MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Tentative de rebond attendue | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Tentative de rebond attendue

Jeudi 09 Oct 2008 à 08:29
MORNING MEETING AOF FRANCE / EUROPE - Tentative de rebond attendue

Les marchés européens devraient tenter de rebondir après avoir essuyé des lourdes pertes au cours de ces derniers jours. Ce matin, certaines places asiatiques ont rebondi alors que les banques centrales de Corée du Sud, de Hong Kong et de Taiwan ont réduit leurs taux d'intérêt comme leurs homologues occidentaux et chinois. Par ailleurs, les autorités américaines envisageraient des prises de participation dans de nombreuses banques afin de restaurer la confiance dans le secteur, selon le «New York Times».

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe que le CAC 40 a subi une nouvelle attaque baissière, matérialisée par une bougie noire de 332 points (+0.73%/-8.18%) dans des volumes nourris (9 milliards d'euros échangés). Les mèches hautes et basses du chandelier dévoilent une exceptionnelle volatilité rarement observée jusqu'à ce jour. L'inscription d'un nouveau plus bas annuel à 3426 points milite en faveur d'une poursuite de la phase corrective. N'écartant pas un rebond technique à tout moment, le CAC 40 a néanmoins toutes les chances de poursuivre sa glissade, car aucun signal fort de retournement haussier n'est encore apparu. Pour les heures de cotation à venir, le bureau d'études DayByDay reste négatif sur le CAC 40 avec une cible à 3426 points.

Les valeurs à suivre

AREVA

Le consortium formé par Areva et Bechtel Power Corporation a annoncé la signature un contrat pluriannuel avec UniStar Nuclear Energy afin de réaliser les études de conception d'un EPR américain qui sera situé à proximité de la centrale nucléaire de Calvert Cliffs, opérée par Constellation Energy à Lusby (Maryland). Les études de conception de l'équipe Areva-Bechtel visent à préparer la construction de l'EPR américain.

DEXIA

Dexia a obtenu la garantie de la France, de la Belgique et du Luxembourg pour emprunter, a annoncé le ministre Luxembourgeois des Finances, selon «Reuters». D'après une source proche des négociations citée par l'agence de presse, la Belgique prendra 60,5% de la garantie, la France, 36,5%, et le Luxembourg, 3%. «Je suis certain que nous allons pouvoir définir dans les jours qui viennent, avec l'urgence qui convient, les mesures qui permettront la pérennité du groupe», avait déclaré hier le nouvel administrateur délégué de la banque, Pierre Mariani, d'après le site RTLInfo.BE.

SOMFY

Le groupe Somfy a annoncé qu'il avait finalisé l'acquisition de la société Sirem le 3 octobre. Sirem produit et commercialise une gamme de motoréducteurs et pompes, et leurs commandes électroniques, utilisés dans diverses applications : balnéothérapie, systèmes d'affichage dynamique, tanks à lait. Basée à Saint Maurice de Beynost, dans l'Ain, la société a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 26,4 millions d'euros en 2007, et emploie 170 personnes.

TELEPERFORMANCE

Teleperformance a annoncé qu'il prendrait une participation majoritaire dans le groupe ukrainien First Call dès que les autorités ukrainiennes anti-monopole auront donné leur approbation. Dès aujourd'hui, First call utilise la marque Teleperformance. «Implanté à Kiev, First Call Ltd, une start-up à fort développement, disposera en 2009 d'environ 300 postes de travail parfaitement en ligne avec les standards internationaux», a précisé le spécialiste de la relation client.

Les chiffres macroéconomiques

Aujourd'hui, les investisseurs attendent la décision de la Banque d'Angleterre sur ses taux d'intérêt. Dans le cadre de l'action coordonnée avec les principales banques occidentales, elle a réduit mercredi son principal taux directeur de 50 points de base à 4,5%.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage seront publiées à 14h30 et les stocks des grossistes pour le mois d'août à 16 heures.

Ce matin, l'euro cote 1,3683 face au billet vert.

Hier à Paris

Avec 3 426,85 points, le CAC 40 a touché aujourd'hui un plus bas depuis fin 2003. Malgré un passage très bref dans le vert vers 14h après une suspension de 15 minutes dans la matinée, l'indice parisien a succombé aux pressions baissières. L'action conjuguée des banques centrales pour apaiser les marchés en baissant les taux n'a pas été suffisante pour calmer les inquiétudes des investisseurs, qui ont massacré la quasi-totalité des valeurs cotées. A la clôture, le CAC 40 perdait 6,31% à 3 496,89 points tandis que l'Eurofirst perdait 6,34% à 3 413,43 points.

Hier à Wall Street

Wall Street a fini dans le rouge au terme d'une nouvelle séance volatile. Après être repartis dans le vert, les indices ont abandonné leurs gains en fin de journée. Les investisseurs ont été peu sensibles à la baisse des taux directeurs annoncée par les principales banques centrales occidentales. Dans le secteur bancaire, Bank of America a été sous pression après avoir annoncé que son augmentation de capital se ferait avec une décote importante. L'indice Dow Jones a clôturé en baisse de 2% à 9258,10 points et le Nasdaq Composite en recul de 0,83% à 1740,33 points.

EN SAVOIR PLUS

LEXIQUE

PIB (Produit Intérieur Brut) : Valeur de tous les biens et services produits à l'intérieur des limites géographiques d'un pays ou d'un territoire au cours d'une période donnée.

Croissance (économique) : Augmentation durable de l'activité économique d'un pays, que l'on constate notamment par l'évolution des prix, de la production, des revenus.

Cette croissance est évaluée à partir de l'indicateur du produit intérieur brut (PIB = valeur de tous les biens et services produits à l'intérieur des limites géographiques d'un pays) ou à partir du produit national brut (PNB), qui tient compte des flux de revenus des facteurs économiques entre un pays et le reste du monde.

Directeurs d'achat (indice des) : cette statistique reflète la confiance des directeurs d'achat. Elle est disponible pour le secteur manufacturier et pour celui des services. Un indice supérieur à 50 signale une expansion de l'activité dans un secteur et un indice inférieur, une contraction. Plus cet indicateur s'éloigne des 50 et plus le rythme d'expansion ou de contraction de l'activité est important.

L'indice composite qui regroupe l'indicateur pour le secteur manufacturier et celui des services est très utile pour prévoir les évolutions du PIB à court terme. Il est considéré comme l'un des indicateurs économiques les plus pertinents.

L'indice manufacturier comprend principalement les composantes production, commande et emploi. La statistique pour les services comprend notamment l'activité en cours, les anticipations d'activité, les prix des intrants et l'emploi.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
SPECIAL CRISE : Les principaux...
Article Suivant :
SPECIAL CRISE : L'indice CAC 40...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Areva   Cac 40   Dow jones   Emploi   Etats unis   Euro   Euros   Hong kong   Nasdaq   New york   Wall street   Apra  
Sociétés citées dans cette news : Dexia   Teleperformance   Somfy   CAC 40   Areva CI   Areva   CLIFFS  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?