Recrutement aux Etats-Unis des premiers patients de l'étude NEW-HOPE dans l'hypertension artérielle | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

€ 6.4  -2.59%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

Recrutement aux Etats-Unis des premiers patients de l'étude NEW-HOPE dans l'hypertension artérielle

Mercredi 15 Nov 2017 à 07:30

Communiqué de presse

Paris, le 15 novembre 2017

  • Une étude menée aux Etats-Unis pour un meilleur ciblage
  • NEW-HOPE : un essai clinique de phase II récompensé par le prix Galien MedStartUp

Quantum Genomics (Euronext Growth – FR0011648971 – ALQGC), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d'une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour le traitement de l'hypertension et de l'insuffisance cardiaque, annonce aujourd'hui le recrutement aux Etats-Unis des premiers patients de son étude NEW-HOPE avec le candidat-médicament QGC001 pour le traitement de l'hypertension artérielle.

NEW-HOPE (Novel Evaluation With QGC001 in Hypertensive Overweight Patients of Multiple Ethnic Origins) est une étude de phase II conduite dans 25 hôpitaux aux Etats-Unis sur 250 patients hypertendus, en surpoids ou obèses. Elle a été lancée fin septembre dans la foulée de la réunion des investigateurs organisée à Chicago et à laquelle a participé le comité de pilotage présidé par le Pr Keith C. Ferdinand, spécialiste américain de l'hypertension artérielle. Depuis, une majorité des centres (17 sur 25) a déjà débuté la phase de sélection des patients et les 14 premiers patients ont commencé à être traités à ce jour. Les résultats de l'étude sont attendus au premier semestre 2019.

« Le recrutement des premiers patients marque le début effectif de notre étude NEW-HOPE et nous constatons une réelle attente de la part des médecins pour tester ce nouveau médicament. L'objectif de NEW-HOPE est de démontrer l'efficacité du QGC001 comme nouvelle option thérapeutique dans l'hypertension artérielle, et notamment au sein de larges segments de la population souffrant d'hypertension compliquée, voire résistante, et qui sont aujourd'hui mal contrôlés par les traitements actuels ou tout simplement en échec de traitement », déclare Lionel Ségard, PDG de Quantum Genomics.

Après deux semaines d'arrêt de tout traitement antihypertenseur, les patients recevront un traitement par QGC001 pendant une période de huit semaines. La dose initiale de QGC001 (250 mg deux fois par jour) sera augmentée si nécessaire à 500 mg deux fois par jour. Un traitement diurétique (hydrochlorothiazide 25 mg) pourra être ajouté, comme c'est souvent le protocole de traitement pour ce type de patients.

Le critère principal d'efficacité sera la baisse de la pression artérielle après huit semaines, telle que mesurée en cabinet médical. La pression ambulatoire (ABPM) sera également analysée après huit semaines. Le taux de répondeurs sera mesuré, ainsi que les facteurs prédictifs de réponse. Les données sur la tolérance seront également surveillées.

Une étude innovante réalisée aux Etats-Unis pour un meilleur ciblage

Quantum Genomics a été distinguée le 26 octobre à New York par le Prix Galien MedStartUp 2017 dans la catégorie « Meilleur design innovant d'étude clinique ». Le profil innovant de l'étude NEW-HOPE tient notamment à l'inclusion à hauteur de 50% dans l'essai clinique de patients américains issus de minorités ethniques (d'origine afro-américaine, hispanique, asiatique).

Chez ces patients, en effet, un profil hormonal particulier dit LRHV (Low Renin, High Vasopressin) caractérisé par une concentration de rénine réduite et de vasopressine élevée, se trouve surreprésenté. Or les patients LRHV se caractérisent par une réponse médiocre aux traitements actuels, que ce soit les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine I et les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II.

« Plusieurs études ont montré que les individus d'origine afro-américaine, hispanique ou asiatique présentaient plus fréquemment une hypertension dite compliquée, voire résistante. Ce sont des patients insuffisamment contrôlés ou en échec total de traitement. D'où la nécessité de développer une nouvelle approche thérapeutique pour soigner ces patients », souligne le Dr Bruno Besse, Directeur médical de Quantum Genomics.

Ces segments de population issus de minorités ethniques américaines offrent donc une cible de choix pour évaluer l'efficacité du QGC001 sur ce type de profil d'hypertendu, sachant que le profil LRHV touche plus généralement environ 30% de la population adulte dans le monde.

L'hypertension artérielle est une pathologie cardiovasculaire irréversible. Elle constitue un problème majeur de santé publique. Elle affecte plus d'un adulte sur trois dans le monde et plus d'un sur deux après 50 ans. Elle est responsable de 9,4 millions de décès chaque année mondialement à la suite des complications qu'elle entraîne (maladies coronariennes, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, accidents vasculaires cérébraux, etc.).

Plus de la moitié des patients hypertendus, y compris dans les pays développés, ne sont pas traités et, sur la population des patients traités, environ 30% sont mal contrôlés ou en échec de réponse.

« Si nous sommes persuadés que le QGC001 peut représenter une approche thérapeutique alternative pour l'ensemble de la population des patients hypertendus dans le monde, il est évident que nous devons adresser en priorité les segments de population qui font face aujourd'hui à un besoin médical non satisfait », conclut le PDG de Quantum Genomics.

A propos de Quantum Genomics

Quantum Genomics est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d'une nouvelle classe de médicaments cardiovasculaires, fondée sur le mécanisme d'inhibition de l'Aminopeptidase A cérébrale (Brain Aminopeptidase A Inhibition ou BAPAI). Seule société au monde à poursuivre cette approche innovante ciblant directement le cerveau, elle s'appuie sur plus de vingt années de travaux en recherche fondamentale et clinique dans les plus grands centres français (INSERM, CNRS, Collège de France, Université Paris-Descartes). Quantum Genomics a ainsi pour objectif de développer des traitements innovants de l'hypertension artérielle compliquée voire résistante (environ 30% des patients sont mal contrôlés ou en échec de traitement), et de l'insuffisance cardiaque (un patient sur deux diagnostiqué meurt dans les cinq ans).

Basée à Paris et New York, la société est cotée sur le marché Euronext Growth à Paris (FR0011648971 - ALQGC) et inscrite sur le marché américain OTCQX (symbole : QNNTF). Plus d'informations sur Quantum Genomics. Suivez-nous sur Twitter et Linkedin.

Contacts :

 
Quantum Genomics
 
Lionel Ségard
Président-Directeur Général
01 85 34 77 70
Marc Karako
Vice-Président Finance - Relation investisseurs
01 85 34 77 70 - marc.karako@quantum-genomics.com
So Bang  
Francis Temman
Communication médias et scientifique
06 50 92 21 56 - francis@so-bang.fr
Nathalie Boumendil
Communication financière
06 85 82 41 95 - nathalie@so-bang.fr
Edison Advisors (U.S.)  
Tirth Patel
Investor Relations
+1 (646) 653-7035 - tpatel@edisongroup.com
 


Partager sur Facebook
Article Précédent :
Medicrea participera à la...
Article Suivant :
Quantum Genomics announces...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés : Etats unis   New york   Hope   Galien   Genomics   Euronext   Growth   Alqgc   Echec   Lionel   Segard   Afro   Lrhv   Adulte  
Sociétés citées dans cette news : Option   QUANTUM GENOMICS   Quantum Genomics   Euronext  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?