AXA : Oddo relève son objectif de cours | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

AXA : Oddo relève son objectif de cours

Jeudi 06 Aoû 2009 à 11:18

Oddo a fixé un objectif de cours de 17 euros sur la valeur Axa contre 16 euros auparavant, avec une opinion maintenue à Accumuler, après des résultats semestriels nettement supérieurs aux attentes. «Si les segments dommages et gestion d'actifs réalisent des performances conformes à NOS attentes, l'assurance vie surprend positivement avec un rebond plus rapide que prévu sur la profitabilité aux US», écrit le broker. Oddo précise avoir révisé en hausse ses estimations de bénéfice net par action pour 2009 et 2010.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Performances et stratégie

Chiffre d'affaires

91 221 millions d'euros fin 2008 (-2%)

Résultats

(au 31.12.2008)

Résultat opérationnel : 4 044 millions d'euros (-17%)

Résultat net : 923 millions d'euros (-83%)

Prévisions

Pour 2009, le groupe prévoit qu'une base d'actifs moins élevée en début d'exercice affectera ses activités de Vie, Epargne, Retraite et de gestion d'actifs. Par contre, les activités dommages et assurance internationale devraient continuer à présenter des résultats opérationnels solides.

Stratégie

Choisissant d'adopter une stratégie financière prudente, le groupe a divisé par trois le dividende versé sur le résultat 2008. Son objectif est de conserver une structure financière solide pour mieux résister à la crise. Axa pourrait également procéder à une augmentation de capital pour faire face à une baisse de 8,2 milliards d'euros de ses capitaux propres en 2008, en raison notamment d'un recul de 5,1 milliards d'euros des plus-values latentes, en particulier sur actions. Axa a d'ailleurs annoncé le vote, lors de sa prochaine assemblée générale, d'une résolution lui accordant le droit d'émettre 2 milliards d'euros d'actions préférentielles.

Evènements financiers

Le groupe mène une politique active de croissance externe pour renforcer ses positions dans toutes les régions du monde. C'est, en particulier, le rachat de Winterthur, présent dans 17 pays, qui lui a permis de renforcer l'équilibre géographique entre ses diverses activités. Cette acquisition, survenue en 2006, lui a également permis d'accroître sa présence dans des marchés en forte croissance, notamment en Europe Centrale et de l'Est ainsi qu'en Asie.

Forces et faiblesses de la société

Forces

- Solides positions concurrentielles à travers le monde;

- L'activité d'assurance dommages résiste bien à la crise : elle a progressé de 3% à 26 039 millions d'euros en 2008 et son résultat opérationnel a bondi de 31%;

- En France le groupe a réalisé de meilleures performances que le marché en 2008 : en dommages, son chiffre d'affaires a ainsi progressé de 5%, contre 2,5% pour l'ensemble du secteur. Si l'assurance vie a enregistré une baisse de 3% de ses cotisations, elle a fait mieux qu'un marché en repli de 10,6% l'an dernier.

Faiblesses

- Les performances du groupe sont touchées par la crise, notamment à travers une provision pour dépréciation d'actifs de 2,8 milliards d'euros (notamment sur les actions);

- Les activités d'assurance vie et de gestion d'actifs ont particulièrement souffert avec des reculs respectifs d'activité de 4% et de 14%;

- Axa ne sera pas en mesure d'atteindre les objectifs chiffrés du plan Ambition 2012, visant à doubler le chiffre d'affaires et à tripler le résultat opérationnel entre 2004 et 2012;

- Le ratio de solvabilité s'est érodé sur les derniers mois de 2008 en baissant de 147% à 127% entre fin juin et fin décembre;

- En mars 2009, Fitch Ratings a dégradé la note de solidité financière des principales filiales d'Axa, la notation de la dette senior de la société, celle de la dette subordonnée et celle de la dette court terme. L'agence de notation a également révisé ses perspectives sur ces notations de «stables» à «négatives ».

La valeur et son secteur

Principales activités

Assurance vie, épargne, retraite (64% de l'activité)

Assurance dommages, assurance internationale et gestion d'actifs

Le secteur

En France, le chiffre d'affaires du secteur a reculé de 6,2% en 2008 à 183,6 milliards d'euros, après avoir déjà baissé en 2007 (-0,9%). C'est surtout l'assurance vie qui a été touchée, avec des cotisations en baisse de 10,6%. Pour la première fois depuis dix-huit ans, les liquidités (79 milliards d'euros) ont dépassé le niveau de l'assurance vie (65 milliards) au sein des placements financiers des ménages pour l'année. L'assurance dommages s'est beaucoup mieux comportée en affichant un chiffre d'affaires de 44,8 milliards d'euros, en hausse de 2,5%. Sur les premiers mois de 2009, la collecte en assurance vie est également en retrait : selon la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA), sur les deux premiers mois de l'année, la collecte nette (cotisations moins prestations) a connu une légère érosion (-1%) par rapport à la même période de l'année dernière.

La valeur dans son secteur

Un des leaders mondiaux de la protection financière. Premier assureur français.

Comment suivre la valeur

Les performances du groupe sont particulièrement sensibles à l'évolution des marchés financiers et des taux d'intérêt de par son activité d'assureur qui consiste à encaisser les primes pour les investir ensuite, après déduction des réserves. Le résultat des investissements est inclus dans le résultat courant du groupe. Axa est également soumis à la survenance d'éventuels événements catastrophiques d'ordre météorologique (ouragans, tempêtes de vent ou de grêle, séismes), des incendies, explosions et inondations ou des actes de terrorisme. De tels évènements, suivant leur ampleur, peuvent peser sur le cours de la valeur.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Finance - Assurance

Face à la crise financière, qui a détérioré leurs comptes, les assureurs se regroupent. La faillite de Lehman Brothers en septembre 2008 a amputé les fonds propres de la Matmut de 2%. Quant à la Macif, sa perte indirecte suite à la faillite de Lehman Brothers, était de 2,2 millions d'euros en 2008. Les deux mutuelles se sont jointes à la Maif pour créer une société de groupe d'assurance mutuelle (SGAM ) qui devrait être opérationnelle avant la fin de l'année 2009. Leur objectif est de mettre leurs moyens en commun pour certaines activités de façon à optimiser la gestion de leurs coûts. Avec 10 millions de sociétaires, le nouvel ensemble représentera le deuxième pôle mutualiste français (avec 9,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires), derrière Covéa. Cette SGAM regroupe la GMF, MAAF et MMA (avec 10 millions de sociétaires, 12 milliards d'euros de chiffre d'affaires). Le nouvel ensemble sera le quatrième intervenant français en assurance dommages (part de marché de 11,7%) et le leader en assurance auto pour les particuliers (avec 22,4% de part de marché). Cette activité représente le métier phare des trois mutuelles.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
RENAULT : Goldman Sachs n'est plus à...
Article Suivant :
KBC : Oddo relève sa recommandation

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Crise   Euros   Fonds propres   Lehman brothers   Placements   Retraite   Oddo   Rela  
Sociétés citées dans cette news : AXA   NOS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?