Agenda AOF / Sociétés France - Vendredi 21 octobre | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Calendrier

Safran (SAF) FR0000073272


€ 23.945  -0.08%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

Agenda AOF / Sociétés France - Vendredi 21 octobre

Jeudi 20 Oct 2011 à 18:05

-

SAFRAN

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur

- Safran est le troisième acteur de l'industrie européenne de l'aéronautique/défense (derrière EADS et BAE) ;

- Le désengagement de l'activité de communication a permis à Safran de poursuivre son recentrage sur son coeur de métier : la propulsion, l'aéronautique, la défense et la sécurité ;

- Le groupe vise à devenir un leader mondial dans les solutions d'identification basées sur la biométrie et dans la détection. Le marché de la sécurité est peu cyclique et dégage une croissance à deux chiffres. L'acquisition de l'américain L-1 Identity va renforcer ses positions ;

- Le groupe continue de bénéficier d'un effet mix entre les moteurs de première et seconde générations puisqu'une majorité de ces moteurs ne sont pas encore passés en atelier de maintenance. A quoi s'ajoute le vieillissement des moteurs. Cela devrait permettre de limiter la pression sur la vente des pièces détachées en cas de ralentissement économique ;

- Le groupe génère des cash flows récurrents élevés et bénéficie d'une situation financière saine. Safran a donc les moyens de réaliser des acquisitions

Les points faibles de la valeur

- La reprise des secteurs des hélicoptères et de l'aviation d'affaires reste fragile. Une hausse durable du prix du pétrole pourrait venir peser sur le secteur ;

- Les plans de rigueur dans de nombreux pays européens visent notamment les dépenses militaires avec une baisse des crédits recherche ou encore une réduction de certains programmes transnationaux ;

- Le retard accumulé par le programme A400M est un handicap. Safran fait partie, via Snecma, du consortium européen chargé du développement du moteur de l'avion de transport militaire d'Airbus ;

- Safran est également dépendant du programme B787 de Boeing, sur lequel la visibilité reste faible ;

- L'étroitesse du flottant (39%) rend la valeur volatile.

Comment suivre la valeur

- Safran est sensible à l'évolution du secteur aéronautique civil et militaire ;

- Les négociations tarifaires avec les constructeurs, notamment Airbus et Boeing, sont à suivre ;

- Safran est une valeur très sensible au dollar ;

- Les matières premières représentent environ 10% du prix de revient des produits de Safran ;

- Le salon du Bourget qui se tient chaque année en juin est souvent l'occasion d'annonces de commandes ;

- L'un des principaux actionnaires de Safran est l'Etat avec 30,2% du capital, ce qui rend le dossier « politique » ;

- Le secteur aéronautique pourrait rapidement faire l'objet de grandes manoeuvres. De nombreux scenarii sont avancés, notamment des échanges d'actifs avec Thalès ;

- Safran a toutefois tourné la page sur le dossier Zodiac. Cela devrait permettre aux investisseurs de se concentrer à nouveau sur les fondamentaux de Safran.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Aéronautique - Défense

Les compagnies aériennes américaines s'apprêtent à renouveler leur flotte vieillissante, ce qui représente une formidable opportunité pour Airbus et Boeing. En effet, les moyens et longs courriers détenus par American Airlines, delta et United, qui a fusionné avec Continental, appartiennent à l'ancienne génération d'appareils, très gourmands en carburant. Ils sont également de plus en plus chers à entretenir. Les experts estiment que 5 000 appareils devraient être remplacés à court terme, dont 70% aux Etats-Unis. Ce pic de commandes aux Etats-Unis devrait générer un pic de livraisons en 2016. Sur les 460 moyen-courriers «économes» commandés par American Airlines, 260 ont concerné l'Airbus A320 et 200 le Boeing 737. Cela représente la plus grosse commande de l'histoire de l'aviation. Air France-KLM a également choisi d'opter pour des appareils moins gourmands en carburant. La compagnie a commandé autant d'avions à Airbus et Boeing (25 chacun), pour un prix catalogue de 12 MdUSD. Cette commande ferme est assortie d'options d'achat pour 60 autres avions.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Agenda AOF / Sociétés France -...
Article Suivant :
Agenda AOF / Economie Vendredi 21...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités





Mots-clés : Airbus   Dollar   Etats unis   Socia  
Sociétés citées dans cette news : Boeing   Air France KLM   Safran  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?
Mon portefeuille virtuel

Initiez-vous à la gestion gratuitement et sans risque !

Ma liste de valeurs

Suivez l'évolution du cours de vos valeurs préférées !

Alerte email

Soyez immediatement informés


Retrait de Borloo
Jean-Louis Borloo a décidé de ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Qu'en pensez-vous?