention des autorisations Oralair Etats-Unis et Actair Europe et conditions de remboursement Oralair France).

AOF - EN SAVOIR PLUS

=/Les points forts de la valeur/=

- Stallergenes est un laboratoire biopharmaceutique qui développe des produits d'immunothérapie par voie sublinguale contre les allergies au pollen de graminées, aux acariens et au pollen de bouleau ;

- Ces trois allergènes, ainsi que les pollens de l'ambroisie et du cèdre du Japon sur lesquels travaillent également la R&D du groupe, représentent 80% des allergies dans le monde. Le potentiel du marché est donc important ;

- Oralair, comprimé contre les allergies aux graminées et produit phare du groupe, devrait être lancé dans 22 pays européens entre le quatrième trimestre 2010 et le premier semestre 2011. Il est déjà commercialisé en Allemagne ;

- Le partenariat signé en septembre avec Shionogi & Co., le neuvième laboratoire pharmaceutique japonais, démontre la capacité du groupe à attirer de belles signatures.

- La situation financière est solide.

=/Les points faibles de la valeur/=

- Cette valeur est volatile et soumise aux effets d'annonces sur les essais cliniques en cours ;

- Les craintes des investisseurs d'une baisse de prix sur les médicaments en Europe pèsent sur la valeur ;

- La direction a pour habitude de donner des prévisions de croissance très conservatrices. C'est encore le cas pour 2011. Pour autant, les analystes restent prudents sur ces prévisions et n'excluent pas une révision en baisse ;

- Les dépenses de recherche-développement sont élevées, à près de 25% des ventes, en raison notamment de l'étude clinique de phase III sur l'Oralair. La direction anticipe une décroissance de ces frais pour 2010 et souhaite limiter à terme à 15% de ses ventes les dépenses nettes de R&D ;

- L'OPA déposée mi-décembre 2010 par Ares Life Science fait disparaître, au moins à court terme, l'intérêt spéculatif du dossier. Les analystes redoutent l'assèchement du flottant et une communication d'Ares Life Science moins orientée vers les marchés financiers que ne l'était Stallergenes jusqu'ici. Cela pourrait réduire l'attrait de Stallergenes pour les investisseurs. Mécaniquement, si le flottant devenait trop réduit (<25%), certaines gestions pourraient avoir à apporter ou à solder leurs positions pour des questions de liquidité ;

- Le « projet » d'Arès Life Sciences est jugé peu clair par les analystes. Ils estiment qu'il ne permet pas d'anticiper une accélération de la croissance bénéficiaire de Stallergenes.

=/Comment suivre la valeur/=

- Arès a déposé le 13 décembre 2010 un projet d'OPA auprès de l'AMF sur la totalité des actions Stallergenes non détenues. Cette offre fait suite à l'acquisition par Arès de la participation du groupe Wendel (45,8%) le 16 novembre dernier. Arès n'envisage pas de mettre en oeuvre un retrait obligatoire des actions Stallergenes à l'issue de l'offre. Ainsi, dans le cas où il viendrait à détenir plus de 95% du capital, il prévoit de rétrocéder ses actions Stallergenes à une autre de ses sociétés. La valeur devrait donc rester cotée ;

- Les analystes ont conseillé de ne pas apporter à cette offre, considérant le prix proposé (59 euros par action) trop faible ;

- Le management actuel devrait rester aux commandes du groupe ;

- L'activité de la société est sensible aux conditions climatiques et à leur influence sur la saison pollinique ;

- Les prochains catalyseurs seront le dépôt de dossier pour Oralair graminées auprès de la FDA américaine (mais le dossier traîne) et la signature d'un accord avec un grand laboratoire pour ce lancement. La direction se donne jusqu'à la fin du premier semestre 2011 pour nouer cet accord ;

- Stallergenes a communiqué fin juin 2010 des résultats cliniques très prometteurs pour son étude VO55.06 évaluant l'efficacité et la tolérance de Staloral acariens 300 en Chine chez les patients souffrant d'un asthme aux acariens.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pharmacie - Santé

De nombreuses opérations de croissance externe ont déjà eu lieu. Merck & Co. est devenu le numéro deux mondial en rachetant Schering-Plough pour 41 milliards de dollars. Roche a finalement réussi à acquérir Genentech, la deuxième société américaine de biotechnologies, pour 47 milliards. Abbott a repris le pôle médicaments du belge Solvay pour 5,2 milliards d'euros. La phase de consolidation se poursuit. Sanofi-Aventis cherche à acquérir la biotech américaine Genzyme pour 18,5 milliards de dollars. Le leader mondial du secteur, son concurrent américain, Pfizer est également très actif dans le domaine des acquisitions. Moins d'un an après avoir repris son compatriote Wyeth pour 68 milliards de dollars, il est de nouveau prêt à investir plusieurs milliards de dollars pour se renforcer dans les pays émergents et dans plusieurs domaines d'activité : les médicaments génériques, les traitements contre la douleur, le cancer, la maladie d'Alzheimer, les anti-inflammatoires et les neurosciences.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
WENDEL : Exane dégrade sa...
Article Suivant :
PPR : Nomura passe à l'Achat

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Etats unis   Euros   Opa   Prime   Dupont   Da  
Sociétés citées dans cette news : Stallergenes  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Forum Message