CLUB MED : Fortis relève sa recommandation | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Club Mediterranee (CU) FR0000121568


€ 12.94  -0.31%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

CLUB MED : Fortis relève sa recommandation

Lundi 08 Jun 2009 à 10:24

Fortis a relevé sa recommandation sur Club Méditerranée de Vendre à Réduire. Le broker a également revu son objectif de cours à la hausse, à 13 euros contre 10 euros auparavant. Le groupe a annoncé des ventes de 595 millions d'euros sur les cinq premiers mois de l'année. Fortis attend un chiffre d'affaires du premier semestre 2009 en ligne avec les attentes du management. Cette publication ne devrait pas apporter de surprise majeure ; il faudra donc notamment prêter attention aux réservations.

«Même si nous pensons que les réservations augmentent, avec les réservations tardives, nous restons prudents concernant l'évolution des prix, qui pourraient baisser au cours de l'été», craint Fortis.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Activité de la société

Club Méditerranée est spécialisé dans l'exploitation de centres de vacances et l'organisation de voyages. Premier groupe touristique français et leader mondial de la formule de vacances tout compris, il compte 80 villages, répartis sur les cinq continents, et un bateau de croisière. Le groupe intervient également dans le tour operating (Jet tours, Forum voyages) et dans le domaine des loisirs au sens large, avec notamment Club Med Gym.

Les points forts de la valeur

- La notoriété de la marque est extrêmement forte et les actifs sont de qualité.

- Dans un ENVIRONNEMENT touristique difficile, le groupe a pris les mesures qui s'imposent pour redresser sa rentabilité : fermeture de villages non rentables, baisse de son exposition aux zones difficiles et réductions d'effectifs.

- Son repositionnement sur le marché haut de gamme (trois et quatre tridents), plus rentable, est positif. Avec plus de 95% de ses villages en 3 et 4 tridents fin 2006, l'essentiel de la restructuration du parc immobilier est accompli.

- Dans le cadre de sa stratégie de positionnement sur le voyage haut de gamme, Jet tours, filiale du Club Méditerranée,a pris le contrôle à 100% du spécialiste des îles Austral Lagons. Austral Lagons a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de 43% en 2005 et 24% en 2006. Jet tours voit un potentiel de croissance rapide sur les prochaines années.

Les points faibles de la valeur

- Club Méditerranée est pénalisé par sa taille modeste, comparée à celle de ses concurrents.

- Le groupe souffre d'un niveau de rentabilité encore insuffisant, en particulier sur la zone Amérique, toujours en perte en 2006.

- En 2006, dans le cadre de sa stratégie de recentrage, Accor a cédé l'essentiel de sa participation au capital du Club Mediterranée, soit 22,9% (sur les 28,9% détenus), amoindrissant ainsi la prime spéculative du titre liée aux anticipations de rachat par Accor.

Comment suivre la valeur

- Spécialiste des loisirs, l'évolution du titre Club Méditerranée est sensible au moral des ménages, et au tourisme international. L'évolution du niveau des réservations est à suivre.

- Le groupe subit aussi l'incidence des variations climatiques.

- Le Club Med continue sa stratégie immobilière qui lui permet de refinancer ces villages à des conditions attractives. Le group cède en effet ses murs et met en place des contrats de location.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Hotellerie et loisirs

L'OMT estime qu'avec la crise économique le nombre de touristes dans le monde devrait reculer de 2% cette année. Elle n'exclut pas un recul encore plus important ce qui constituerait une récession sans précédent pour le secteur. Il s'agit de la première baisse du nombre de touristes depuis 2003, année du déclenchement de la guerre en Irak, et du virus SRAS en Asie. Cette année-là, le secteur mondial avait affiché une activité en retrait de 1,3%. Le tourisme en Asie-Pacifique, en Afrique et au Proche-Orient devrait poursuivre sa progression. Par contre, en 2009, l'Europe sera la région la plus touchée par cette récession. Pour réagir à cette situation, la France, l'Italie et l'Espagne, habituellement en concurrence pour attirer les visiteurs, ont conclu un accord pour développer des séjours thématiques à destination des touristes russes, indiens, chinois et sud-américains. En Italie (qui attire 44 millions de touristes par an), les acteurs du secteur ont demandé une aide au gouvernement. En Espagne, le nombre de touriste a décliné de 2,6% à 57,4 millions l'an passé.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
PERNOD RICARD : CM-CIC relève son...
Article Suivant :
PERNOD RICARD : Goldman Sachs n'est...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Crise   Euros   Immobilier   Prime   Club   Rela  
Sociétés citées dans cette news : Fortis   Accor   Club Méditerranée   Environnement  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?