Première mondiale : RYB et le CEA-Leti dévoilent ELIOT®, la première canalisation plastique détectable et communicante | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

Première mondiale : RYB et le CEA-Leti dévoilent ELIOT®, la première canalisation plastique détectable et communicante

Mardi 30 Nov 2010 à 09:00

Grenoble, le 30 novembre 2010 - A l'occasion du salon Pollutec (30 novembre au 3 décembre 2010 à Lyon), la société RYB, leader français des systèmes de canalisations et réseaux polyéthylène, dévoile la première canalisation plastique détectable et communicante au monde. Grâce à l'intégration d'une technologie de type RFID développée en partenariat avec les laboratoires de recherche du CEA, cette canalisation révolutionne la sécurité, le suivi et l'entretien des réseaux de gaz, d'eau potable, d'eaux usées et industrielles, d'électricité et de télécommunication.

Par nature, les canalisations plastiques sont inertes et difficilement détectables une fois enfouies. Seuls les relevés topographiques permettent de les situer. Mais l'environnement urbain évolue, rendant difficile une vision rapide, précise et exhaustive du sous-sol. Les techniques de localisation sont complexes et difficiles à mettre en oeuvre. Ainsi, chaque année, plusieurs milliers de canalisations sont arrachées accidentellement, avec des conséquences pouvant être importantes.

Afin de répondre à cette problématique majeure, la société RYB collabore depuis trois années avec le CEA-Leti (Laboratoire d'Electronique de Technologie de l'Information), basé à Grenoble. Ce partenariat a permis la conception et la mise au point de la première canalisation plastique détectable et communicante au monde : Eliot (www.eliot-tech.com).

Dédiée à la détection des réseaux de gaz, d'eau, d'électricité et de télécommunication, cette innovation constitue une rupture technologique majeure en matière de suivi et d'entretien des canalisations, de réduction des risques d'accident et des coûts liés à l'arrachement des canalisations, mais également de traçabilité avancée des ouvrages enterrés.

Intégrant, en son coeur, un nouveau type de technologie RFID mise au point par les équipes du CEA-Leti et aujourd'hui brevetée, cette canalisation offre plusieurs caractéristiques :

- Une détection jusqu'à 1,50 m de profondeur d'enfouissement, avec une précision horizontale de l'ordre de quelques centimètres,

- Une insensibilité, des opérations de détection, de localisation et de lecture des informations stockées à l'intérieur de la puce, à l'environnement de la canalisation : enterrée dans tous types de sols (goudron, sable, terre, cailloux, secs, humides, etc...) et même immergée dans l'eau (en nappe phréatique par exemple),

- Un temps de réponse d'un dixième de seconde,

- Une capacité de stockage d'informations : type de canalisation détectée (application), date de fabrication, date de pose, numéro de série, diamètre, pression nominale, etc...

- Un dispositif intégré dans la canalisation autonome qui ne requiert aucune alimentation électrique,

- Un système de lecture simple pourvu d'une antenne adaptée et compatible avec les produits du marché,

- Un signal mesuré en surface caractérisant précisément la canalisation détectée, et évitant ainsi la confusion en cas de proximité de plusieurs réseaux.

Concrètement, des tags RFID spéciaux sont intégrés à la canalisation, à intervalles réguliers, selon un procédé breveté. Elles sont ensuite codées pour embarquer les informations propres à chaque canalisation.

Cette intégration sur les lignes de production de RYB nécessite des investissements matériels que la société n'a pas hésité à réaliser, malgré la crise, afin de développer les premiers prototypes industriels fonctionnels.

" Nous sommes très heureux d'avoir relevé la prouesse technique de développer cette première canalisation plastique détectable et communicante au monde. Plus de trois ans de collaboration avec le CEA-Leti, de nombreuses pistes de recherche suivies et plus d'un million d'euros d'investissements ont été nécessaires à sa mise au point. C'est une nouvelle ère qui s'ouvre dans le monde des canalisations et des réseaux, qui va permettre de répondre aux besoins des opérateurs de réseaux de gaz, d'eau, d'eaux usées et industrielles, d'électricité ou encore de télécommunications pour faciliter le suivi et l'entretien des ouvrages enfouis, et réduire les risques d'arrachage des canalisations " explique Marc-Antoine Blin, Directeur Général de la société RYB.

" Cette innovation technologique est un parfait exemple de partenariat réussi entre une pme et un établissement de recherche et s'inscrit totalement dans le programme de soutien aux industries intégratives françaises dans lequel le CEA-Leti est engagé depuis plusieurs années. Notre objectif est, en effet, d'aider les PME en général et les PME des industries traditionnelles, en particulier à devenir plus compétitives en intégrant des technologies de pointe dans leurs produits et en mettant à leur disposition nos capacités de recherche et de développement " ajoute Jean Therme, Directeur de la Recherche Technologique du CEA.

Une fois le prototype mis au point, ses potentialités ont été testées en conditions réelles sur une tranchée équipée de capteurs sur le site même du CEA-Leti, puis des essais ont été réalisés sur des chantiers tests dans la région Rhône-Alpes, avec succès, dans de multiples conditions in situ.

Des essais ont également été conduits sur la plateforme expérimentale de la recherche du groupe GDF SUEZ, opérateur majeur dans la distribution de gaz et d'eau, qui a apporté son expertise en termes de maîtrise des enjeux métiers, permettant l'adéquation entre les besoins opérationnels et la réponse technique apportée par le partenariat RYB / CEA-Leti.

Après le prototypage et les essais sur des diamètres de 63mm à 125mm, la société RYB passe à présent à une phase d'industrialisation dans un souci d'élargir sa gamme du DN20 au DN1000.

La prochaine étape vise à travailler avec les gestionnaires et opérateurs réseaux afin d'intégrer cette technologie au sein de leurs systèmes d'information et selon leurs propres cahiers des charges. Le déploiement d'infrastructures réseaux, à l'échelle de test, permettra également de fournir un retour d'expérience intéressant pour la suite du projet ELIOT ®.

CONTACTS PRESSE

RYB - Clément Moulet - Amalthea - Tél : 04 26 23 41 55 - Email : cmoulet@amalthea.fr

CEA-Leti - Thierry Bosc - Tél : 04 38 78 31 95 - Email : thierry.bosc@cea.fr

A propos de RYB

Créée en 1962 dans l'Isère (38), la société RYB se positionne comme le leader des systèmes réseaux Polyéthylène et comme acteur européen majeur dans les domaines du transport de l'eau, du gaz, de l'électricité et des télécoms.

Présent sur deux sites industriels et une agence spécialisée, RYB a connu un développement constant ces 7 dernières années et a doublé de taille sur cette même période. Avec près de 25 000 tonnes de matière première transformées chaque année, la société produit 50 000 kilomètres de tubes et canalisations.

La société RYB est certifiée ISO 9001 et ISO 14001.

Ses investissements en Recherche et Développement ainsi qu'en moyens matériels et humains lui permettent d'innover sur des marchés en pleine mutation, et ainsi d'envisager l'avenir avec sérénité.

RYB en chiffres :

3 sites en France : deux sites de production à Saint-Etienne de Saint-Geoirs (38) et à Sully sur Loire (45), un site consacré à sa branche géothermie au Bourget du Lac (73)

130 employés dont 80 emplois industriels

40 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2010, en croissance de 25%

Une gamme complète de canalisations en polyéthylène jusqu'au diamètre 1000mm.

A propos du CEA-Leti

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme public de recherche qui intervient dans quatre grands domaines : les énergies décarbonées, la défense et la sécurité globale, les technologies pour l'information, et les technologies pour la santé. Pour développer l'innovation dans chacun de ses domaines, il s'appuie sur une recherche fondamentale d'excellence en sciences de la matière et en sciences de la vie.

Au sein du CEA, le Laboratoire d'Électronique de Technologie de l'Information (CEA-Leti) travaille en étroite collaboration avec l'industrie pour accroître leur compétitivité par le développement et le transfert de technologies innovantes. C'est la réussite de cette mission qui justifie le label Carnot attribué à l'institut Leti depuis 2006.

Le CEA-Leti concentre son activité sur les micro et nano technologies et leurs applications aux systèmes et composants de communication sans fil, à la biologie et la santé, à l'imagerie, et aux Micro-Nano Systèmes (MNS).

Partenaire principal du campus MINATEC, le CEA-Leti dispose de 8 000 m² de salle blanche de dernière génération, fonctionnant 24h/24 et 7j/7, pour le traitement de plaquettes de 200mm et 300mm de diamètre. Avec ses 1 200 employés, le CEA-Leti forme plus de 150 doctorants et accueille 200 collaborateurs des sociétés partenaires. Le CEA-Leti dispose d'un portefeuille de plus de 1 500 brevets.

Pour plus d'information, visitez notre site web www.leti.fr

Copyright Hugin

Ce communiqué de presse est diffusé par Hugin. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[CN#171780]

Partager sur Facebook
Article Précédent :
RHJ International publie ses comptes...
Article Suivant :
MEGA présente sa solution de gestion...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés :    Crise   Euros   Gdf suez   Leti   Eliot  
Sociétés citées dans cette news : Compagnie des Alpes   Suez (rompus)   Engie  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?