BNP PARIBAS : Credit Suisse reste à Surperformance | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

BNP PARIBAS : Credit Suisse reste à Surperformance

Jeudi 18 Fév 2010 à 10:17

Credit Suisse a renouvelé son opinion Surperformance et son objectif de cours de 68 euros sur BNP Paribas après la publication des résultats. Le broker se dit légèrement déçu par les bénéfices avant provisions au quatrième trimestre. «Nous restons persuadés que BNP Paribas reste une valeur à posséder dans n'importe quel portefeuille bancaire européen», écrit-il.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Performances et stratégie

Chiffre d'affaires

Au 30.09.2009 : 30.133 millions d'euros (+33,8 %)

Au 30.06.2009, produit net bancaire : 19.470 millions d'euros (+30,6%)

Au 31.12.2008, produit net bancaire : 27.376 millions (-11,8%)

Résultats

Au 30.09.2009, Résultat brut d'exploitation : 12.930 millions d'euros (+53,3%); Résultat net par du groupe : 4 467 millions d'euros (+1,8%)

Au 30.06.2009, Résultat brut d'exploitation : 8.304 millions d'euros (+52,2%); Résultat net part du groupe : 3.162 millions d'euros (-9,3%)

Au 31.12.2008, Résultat brut d'exploitation : 8.976 millions d'euros (-27%); Résultat net part du groupe : 3.021 millions (-61,4%)

Prévisions

Pas de prévisions chiffrées pour l'année 2009. Cette année le taux de distribution du dividende pourrait être de l'ordre de celui de 2008.

Stratégie

Un plan de transformation adopté fin 2008 vise à réduire les risques sur les marchés de capitaux. Pour faire face à un ENVIRONNEMENT dégradé, la banque a également décidé d'accélérer ses programmes de réductions de coûts et de se désengager d'activités non stratégiques (en Thaîlande et en Grèce notamment). Répondant à un accroissement du coût du risque dans ce pays, le groupe mène une restructuration en Ukraine, où les effectifs ont été réduits de 480 personnes et où 81 agences ont été fermées. Des réductions d'effectifs sont également menées en Turquie.

Evènements financiers

Le groupe a lancé une augmentation de capital, destinée à rembourser les 5,1 milliards d'euros d'actions de préférence de l'Etat français. A l'issue de l'opération, ses fonds propres Tier One s'élèvent à 59,4 milliards d'euros et son ratio est supérieur à 9%. Depuis mai dernier, BNP Paribas est l'actionnaire majoritaire (75%) de BNP Paribas Fortis (anciennement Fortis Bank Belgium) et de BGL BNP Paribas (Fortis Bank Luxembourg), ainsi que de 25% d'AG Insurance (Fortis Insurance Belgium). Sur le troisième trimestre 2009, la contribution de Fortis Bank, à présent dénommée « BNP Paribas Fortis », au résultat net part du groupe s'élève à 277 millions d'euros.

Forces et faiblesses de la société

Forces

- Sur les neuf premiers mois, les revenus on progressé dans tous les pôles. Grâce à l'acquisition de Fortis, le produit net bancaire trimestriel a bondi de 40%;

- La forte capacité bénéficiaire du groupe lui a permis de renforcer encore sa solvabilité financière sur les neuf premiers mois de l'année, avec un ratio Tier 1 de 10% (contre 9,3% à fin juin);

- En annonçant qu'elle remboursait l'argent public, la banque a adressé un signal positif au marché car elle a été le premier établissement financier à commencer à dédommager l'Etat;

- Les synergies prévues par l'acquisition de Fortis ont été nettement revues en hausse : elles sont désormais évaluées à 900 millions d'euros (contre 500 millions d'euros estimées il y a un an). L'essentiel proviendra d'économies de coûts, en particulier dans la banque de financement et d'investissement;

- La solidité de BNP Paribas lui permet de se refinancer avec la plus faible prime de risque, calculée par le spread CDS (« credit default swap »);

- L'acquisition de Fortis Bank constitue une opération majeure pour BNP Paribas avec l'ouverture de deux nouveaux marchés domestiques en Belgique et au Luxembourg. Le groupe devient ainsi le numéro 1 de la zone euro en matière de dépôts avec 540 milliards d'euros. Il devient aussi numéro 1 en banque privée et numéro 4 en gestion d'actifs pour la zone euro;

- En dépit d'une chute de son résultat net part du groupe en 2008, la banque a décidé de distribuer un tiers de ses résultats sous forme de dividendes (1 euro par action contre 3,35 euros l'année précédente).

Faiblesses

- Le coût du risque s'est surenchéri sur les neuf premiers mois de 2009. En neuf mois il a doublé, à 6,5 milliards d'euros. Il devrait rester élevé au moins jusqu'au second semestre 2010 ;

- Moody's a placé sous revue les notes de solidité financière B et la note sur la dette senior Aa1 de BNP Paribas avec une perspective négative. L'agence de notation relève certains points faibles dans son profil de crédit liés à son acquisition de Fortis Bank. De plus, les dépréciations d'actifs pourraient être plus importantes que prévues au cours des prochains trimestres.

La valeur et son secteur

Principales activités

Activités de détail (48% du produit net bancaire); banque de financement et d'investissement (40%); gestion d'actifs (12%)

Le secteur

Le Comité de Bâle, qui vise à réformer le secteur bancaire, désire renforcer la qualité et la transparence du capital de base Tier-1 (noyau dur du capital), pour permettre aux banques de mieux absorber d'éventuelles pertes. Un nouveau ratio, dit d'effet de levier, sera introduit pour éviter un trop fort endettement des banques.

Avant même de connaître précisément le niveau des exigences imposées par les régulateurs, un certain nombre de banques françaises ont récemment consolidé leurs fonds propres, à l'image de BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE. Ailleurs, DnB NOR, BBVA, Intesa, Unicredit, ont également fait appels au marché. Ces décisions font suite à la mise en place du calendrier établi lors du G20 de Pittsburgh, qui prévoit de définir de nouvelles règles sur la qualité et le montant des fonds propres l'an prochain, pour les appliquer d'ici fin 2012.

La valeur dans son secteur

Première banque française, première banque de la zone euro et cinquième banque mondiale.

Comment suivre la valeur

- En tant que valeur financière le titre est influencé par une série d'éléments: (i) les taux d'intérêt dont l'évolution dépend des politiques monétaires (notamment des banques centrales européenne et américaine), (ii) l'état des bourses mondiales qui influencera ses activités de banque de financement et d'investissement et de gestion d'actifs, (iii) le niveau de consommation et d'épargne des ménages qui influeront sur les performances de la banque de détail;

- Surveiller le coût du risque qui s'est encore accru sur les derniers mois;

- Outre Fortis le groupe ne prévoit pas d'autre acquisition sur 2009.

Rémunération des actionnaires

Dernier dividende versé

1,00 euro par action

Taux de distribution des dividendes

33,0%

Taux de croissance du dividende par action

-70,1%

Rendement

2,5%

Estimation du prochain dividende par action

1,54 euro en 2009

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Finance - Banques

Le Comité de Bâle, qui vise à réformer le secteur bancaire, désire renforcer la qualité et la transparence du capital de base Tier-1 (noyau dur du capital), pour permettre aux banques de mieux absorber d'éventuelles pertes. Si, sous Bâle 2, les banques pouvaient ne détenir que 2% de capital rapportés à leurs actifs pondérés, les régulateurs surveilleront à l'avenir davantage la qualité des fonds propres retenus dans le calcul du Tier-1. Un nouveau ratio, dit d'effet de levier, sera introduit pour éviter un trop fort endettement des banques. Avant même de connaître précisément le niveau des exigences imposées par les régulateurs, un certain nombre de banques françaises ont récemment consolidé leurs fonds propres, à l'image de BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE. Ailleurs, DnB NOR, BBVA, Intesa, Unicredit, ont également fait appel au marché. Ces décisions font suite à la mise en place du calendrier établi lors du G20 de Pittsburgh, qui prévoit de définir de nouvelles règles sur la qualité et le montant des fonds propres l'an prochain, pour les appliquer d'ici fin 2012.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
EIFFAGE : Cheuvreux maintient son...
Article Suivant :
LEGRAND : Credit Suisse relève son...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Euro   Euros   Fonds propres   G20   Prime   Produit net bancaire   Zone euro   Ra  
Sociétés citées dans cette news : Fortis   Moody's   Crédit Agricole   Société Générale   BNP Paribas   Environnement  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?