PRE-OUVERTURE A WALL STREET - Baisse en vue | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

PRE-OUVERTURE A WALL STREET - Baisse en vue

Mercredi 27 Oct 2010 à 15:15

Les marchés actions américains devraient entamer la séance sur une note négative malgré le rebond plus marqué des commandes de biens durables en septembre. D'autant que, hors transports, ces commandes affichent à contrario un repli inattendu. Depuis le début de la semaine, l'inquiétude des investisseurs grandit autour de l'ampleur des prochaines mesures d'assouplissement monétaire de la Fed. Elles pourraient être plus réduites qu'attendu initialement. A 15h, les futures sur S&P500 et Nasdaq 100 cèdent respectivement 0,52% à 1176,70 points et 0,34% à 2108,75 points.

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont terminé à l'équilibre dans l'attente des nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la Fed. De plus, les investisseurs sont prudents à quelques jours des élections de mi-mandat. En outre, les résultats publiés trimestriels publiés par les entreprises n'incitent pas à l'optimisme. Ainsi, Texas Instrument a publié des résultats en hausse mais s'est monté prudent pour les mois à venir. Le Dow Jones a clôturé en progression de 0,05% à 11169,46 points. Le Nasdaq Composite a gagné 0,26% à 2497,29 points.

Les chiffres macroéconomiques

Les commandes de biens durables aux Etats-Unis au mois de septembre ont progressé de 3,3% contre un consensus de 2%. Elles avaient reculé de 1% au mois d'août (chiffre révisé de -1,5%). Hors transports, ces commandes affichent un repli de 0,8% alors que les économistes visaient une hausse de 0,5%.

Les ventes de logements neufs pour septembre aux Etats-Unis seront publiées à 16h.

Les statistiques pétrolières hebdomadaires aux USA seront dévoilées à 16h30.

Les valeurs à suivre

GENERAL DYNAMICS

Le groupe de défense américain General Dynamics a réalisé un bénéfice au titre des activités poursuivies de 649 millions de dollars, soit 1,70 dollar par action, contre 575 millions de dollars, ou 1,48 dollar par action, un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a progressé de 3,8% à 3,01 milliards de dollars. Le consensus Thomson Reuters s'élevait à 1,64 dollar par action et de 8,39 milliards de dollars pour les ventes. Le groupe a bénéficié d'une augmentation des marges dans les activités systèmes de combat et aérospatiale.

PROCTER & GAMBLE

Le groupe de produits de grande consommation Procter & Gamble a présenté des résultats supérieurs aux attentes. Au premier trimestre, le bénéfice net s'est élevé à 3,08 milliards de dollars, soit 1,02 dollar par action, contre un bénéfice de 3,3 milliards de dollars, ou 1,06 dollar par action, un an plus tôt. Le consensus Thomson Reuters a été dépassé de 2 cents. Les ventes ont progressé de 2% à 20,12 milliards de dollars. La croissance organique a atteint 4% et celle des volumes 8%.

SPRINT NEXTEL

L'opérateur de téléphonie mobile Sprint Nextel a dévoilé des résultats inférieurs aux attentes, malgré le retour de la croissance des revenus. Au troisième trimestre, le groupe a essuyé une perte nette de 911 millions de dollars, soit 30 cents, en hausse par rapport à l'année dernière où elle s'était élevée à 478 millions de dollars, soit 17 cents. Les analystes interrogés par Thomson Reuters anticipaient une perte de 28 cents par action. Le chiffre d'affaires a progressé de 1% à 8,152 milliards de dollars. Wall Street visait 8,04 milliards de dollars.

WHIRLPOOL

Le numéro un mondial de l'électroménager, l'américain Whirlpool, a fait état d'une baisse de 9% de son bénéfice net au troisième trimestre, mais ce résultat est supérieur aux attentes de Wall Street. Le groupe a confirmé ses prévisions annuelles. Le bénéfice net s'est établi à 79 millions de dollars, ou 1,02 dollar par action. Le groupe a été pénalisé par une amende de 91,8 millions de dollars pour entente sur les prix. Hors éléments exceptionnels, le BPA ajusté ressort à 2,22 dollars, bien au-dessus des 1,76 dollar du consensus. Le chiffre d'affaires est stable à 4,52 milliards.

AOF - EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

Commandes de biens durables : cette statistique mesure la valeur des commandes de biens adressés aux entreprises du secteur manufacturier dont la durée de vie est supérieure à trois ans (voitures, ordinateurs, avions...). Elle est réputée comme un bon indicateur de l'activité future dans le secteur manufacturier. Les commandes de biens durables, hors défense et aéronautique, sont considérées comme un bon guide des investissements des entreprises. On notera cependant le caractère volatil de cette statistique.

Conference board : Le Conference board, organisme américain à but non lucratif, publie le dernier mardi de chaque mois (vers 16h00, heure de Paris) un indice mensuel de la confiance du consommateur. L'étude repose sur l'envoi de questionnaires à un échantillon représentatif et à chaque fois entièrement renouvelé de 5000 ménages américains (avec un taux de réponse d'environ 70 %). Les questions posées visent à déterminer : la perception qu'ont les sondés du climat des affaires et leurs anticipations à six mois, leur perception actuelle du marché du travail et leurs anticipations à six mois, ainsi que leurs anticipations de revenus personnels à six mois. Les réponses, ajustées des variations saisonnières, déterminent le niveau de l'indice.

Indicateurs avancés du Conference Board (indice des) : cet indice est calculé à partir de dix statistiques économiques, comprenant notamment les commandes dans l'industrie, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage, l'indice S&P500, la confiance des ménages, l'écart de taux entre celui à dix ans et celui au jour le jour... Il est utilisé par les économistes pour anticiper l'évolution de l'activité dans les trois à six prochains mois.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
USA : rebond plus marqué que prévu...
Article Suivant :
Wall Street ouvre en baisse, le...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Dollar   Dollars   Dow jones   Etats unis   Nasdaq   Usa   Wall street   Ama  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?