Groupe Gaussin : Publication des comptes consolidés 2016 audités(1) - Perspectives 2017 | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

Groupe Gaussin : Publication des comptes consolidés 2016 audités(1) - Perspectives 2017

Vendredi 31 Mar 2017 à 17:40

Comptes consolidés 2016 :

Chiffre d'affaires : 6 M€ (-7 %)

Marge opérationnelle : 5,8 M€ (+61 %)

EBITDA : -8,8 M€ (+ 7 %)

Résultat net part du Groupe : -18,9 M€

Trésorerie : 1,9 M€

Capitaux propres : 6,7 M€

Perspectives 2017* :

Un outil industriel opérationnel

Objectif d'un chiffre d'affaires 2017 de plus de 18 M€

et d'un résultat net part du Groupe proche de l'équilibre

Carnet de commandes au 31 mars 2017 : 83 M€

GAUSSIN SA (ALTERNEXT FR0010342329) - Le conseil d'administration du Groupe GAUSSIN qui s'est tenu le 28 mars 2017 a arrêté les comptes annuels consolidés clos au 31 décembre 2016.

Le Groupe affiche une perte importante en raison, notamment, de la faiblesse du chiffre d'affaires. Cette perte est constituée à hauteur de 8,8 M€ par des charges calculées (des dotations nettes des reprises aux amortissements et provisions pour 4,8 M€ et une charge d'impôts de 4 M€ suite à la décision de ne pas maintenir les impôts différés à l'actif du bilan).

Handicapé par un retard proche de 3 ans dans la mise au point du programme avec le Commissariat à l'Energie Atomique, le Groupe n'a pas été en mesure de livrer les véhicules électriques commandés par ses clients dans les délais.

Le Groupe GAUSSIN a officiellement inauguré le 15 novembre 2016 sa nouvelle ligne d'assemblage de Power Packs. Avec un outil industriel désormais opérationnel, le Groupe est en mesure d'honorer les commandes reçues. Sur le 1er trimestre 2017, 25 Power Packs ont été fabriqués ainsi que les premiers véhicules ATT FULL ELEC.

1. Le chiffre d'affaires 2016 s'établit à 6 M€, en baisse de 7 % par rapport à 2015

2. Le résultat opérationnel ressort à –14,2 M€ au 31 décembre 2016, à comparer à – 11,5 M€ au 31 décembre 2015. L'EBITDA s'établit à -8,8 M€ en 2016 contre -10,3 M€ en 2015.

3. Le résultat net part du groupe 2016 ressort à -18,9 M€, à comparer à -10,3 M€ au 31 décembre 2015.

4. Les capitaux propres Groupe s'élèvent à 6,7 M€.

5. Le carnet de commandes s'élève à 83 M€ au 31 mars 2017.

6. Les perspectives 2017.

7. Les facteurs de risques et litiges.

(1) Les procédures d'audit de ces comptes consolidés ont été réalisées à date ; le rapport des commissaires aux comptes n'est pas encore formellement émis car les procédures sur les vérifications spécifiques restent à réaliser. Néanmoins, l'opinion des commissaires aux comptes sera formulée ainsi :

Dans notre rapport sur les comptes consolidés de l'exercice 2015 en date du 28 avril 2016, nous avions formulé une réserve en raison d'une insuffisance d'amortissement exceptionnel d'un montant minimum de 0,9 million d'euros relatif à l'évaluation de l'écart d'acquisition de la filiale Leaderlease.

Comme indiqué dans la note 5 de l'annexe, la société a maintenu la valeur de l'écart d'acquisition de la filiale Leaderlease à 2,2 m€ au 31 décembre 2016.

Compte tenu de l'historique de pertes de cette société, le caractère raisonnable des hypothèses retenues pour justifier l'absence d'amortissement exceptionnel n'a pas pu nous être démontré. En conséquence, cet écart d'acquisition de 2,2 m€ aurait dû être totalement amorti au 31 décembre 2016 et la perte de l'exercice aurait dû ressortir à 21,1 m€ (au lieu de 18,9 m€) et les capitaux propres à 4,5 m€ (au lieu de 6,7 m€).

Sous cette réserve, nous certifions que les comptes consolidés de l'exercice sont, au regard des règles et principes comptables français, réguliers et sincères et donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière, ainsi que du résultat de l'ensemble constitué par les personnes et entités comprises dans la consolidation.

Sans remettre en cause l'opinion exprimée ci-dessus, nous attirons votre attention sur les points suivants :

– La note 13 de l'annexe qui expose les conséquences sur les comptes de l'exercice 2016 de la comptabilisation en charges des actifs d'impôt différé pour un montant de 4,1 millions d'euros, point qui avait fait l'objet d'une réserve dans notre rapport sur les comptes consolidés de l'exercice 2015 en date du 28 avril 2016,

– L'incertitude relative à la continuité d'exploitation de la société en cas d'absence de nouveaux financements externes, telle qu'exposée dans la Note 3.1. « Risque de liquidité et critères de continuité d'exploitation »,

– La Note 3.2. « Risques fiscaux » relative aux contrôles en cours,

– La Note 3.3. « Risques sur les litiges » relative notamment au litige en cours avec un client,

– Les Note 1.2 « Faits marquants de l'exercice », Note 11. « Clients et comptes rattachés » et Note 18. « Dettes d'exploitation et comptes de régularisation » explicitant l'annulation de l'accord de licence d'un montant de 10 millions d'euros,

– Les Note 2.4. « Changement de méthodes comptables » et Note 10. « Stocks et en-cours » qui exposent un changement de méthode pour la valorisation des stocks de matières premières.

  1. Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires consolidé au 31 décembre 2016 s'établit à 6 millions d'euros, en baisse de 7 % par rapport à 2015.

(Tableau : voir version PDF)

Le périmètre de consolidation regroupe les sociétés Gaussin, Event, Leaderlease, Dock It Port Equipment et 5 SCI, consolidées par intégration globale, la société Métalliance, consolidée par mise en équivalence et les sociétés Batterie Mobile et Port Automation System (PAS), consolidées par intégration proportionnelle.

Le chiffre d'affaires 2016 se décompose ainsi :

ACTIVITE PORTUAIRE : Gamme ATT

L'activité portuaire, développée depuis 2007, s'adresse aux opérateurs des grands ports à travers le monde. Elle est constituée de véhicules de transports de containers automatiques (AGV) ou avec chauffeur (ATT), des batteries Power Pack Full Elec ou Diesel, ainsi que des Docking Stations. 

Le chiffre d'affaires de 3,7 M€ réalisé dans l'activité portuaire correspond à la vente de DOCKING STATIONS en Indonésie, à la vente de Roll trailers à DP WORLD aux Emirats Arabes Unis, et à la vente d'un premier POWER PACK FULL ELEC.

ACTIVITE MTO : Make To Order

L'activité MTO, activité historique du Groupe, est dédiée à la conception de remorques industrielles et de machines spéciales. Le chiffre d'affaires s'élève à 2,3 M€ et concerne des remorques industrielles et des automoteurs, notamment un porte-bobine automatisé, pour des clients comme ARCELORMITTAL, le CEA, ANDROS, la SNCF ou EVERSENDAI OFFSHORE aux Emirats Arabes Unis.

2. Résultat opérationnel

(Tableau : voir version PDF)

L'activité produite est définie comme l'addition du chiffre d'affaires, de la production stockée et de la production immobilisée.

Marge opérationnelle en progression de 61 % :

Le mix produits sur l'activité portuaire a été favorable en 2016, ce qui permet au Groupe de dégager une marge opérationnelle de 5,8 millions d'euros. Cela représente 63 % de l'activité produite (9,14 millions d'euros), contre 3,6 millions d'euros en 2015, soit une augmentation de 2,1 millions d'euros (+61 %).

EBITDA d'exploitation : + 7 %

L'EBITDA d'exploitation est défini comme l'addition des produits et des charges d'exploitation avant prise en compte des reprises et des dotations sur les amortissements et sur les provisions.

L'EBITDA d'exploitation s'établit à -8,8 M€ en 2016 alors qu'il était de -10,2 M€ en 2015, soit une amélioration de 7 %.

Les « autres charges » s'élèvent à 15,5 M€ et correspondent principalement à :

· des honoraires pour 2,1 M€,

o des agents commerciaux pour 0,3 M€,

o des frais de brevets pour 0,1 M€,

o des honoraires d'avocat pour 0,5 M€,

o des honoraires de CAC pour 0,2 M€,

o des honoraires de conseils pour 1 M€,

· des charges de locations pour 1,4 M€,

· des frais de déplacement pour 0,8 M€,

· des frais de salons et de publicité pour 0,5 M€,

· des frais d'études pour 2,8 M€,

· des charges de personnel pour 6 M€.

EBIT d'exploitation impacté par une forte augmentation (+4,4 M€) des dotations sur les amortissements et sur les provisions :

L'EBIT d'exploitation est défini comme l'addition des produits et des charges d'exploitation (correspond au résultat d'exploitation).

L'EBIT d'exploitation s'établit à – 13,2 M€ en 2016 contre – 11,2 M€ en 2015. Cette baisse de 31 % s'explique par une forte augmentation des dotations sur les amortissements et sur les provisions (+3,4 M€) par rapport à 2015.

Les dotations aux amortissements et aux provisions nettes des reprises s'élèvent à 4,4 M€. Elles correspondent aux dotations sur amortissements à hauteur de 2,3 M€ (contre 0,9 M€ en 2015), et aux dotations sur des provisions nettes des reprises à hauteur de 2,1 M€ (contre 0,3 M€ en 2015).

Le résultat opérationnel est constitué du résultat d'exploitation et du résultat exceptionnel (hors éléments inhabituels, anormaux ou peu fréquents).

Après prise en compte du résultat exceptionnel de –1 M€ (dont 0,4 M€ de dotations nettes des reprises), le résultat opérationnel s'élève à –14,2 M€ en 2016, contre –11,5 M€ en 2015.

La société a entamé depuis le second semestre 2016, un programme de réduction des coûts qui portera pleinement ses fruits en 2017. Ainsi, entre 2015 et 2016, les autres achats et charges externes ont diminué de 1,8 M€, notamment les honoraires, le personnel extérieur et les frais de communication.

Le Groupe a poursuivi le renforcement de ses compétences dans l'optique du démarrage de sa chaîne de fabrication des POWER PACK FULL ELEC. Les dépenses de personnel ont augmenté de 1,1 M€ et atteignent 6 M€ contre 4,9 M€ en 2015 pour un effectif moyen de 65 personnes, contre 60 personnes en 2015. Les charges de personnel correspondant aux personnes qui sont sorties de l'effectif de la société en 2016 ont eu un impact de 1,1 M€ sur les comptes 2016. En 2017, les charges de personnel devraient revenir à un niveau inférieur à celui de 2015 (4,9 M€).

3. Résultat net part du groupe fortement impacté de 8,8 M€ :

(Tableau : voir version pdf)

Le résultat net, part du groupe, ressort à – 18,9 millions d'euros contre -10,2 millions d'euros au 31 décembre 2015. Ce résultat est fortement impacté par la comptabilisation de charges calculées, à hauteur de 8,8 M€ sur 2016 (contre 1,3 M€ sur 2015), sans aucune incidence sur la trésorerie. Il s'agit :

· des impôts différés : La société a constaté une charge d'impôts différés de 4 M€, sans incidence sur la trésorerie, suite à la décision de ne plus maintenir les actifs d'impôts différés à l'actif du bilan, compte tenu des résultats déficitaires depuis 2014.

· des dotations nettes des reprises d'exploitation et exceptionnelles sur les amortissements et sur les provisions qui s'élèvent à 4,8 M€ sur 2016, contre 1,3 M€ sur 2015.

4. Les capitaux propres

(Tableau : voir version PDF)

Les capitaux propres (part du groupe) s'élèvent à 6,7 M€ au 31 décembre 2016. Ils sont constitués par :

- une augmentation du capital et de la prime d'émission nette des frais de 13,4 M€,

- la perte de la période de -18,9 M€.

5. Le Carnet de commandes, 83 M€ au 31 mars 2017* :

Le carnet de commandes consolidé au 31 mars 2017 non revu par les commissaires aux comptes s'élève à 83 M€.

(Tableau : voir version PDF)

Compte tenu du retard pris dans la livraison des ATT et des POWER PACK FULL ELEC, la société a revisité ses clients afin d'envisager avec eux la poursuite éventuelle de leurs commandes. Le carnet de commandes a ainsi été impacté par :

- L'annulation de la commande AKAN SEL, pour un montant de 15,3 M€, liée à l'impossibilité de la société AKAN SEL d'obtenir un crédit à long terme d'un établissement financier compte tenu de la situation en Turquie, sans conséquence de part et d'autre en termes d'indemnités ou de pénalités de retards,

- L'annulation de la vente d'une licence de 10 M€, suite à l'impossibilité de créer une joint-venture avec TTL, la filiale de PELINDO, opérateur du port de Surabaya ; celui-ci étant engagé dans des opérations de restructuration.

- Des avenants, datés de mars 2017, ont mis un terme aux commandes signées avec la société CONSORZIO ASTERIX (pour 7,5 M€) et avec la société DG MACHINERY (pour 1,5 M€) sans conséquence de part et d'autre en termes d'indemnités ou de pénalités de retard.

ACTIVITE PORTUAIRE : Gamme ATT et DOCKING STATION

La décomposition des 83 M€ de carnet de commandes intègre notamment :

Au titre des ventes :

- 75 ATT et 150 DOCKING STATIONS, à livrer au distributeur allemand CES sur 5 ans pour 46 M€. La société livrera 5 ATT en 2017,

- 2 AIV et 3 POWER-PACK FULL ELEC LITHIUM TITANATE signé avec PSA SINGAPORE au 1er semestre 2016.

- 22 TT et 5 Tank Capale Trailers pour DP WORD Prince Ruppert.

Au titre des locations :

- 100 POWER PACK et 25 CHARGEURS à livrer sur 5 ans et pris en location pendant 5 ans pour 34 M€ avec le distributeur allemand CES. Par un avenant signé le 03 mai 2016, CES a confirmé sa commande, à condition que le groupe GAUSSIN s'engage à effectuer les premières livraisons avant la fin de l'année 2017. A défaut, les parties entreront en négociation pour réduire, annuler ou re-planifier les livraisons. La société livrera 6 POWER PACK en 2017 à CES.

- 2 ATT et 4 POWER PACK avec PSA SINES qui seront livrés en 2017.

ACTIVITE MTO : Make To Order

Le carnet de commandes s'élève à 0,4 M€. Il intègre 2 automoteurs et des remorques industrielles pour des clients des secteurs de l'énergie et du transport (ARCELOR MITTAL, CONSTELLIUM, ISP AQUITAINE, MANULOC).

6. Les Perspectives 2017*

Perspectives 2017* :

Un outil industriel désormais opérationnel

Objectif d'un chiffre d'affaires 2017 de plus de 18 M€

et d'un résultat net part du Groupe proche de l'équilibre

A. Un outil industriel désormais opérationnel, un chiffre d'affaires 2017 de plus de 18 millions d'euros et un résultat proche de l'équilibre

Le Groupe GAUSSIN a officiellement inauguré le 15 novembre 2016 sa nouvelle ligne d'assemblage de POWER PACKS installée sur le site de son siège à Héricourt. Avec ce nouvel équipement industriel, d'une capacité de 100 POWER PACKS par an, le Groupe est en mesure de produire à la fois les véhicules portuaires de la gamme ATT et leurs systèmes de motorisation qui peuvent être FULL ELEC au lithium ou DIESEL.

La production et la livraison des POWER PACKS FULL ELEC sont l'aboutissement d'un projet lancé en août 2012. A l'époque, pour renforcer sa capacité d'innovation, le Groupe GAUSSIN avait noué un accord de partenariat avec le CEA (le projet TECHSUP) afin de développer les nouveaux systèmes de motorisation POWER PACKS FULL ELEC et HYDROGEN.

Le calendrier initial visait une mise en exploitation opérationnelle dès 2014 ou 2015. Des difficultés techniques dans le développement de ces nouvelles batteries ont provoqué des glissements de calendrier alors même que la société GAUSSIN enregistrait des commandes pour des ATT FULL ELEC, commandes qu'elle n'était pas en mesure d'honorer selon le calendrier initialement prévu.

Le Groupe est désormais en mesure de livrer les commandes reçues pour des ATT FULL ELEC. D'ailleurs, suite au démarrage de la production des POWER PACKS FULL ELEC, les deux premiers véhicules ATT FULL ELECC ont été livrés à P.S.A. Sines au Portugal où ils sont en fonctionnement.

Ainsi, pour l'exercice 2017, le Groupe GAUSSIN vise un chiffre d'affaires de plus de 18 millions d'euros et un résultat net, part du groupe, proche de l'équilibre*.

B. Un mix produits / marchés adapté

  • Véhicules portuaires ATT / AGV

Le carnet de commandes du Groupe GAUSSIN est constitué majoritairement de véhicules portuaires ATT et AGV Full Elec dont les livraisons ont débuté et qui devraient se poursuivre en 2017 et dans les années suivantes.

  • Véhicules logistiques de série

® Véhicules ATM

Le Groupe GAUSSIN a développé l'ATM, un nouveau véhicule destiné au déplacement des remorques de poids lourds sur les plateformes logistiques. Ce véhicule, actuellement en test chez des acteurs de la logistique, rencontre un franc succès, auprès des utilisateurs.

® Véhicules ACT

En mars 2016, le Groupe a lancé le véhicule ACT, véhicule porte bobine AGV FULL ELEC. Ce véhicule embarque les logiciels et les systèmes complets de guidage physique pour l'automatisation des déplacements. Le système embarqué AGV MANAGER permet de visualiser sur un écran de contrôle en temps réel l'ensemble des flux. Il est programmé pour exécuter des missions spécifiques ou encore assurer les systèmes anticollision des véhicules, choisir les routes les plus courtes, définir les priorités aux croisements de véhicules. Ce véhicule est déjà en production chez un client et le Groupe envisage de développer cette gamme de véhicule autonome dans les prochaines années.

® Véhicules AAT

Le 24 octobre 2016, la société a annoncé le lancement officiel de son nouveau véhicule, AAT, Autonomous Airport Transporter, en mode tout automatique. Ce véhicule est dédié à la manutention de conteneur cargo à bagages pour répondre à la demande du marché aéroportuaire mondial de véhicules autonomes.

· Véhicules MTO sur-mesure

Le Groupe GAUSSIN est toujours reconnu pour la qualité de ses véhicules réalisés sur mesure pour l'industrie. Le chiffre d'affaires de cette activité s'est élevé à 2,36 millions d'euros en 2016. 

· Système Platooning

Le Groupe GAUSSIN a été short listée en août 2016 dans le cadre d'un appel d'offre lancé par le Ministère des Transports de Singapour conjointement avec PSA Singapore Terminals, pour la conception et la réalisation de tests de véhicules poids lourds robotisés sans chauffeur destinés au transport de containers et marchandises en milieu urbain, sur route publique, en peloton. Le projet du Groupe n'a pas été retenu par Singapour. Toutefois, la technologie Platooning ou « conduite en peloton » reste une technologie d'avenir que le Groupe va continuer à développer afin de saisir les opportunités futures.

C. Production visée en 2017 pour l'activité portuaire et l'activité MTO

· Power Packs Full Elec

Le Groupe a annoncé le 6 mars 2017 la production des 15 premiers Power Packs Full Elec suite à la mise en route de la ligne d'assemblage en 2016.

® 4 Power Packs Full Elec ont été livrés à P.S.A. International à Sines au Portugal début 2017.

® 6 Power Packs Full Elec doivent être livrés à CES Container Handling en Allemagne en avril 2017

® 5 Power Packs Full Elec sont destinés au projet de recherche VASCO en 2017.

Au moins 5 autres Power Packs Full Elec devraient être produits en 2017.

· Véhicules ATT / AGV

Les deux premiers ATT Full Elec ont été livrés en novembre 2016 à P.S.A. International, l'opérateur du port de Sines, au Portugal. Le Groupe a, par ailleurs, annoncé la livraison des 5 premiers ATT à CES Container Handling en Allemagne courant avril 2017. Enfin, le Groupe va livrer 2 véhicules électriques entièrement automatisés AGV à P.S.A. International destinés au port de Singapour en 2017.

  • Véhicules activité MTO

Le carnet de commandes de l'activité MTO (Make to Order) s'élève à 0,4 M€ au 31 mars 2017.

7. Les facteurs de risques et litiges

1. Risque de liquidité et critères de continuité d'exploitation

Dans les comptes consolidés de l'exercice clos le 31/12/15, nous indiquions que, sur la base d'une situation de trésorerie du Groupe à fin décembre 2015 de 1,5 M€, sans recours au financement externe, le principe comptable retenu pour l'établissement des comptes au 31/12/15, basé sur la continuité d'exploitation, pouvait s'avérer inapproprié.

L'activité 2016 a été consommatrice de trésorerie à hauteur de 12,3 M€, et les opérations d'investissements à hauteur de 2,2 M€. Ces besoins de trésorerie ont été financés par le recours à des financements externes, notamment :

- une augmentation de capital de 7,5 M€ en mars 2016,

- un emprunt obligataire sous forme d'OCABSA d'une valeur totale de 10 M€, dont 8 M€ encaissés sur l'exercice 2016.

Compte tenu des remboursements d'emprunts et des frais financiers, la trésorerie du Groupe s'élève à 1,9 M€ au 31 décembre 2016.

Au cours du 1er trimestre 2017, le Groupe a obtenu de nouveaux financements :

- En janvier 2017, encaissement de 2 M€, correspondant à la dernière tranche de l'emprunt obligataire convertible de 10 M€,

- En mars 2017, encaissement de 2,3 M€, correspondant au 2ème versement de l'aide accordée par le Commissariat Général à l'investissement dans le cadre du projet VASCO.

Au cours de l'année 2017, le groupe devra nécessairement faire appel à de nouveaux financements externes afin de poursuivre les investissements nécessaires à la finalisation des technologies en cours de développement et de pouvoir honorer son carnet de commandes. Les comptes du Groupe sont ainsi présentés selon le principe de la continuité d'exploitation.

Dans l'éventualité où de nouveaux financements externes ne seraient pas réalisés avant fin 2017, le principe comptable retenu pour l'établissement des comptes, basé sur la continuité d'exploitation, pourrait s'avérer inapproprié.

Enfin, le Groupe poursuit des négociations en vue de s'adosser à un groupe international mondial de préférence asiatique (industriel, logistique ou financier). Par adossement, le Groupe entend le fait de nouer un partenariat industriel et commercial qui serait accompagné d'une proposition de prise de participation au capital de GAUSSIN.

2. Risques fiscaux

Les redressements fiscaux concernant les sociétés Event et Gaussin sont désormais soldés positivement. Une reprise de provision de 380 K€ a été constatée dans les comptes 2016.

La société BATTERIE MOBILE a fait l'objet d'un redressement fiscal relatif au CIR pour un montant de 1.447 K€ majoré de pénalités de 1.157 K€. La société a constaté en 2015 une provision de 2.281 K€ (soit 1.118 K€ dans les comptes consolidés, compte tenu d'un taux de participation de 49% dans le capital de BATTERIE MOBILE) afin de couvrir le risque estimé. La société a néanmoins contesté l'ensemble des rectifications et par un jugement du TA de Besançon en date du 9 mars 2017 les rappels du CIR ont été annulés. 

3. Risques sur les litiges

La société GAUSSIN a assigné le 11/07/16 en référé un client afin d'obtenir le règlement de sa facture de 176 K€. La société GAUSSIN a reçu le 07/10/16 une assignation devant le tribunal de commerce suite à la requête de ce même client qui reproche à la société GAUSSIN le non fonctionnement des véhicules livrés en 2015. 

La procédure judiciaire est en cours. La société conteste l'intégralité des faits qui lui sont reprochés et a entamé des discussions avec le client pour trouver un accord à l'amiable.

Néanmoins, la société a déprécié à 100 % la créance sur ce client, et a constaté une provision pour risque exceptionnel. La société Gaussin n'a en revanche ni provisionné le remboursement de la vente contre restitution du matériel ni le versement d'éventuels dommages et intérêts.

Retrouver l'interview de Christophe Gaussin, PDG du Groupe GAUSSIN, réalisée par le journaliste Didier Testot sur la Web Tv www.labourseetlavie.com

https://www.labourseetlavie.com/strategie-et-resultats/christophe-gaussin-pdg-groupe-gaussin-nous-proposerons-une-simplification-des-structures-du-groupe

Prochain rendez-vous

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2017 et perspectives d'activité sur l'exercice 2017 : 12 avril 2017 (après bourse)

A propos de GAUSSIN

GAUSSIN MANUGISTIQUE® est spécialisée dans l'audit des process de manutention et la réalisation de systèmes sur roues pour la mise en place et le transport de charges lourdes, volumineuses ou délicates. Avec plus de 50 000 véhicules de manutention à travers le monde, GAUSSIN Manugistique bénéficie d'une forte notoriété sur quatre marchés en pleine expansion : l'Energie, le Transport, l'Environnement et les Matières Premières. GAUSSIN MANUGISTIQUE® est coté sur Alternext depuis le 16 juin 2010. Les actions GAUSSIN sont cotées, depuis le 20 juillet 2012, sur le groupe de cotation E2 (Offre au public), depuis l'obtention du Visa AMF n°12-360 en date du 17/07/12 sur le Prospectus, disponible sans frais sur www.gaussin.com.

Contacts

GAUSSIN Ulysse Communication

Christophe Gaussin, invest@gaussin.com Nicolas Daniels, ndaniels@ulysse-communication.com

+33(0)3.84.46.13.45 +33(0)6.63.66.59.22

Retrouver toute l'information GAUSSIN sur www.gaussin.com

* Le présent document peut contenir des informations prospectives. Ces informations prospectives se réfèrent aux perspectives, développements et stratégies futures de Gaussin Manugistique et sont basées sur l'analyse de prévisions de résultats futurs et d'estimations de montants qui ne sont pas encore déterminables. Les informations prospectives recèlent par nature des risques et des incertitudes car elles sont relatives à des évènements et dépendent de circonstances qui peuvent ou non se réaliser dans le futur. Gaussin Manugistique attire votre attention sur le fait que les informations prospectives ne constituent pas des garanties quant à ses performances futures et que sa situation financière, ses résultats ainsi que l'évolution du secteur dans lequel Gaussin Manugistique opère peuvent différer de manière significative de ceux proposés ou suggérés par les déclarations prospectives contenues dans cette présentation. De plus, même si la situation financière de Gaussin Manugistique, ses résultats et l'évolution du secteur dans lequel Gaussin Manugistique opère étaient conformes aux informations prospectives contenues dans cette présentation, ces résultats ou ces évolutions peuvent ne pas être une indication fiable des résultats ou évolutions futurs de la société. Gaussin Manugistique ne prend aucun engagement à mettre à jour ou de confirmer les attentes ou estimations des analystes ou bien encore de rendre publique toute correction à une quelconque information ou événement de manière à refléter un événement ou une circonstance qui surviendrait postérieurement à cette présentation.



Partager sur Facebook
Article Précédent :
Engagements de conservation d'actions...
Article Suivant :
Mise à disposition du rapport...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés : Euros   Prime   Sncf   Soldes   Dotations   Vehicules   Packs   Elec     
Sociétés citées dans cette news : Chargeurs   Environnement   GAUSSIN   Metalliance   LeaderLease   ArcelorMittal  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?