DANONE : Citigroup relève son objectif de cours | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Danone (BN) FR0000120644


€ 45.49  -0.24%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

DANONE : Citigroup relève son objectif de cours

Lundi 28 Sep 2009 à 10:50

Citigroup a relevé son objectif de cours sur Danone de 35 à 43 euros, en maintenant sa recommandation Neutre. Le broker estime que la division produits laitiers devrait surprendre positivement lors du chiffre d'affaires du troisième trimestre.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Performances et stratégie

Chiffre d'affaires

- Au 30/06/2009 : 7,520 milliards d'euros (-2,2% en données brutes et +1,6% à périmètre de consolidation et taux de change constants);

- Au 31/12/2008 : +19,1% à 15,220 milliards d'euros du fait de l'acquisition de Numico (croissance de 8,4% à données comparables).

Résultats

- Au 30/06/2009, résultat opérationnel courant : 1,206 milliard d'euros (+8,1% à périmètre de consolidation et taux de change constants). Amélioration de la marge opérationnelle courante de 98pb (à 16,03%) à données comparables;

- Au 31/12/2008, croissance de 12,3% du résultat opérationnel courant (à 2,27 milliards d'euros) et amélioration de la marge opérationnelle courante de 53pb (à 14,91%) à données comparables.

Prévisions

Le groupe a confirmé ses objectifs pour l'année 2009 :

- Croissance du chiffre d'affaires en données comparables inférieure de quelques points à l'objectif de croissance à moyen terme (comprise entre 8% et 10% par an);

- Progression de la marge opérationnelle courante (EBIT) en données comparables;

- Croissance de 10% du bénéfice net courant dilué par action, à périmètre de consolidation et taux de change constants (en excluant l'effet de l'augmentation de capital de 3 milliards d'euros qui a eu lieu en juin 2009).

Stratégie

Pour l'ensemble de l'année 2009 le groupe a pour priorité d'augmenter le rapport prix-bénéfice consommateur sur tous ses marchés clefs afin de répondre aux tendances de consommation. Cela devrait lui permettre de gagner des parts de marché dans ces pays. Ainsi, pour enrayer le recul des volumes dans les produits laitiers, Danone a baissé ses prix sur de nombreux articles et lancé une gamme économique, Eco Pack, un pack de 6 yaourts basiques vendu 1 euro. Le groupe ne devrait pas relever ses prix à moyen terme car il estime que les habitudes de consommation devraient changer durablement.

Evènements financiers

Danone a récemment lancé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires pour un montant brut de 3,048 milliards d'euros. Cette émission a été sursouscrite à 182%.

En 2007 le groupe a mené simultanément une cession majeure (pôle Biscuits) et une acquisition stratégique, la plus grosse jamais effectuée par le groupe (Numico).

Forces et faiblesses de la société

Forces

- Acteur majeur de l'industrie alimentaire mondiale;

- Grâce à l'acquisition du néerlandais Numico, Danone intègre deux métiers orientés santé et en forte croissance, la nutrition médicale et la nutrition infantile;

- Sa politique commerciale agressive a été payante sur les derniers mois : les ventes de produits laitiers ont augmenté en volume pour la première fois au second trimestre (+2,7%), après cinq trimestres consécutifs de recul (dont -0,1% au premier trimestre);

- Fort dynamisme en termes d'offre grâce à une politique d'innovation constante et à une grande réactivité par rapport à la demande des consommateurs;

- L'augmentation de capital en juin dernier a permis de consolider la structure financière : selon Moody's, l'endettement, qui représentait fin mars 3,7 fois l'excédent brut d'exploitation (EBE) du groupe, devrait être ramené à 2,6 fois l'EBE après cette opération;

- Avec un flottant de près de 79%, et en l'absence d'un actionnaire de référence, le groupe est potentiellement opéable, ce qui présente un intérêt spéculatif.

Faiblesses

- Une incertitude pèse sur l'évolution de la marge opérationnelle du groupe à moyen terme en considérant que la politique de baisse des prix va perdurer. Au premier semestre cette marge a bien progressé en particulier grâce à la baisse des cours des matières premières;

- En France, les marques de distributeurs se développent dans un contexte de crise;

- Les difficultés structurelles du pôle des eaux embouteillées dans les pays développés ont été confirmées au premier semestre;

- Les coopérations dans les pays émergents sont difficiles : au conflit avec le chinois Wahaha (depuis 2005) s'est ajoutée la rupture du joint-venture avec l'indien Wadia Group;

- Du fait des nouvelles normes comptables (qui imposent de réévaluer les goodwill), le groupe pourrait enregistrer des dépréciations élevées suite au rachat de Numico, qui a par ailleurs gonflé l'endettement du groupe.

La valeur et son secteur

Principales activités

Produits laitiers frais, eaux, alimentation infantile et nutrition médicale

Le secteur

La crise et la baisse consécutive de leur pouvoir d'achat ont incité les consommateurs à modifier leur comportement et à tenir davantage compte des prix. Parallèlement, la grande distribution a développé les référencements en marques de distributeurs (MDD), vendus environ 30 % moins cher que les grandes marques. Les industriels doivent alors s'adapter, à l'image de Danone, en offrant des prix plus attractifs.

La valeur dans son secteur

Le groupe est n

Partager sur Facebook
Article Précédent :
PERNOR RICARD : ING passe à la vente
Article Suivant :
REMY COINTREAU : Nomura relève son...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Crise   Euro   Euros   Pouvoir d achat   Citigroup   Rela  
Sociétés citées dans cette news : Moody's   Danone  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?