Résultats semestriels 2010 | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

POWEO (ALDIR) FR0004191674


€ 2.6  -4.41%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

Résultats semestriels 2010

Jeudi 16 Sep 2010 à 07:00

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 septembre 2010.

Résultats semestriels 2010

Pleine contribution de la branche Production d'électricité

- Chiffre d'affaires de 387,5 ME, en progression de 46%, avec une capacité de production atteignant désormais 517 MW dont 105 MW en énergies renouvelables

- Excédent brut opérationnel multiplié par 4 à 19,7 ME, dont 22,5 ME provenant des actifs de production d'électricité

- Perte opérationnelle de 21,1 ME, incluant des dépréciations et provisions non récurrentes de 17,8 ME sur le projet Gaz de Normandie et les actif hydrauliques

- Perte nette - part du Groupe de 26,2 ME, trésorerie brute de 65,5 ME au 30 juin 2010

- Décision finale d'investissement prise en juillet pour le projet de centrale à Toul

- Hausse des tarifs réglementés décidée mi-août par le Gouvernement, et examen par le Sénat du projet de loi NOME prévu fin septembre

POWEO, 1er opérateur indépendant d'électricité et de gaz, présente les principaux éléments de ses résultats consolidés pour le 1er semestre 2010, qui ont fait l'objet d'une revue limitée par les commissaires aux comptes :

 
1er semestre 
 
 
(en millions E)   2010  2009  Variation 
Production d'électricité  95,1  5,5  +1 618% 
Ventes d'électricité   144,9  148,6  -2,5% 
Ventes de gaz  69,3  61,0  +13,7% 
Prestations de services  7,6  8,0  -4,8% 
Transport & taxes  47,8  33,1  +44,3% 
Chiffre d'affaires hors activité Energy Management  364,7  256,2  +42,4% 
Energy Management  22,8  8,7  +161,9% 
Chiffre d'affaires consolidé  387,5  264,9  +46,3% 
Marge brute  54,3  31,5  +72,3% 
EBITDA[1] (excédent brut opérationnel)  19,7  4,3  +355,9% 
EBIT[2] (résultat opérationnel)  (21,1)  (9,3)  -126,5% 
Résultat financier  (9,0)  (2,1)  -321,6% 
Impôt sur les bénéfices  0,4  (1,6)  n/s 
Résultat net consolidé  (29,7)  (13,1)  -127,1% 
Résultat net - part des minoritaires  (3,5)  (0,3)  n/s 
Résultat net - part du Groupe  (26,2)  (12,8)  -124,4% 

Un chiffre d'affaires porté par la contribution des actifs de production

POWEO a réalisé au 1er semestre 2010 un chiffre d'affaires de 387,5 millions E, en hausse de 46,3% comparé au 1er semestre 2009. Cette croissance provient pour l'essentiel de la contribution de la centrale de Pont-sur-Sambre entrée en service fin septembre 2009. Le chiffre d'affaires de cette seule centrale a ainsi atteint 87,1 millions E sur le semestre écoulé.

Les ventes d'électricité ont enregistré une évolution contrastée selon les segments, avec une forte progression des ventes aux clients particuliers et une réduction des volumes vendus aux opérateurs de réseaux et autres contreparties de marché, conduisant à un léger recul de 2,5% :

 
1er semestre 
 
 
Ventes d'électricité par segment       
(en millions E)       
       
       
2010  2009    Variation 
Clients particuliers profilés (1)  24,6  13,2  +86,6% 
Clients professionnels profilés (1)  31,7  27,9  +13,8% 
Clients télé-relevés (2)  53,0  55,4  -4,3% 
Réseaux et autres  35,5  52,1  -31,8% 
Ventes d'électricité  144,9  148,6  -2,5% 

(1) Sites clients particuliers ou professionnels dont la consommation est estimée selon des profils-types et périodiquement régularisée sur la base de relevés réels

(2) Sites clients professionnels ou industriels ayant une consommation significative et bénéficiant d'un relevé en temps réel de leur consommation

La forte hausse des ventes aux clients particuliers comparée au 1er semestre de l'exercice précédent (+86,6%) reflète l'extension de la base clients enregistrée tout au long de l'année 2009. Pour mémoire la consommation des utilisateurs finaux avait également été favorisée au 1er trimestre par des conditions climatiques particulièrement froides (cf. communiqué du 12 mai 2010).

Les ventes de gaz enregistrent pour leur part une progression globale de 13,7%, également soutenues par l'extension progressive de la base clients en 2009 et les conditions climatiques favorables du 1e trimestre 2010 :

Ventes de gaz par segment (en millions E)  
1er semestre 
 
 
2010  2009    Variation 
Clients particuliers profilés (1)  30,1  22,6  +33,4% 
Clients professionnels profilés (1)  11,5  12,4  -7,7% 
Clients télé-relevés (2) et réseaux  27,7  26,0  +6,8% 
Ventes de gaz  69,3  61,0  +13,7% 

(1) Sites clients particuliers ou professionnels dont la consommation est estimée selon des profils-types et périodiquement régularisée sur la base de relevés réels

(2) Sites clients professionnels ou industriels ayant une consommation significative et bénéficiant d'un relevé en temps réel de leur consommation

Enfin la contribution de l'activité Energy Management a atteint un montant global de 22,8 millions E. Les prix à terme de l'électricité qui avaient fortement baissé au 1er trimestre 2010, sont revenus à fin juin aux environs de leur niveau de fin 2009, avec un gain net sur la période de 2,9 ME. Par ailleurs les optimisations réalisées sur le portefeuille gaz, qui ont notamment porté sur le contrat d'approvisionnement qui avait entraîné la constatation d'une charge de 23 millions E à fin 2009 (cf. communiqué du 17 décembre 2009), ont permis de constater un gain net de 19,8 millions E.

Des dépréciations et provisions sur actifs qui ont pesé sur le résultat opérationnel

La marge brute consolidée s'élève à 54,3 millions E au 1er semestre 2010, contre 31,5 millions E au 1er semestre 2009, soit une progression de 72%. Cette progression provient principalement de la contribution des actifs de production avec un effet de base favorable puisque la centrale de Pont-sur-Sambre n'était pas encore en service au 1er semestre 2009.

Les charges d'exploitation nettes des autres produits d'exploitation se sont élevées à 34,5 millions E au 1er semestre 2010, contre 27,1 millions E au 1er semestre 2009 qui comprenaient cependant une indemnité de 19 millions E perçue en compensation du retard de mise en service de la centrale de Pont-sur-Sambre. Parmi ces dépenses d'exploitation les charges de personnel sont restées stables, la baisse des charges salariales ayant été compensée par le coût des départs. L'impact de la réduction de l'effectif moyen sur les coûts d'exploitation sera visible à compter du 2ème semestre 2010, tandis que les dépenses de marketing et communication poursuivent leur décrue. Compte tenu de ces éléments, l'excédent brut opérationnel a été multiplié par 4,6, passant de 4,3 millions E au 1er semestre 2009 à 19,7 millions E au 1er semestre 2010.

Avec une perte de 21,1 millions au 1er semestre 2010 contre une perte de 9,3 millions E sur la même période en 2009, le résultat opérationnel a été cependant impacté par des éléments non récurrents qui ont porté les dotations aux amortissements et provisions à 38,1 millions E au 1er semestre 2010, contre 12,9 millions E au 1er semestre 2009, selon la répartition suivante :

- des dotations aux amortissements des actifs corporels et incorporels qui sont passées de 8,8 millions E à 17,6 millions E, suite à la mise en service de nouvelles capacités de production, essentiellement la centrale de Pont-sur-Sambre ;

- un coût du risque client en amélioration, avec des dotations nettes aux provisions pour dépréciation des créances douteuses qui sont passées de 4,4 millions E au 1er semestre 2009 à 1,7 millions E au 1er semestre 2010, reflétant les effets positifs des mesures engagées au 2ème semestre 2009 ;

- des dépréciations pour pertes de valeur et provisions pour risques d'un montant total de 18,8 millions E, portant principalement sur la filiale Gaz de Normandie (14,9 millions E) et les actifs de petite hydraulique (2,9 millions E). Gaz de Normandie, qui porte le projet de terminal méthanier au cap d'Antifer est détenue par POWEO à hauteur de 73%. POWEO avait annoncé début 2010 la recherche de nouveaux partenaires devant permettre le lancement effectif de ce projet. Cette recherche pourrait se concrétiser à l'automne 2010 par l'entrée d'un nouveau partenaire au capital de Gaz de Normandie, qui ramènerait la participation de POWEO sous le seuil de 50%. Compte tenu de la valorisation envisagée pour cette opération, POWEO a décidé de constater sur ce projet une perte de valeur de 11,8 millions E sur une valeur historique totale de 19,3 millions E, ainsi qu'une provision pour risques de 3,1 millions E.

En l'absence des charges non récurrentes de 17,8 millions E portant sur Gaz de Normandie et la petite hydraulique, le résultat opérationnel courant de POWEO aurait donc été proche de l'équilibre, avec toutefois des disparités importantes en termes de performance par branche après allocation partielle des coûts de structure : l'activité Commerce reste en effet lourdement déficitaire, avec une perte de 19,2 millions E au 1er semestre 2010 contre 17,5 millions E au 1er semestre 2009, l'activité Production est en progression très sensible avec un profit opérationnel de respectivement 10,9 millions E (avant charges non récurrentes mentionnées précédemment) contre 2,4 millions E, tandis que l'activité Négoce et Optimisation d'Actifs enregistre un profit opérationnel de respectivement 11,1 millions E contre 10,6 millions E.

Après prise en compte d'une charge financière nette de 9,0 millions E contre 2,1 millions E au 1er semestre 2009, imputable notamment à la mise en service de la centrale de Pont-sur-Sambre dont les coûts de financement étaient capitalisés au 1er semestre 2009, et d'un produit d'impôt de 0,4 million E contre une charge d'impôt de 1,6 millions E au 1er semestre 2009, la perte nette consolidée s'établit à 29,7 millions E au 1er semestre 2010, contre 13,1 millions E au 1er semestre 2009. La perte nette consolidée part du groupe s'établit à 26,2 millions E, après prise en compte d'une perte imputable aux intérêts minoritaires de 3,5 millions E, constituée notamment de la quote-part de la perte sur Gaz de Normandie revenant à son actionnaire minoritaire.

Une trésorerie brute de 65 millions E au 30 juin 2010

En ce qui concerne les flux de trésorerie du 1er semestre 2010, la marge brute d'autofinancement s'est établie à 12,5 millions E, contre -0,7 million E au 1er semestre 2009. Compte tenu d'une variation du besoin en fonds de roulement négative de 34,7 millions d'euros, liée notamment à la saisonnalité de l'activité, et d'une augmentation des appels de marge et dépôts de garantie en ligne avec la croissance de l'activité, les flux nets de trésorerie générés par l'exploitation ont été déficitaires de 32,0 millions E sur le semestre écoulé.

Les flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement ont représenté un flux net d'investissement de 40,8 millions E sur la même période, principalement constitué du développement du parc d'actifs renouvelables et des premiers investissements sur la future centrale thermique de Toul. Le flux de financement est un décaissement net de 27,7 millions E, lié notamment au remboursement de facilités de trésorerie à court terme. Compte tenu d'un flux global de trésorerie négatif de 100,6 millions E, la trésorerie brute consolidée du Groupe POWEO s'élève à 65,5 millions E au 30 juin 2010, dont 17,0 millions E sont mobilisés dans le cadre des financements de projet et des activités de marché.

Le montant des dettes financières s'établit à 308,5 millions E au 30 juin 2010, constituées pour la majeure partie de financements de projet à long terme liés aux actifs de production et portés par des filiales dédiées à chaque projet. Les fonds propres consolidés s'élevaient pour leur part à 250,1 millions E à la fin du 1er semestre 2010, dont 89,7 millions E pour les intérêts minoritaires.

Un parc de sites clients stabilisé dans l'attente de la réforme du marché de l'électricité

Afin de réduire les pertes de son pôle Commerce et dans l'attente de la réforme du marché de l'électricité qui ne devrait pas être effective avant la fin 2010, POWEO a décidé fin 2009 de recentrer son organisation commerciale sur un recrutement client plus qualitatif, se traduisant notamment par l'arrêt des contrats de vente en porte-à-porte avec des partenaires externes et une mise en oeuvre ralentie de ses partenariats avec des enseignes de la grande distribution, et par un redimensionnement à la baisse de l'organisation commerciale, qui portera pleinement ses fruits sur le plan financier à compter de 2011.

Dans ce contexte, le parc de sites clients actifs enregistre un recul très modéré de 1,2% au 1er semestre 2010, pour s'établir à 406 400 sites actifs fin juin 2010 contre 411 400 fin 2009, selon la décomposition suivante :

Nombre de sites clients actifs 
30/06/10 
31/12/09 
Variation 
Electricité  294 100  296 300  -0,7% 
dont Particuliers  190 200  193 600  -1,8% 
dont Professionnels  103 900  102 700  +1,2% 
Gaz  112 300  115 100  -2,4% 
dont Particuliers  106 000  109 100  -2,8% 
dont Professionnels  6 300  6 000  +5,0% 
Total  406 400  411 400  -1,2% 
dont Particuliers  296 200  302 700  -2,1% 
dont Professionnels  110 200  108 700  +1,4% 

La légère progression du parc de sites professionnels traduit la volonté de POWEO de faire évoluer la composition de son portefeuille de clients vers un mix plus qualitatif, l'ensemble de la base étant attendue stable pour l'ensemble de l'exercice 2010.

517 MW de capacités de production en opération, projet de centrale à Toul confirmé

POWEO développe depuis 2005 un portefeuille de projets de capacité de production constitué pour l'essentiel de centrales thermiques de type cycle combiné au gaz naturel (CCGN) d'une part, et d'actifs de production à partir d'énergies renouvelables d'autre part. POWEO dispose à ce jour d'un parc installé d'une puissance de 517 MW, dont 412 MW pour la centrale de Pont sur Sambre en service depuis septembre 2009.

Le Conseil d'administration de POWEO a pris en juillet 2010 la décision finale d'investissement pour un 2ème CCGN de 413MW qui sera situé à Toul (Meurthe-et-Moselle). Après une première collaboration fructueuse pour la centrale de Pont-sur-Sambre, POWEO a de nouveau conclu un contrat EPC (Engineering, Procurement and Construction) avec SIEMENS pour la construction clé en main de cette nouvelle centrale. La construction devrait durer environ 30 mois et la centrale ainsi entrer en production commerciale au cours du premier semestre 2013. L'approvisionnement de la centrale en gaz naturel sera assuré sur une durée de vingt ans par un contrat signé en juin 2010 avec Statoil.

Cet investissement estimé à environ 400 millions E devrait être financé à hauteur d'environ 330 millions E par un financement bancaire, assuré à hauteur de 50% par la BEI (Banque Européenne d'Investissement), et dont la mise en place est prévue dans les prochaines semaines. En attendant la mise en place de ce financement, un prêt relais pouvant aller jusqu'à 85 millions E a été consenti à POWEO par son actionnaire de référence, l'opérateur national autrichien Verbund, afin de financer les premières dépenses de construction de la centrale de Toul, et dont le premier tirage est intervenu mi-juillet.

Dans le domaine des énergies renouvelables, POWEO a inauguré en juin 2010 sa centrale éolienne d'Auxois Sud. D'une puissance de 12 MW, ce parc porte à 97 MW la capacité de production de POWEO en électricité d'origine éolienne. En complément de ses installations hydrauliques (5 MW) et solaires (près de 3 MW), POWEO dispose donc d'une capacité construite de 105 MW en énergies renouvelables. POWEO poursuit parallèlement le développement de son portefeuille de projets, parmi lesquels sa centrale solaire au sol de Torreilles (Pyrénées-Orientales) d'une puissance de 12 MWc, qui est actuellement en cours de construction et devrait être opérationnelle au 1er trimestre 2011.

Hausse des tarifs réglementés et projet de loi NOME en cours d'instruction

Suite à la proposition faite conjointement par le Ministère de l'Energie et celui de l'Economie, et après avis favorable de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), les tarifs réglementés de vente de l'électricité ont augmenté à compter du 15 août dernier, en moyenne de 3% pour les particuliers et de 4 à 5% pour les professionnels. L'impact positif de ces ajustements tarifaires sur la marge brute POWEO est estimé à environ 3 millions E en année pleine.

Par ailleurs le projet de loi NOME (Nouvelle Organisation du Marché de l'Electricité), qui doit notamment permettre aux nouveaux entrants de bénéficier d'un prix d'accès compétitif au parc de production de l'opérateur historique, poursuit son processus d'approbation parlementaire. Après avoir été débattu à l'Assemblée Nationale en juin dernier, ce projet de loi devrait être examiné en 1ère lecture par le Sénat le 27 septembre prochain.

Anticipations inchangées pour l'exercice 2010 avant impact des charges non récurrentes

Compte tenu des tendances constatées au 1er semestre 2010, POWEO maintient ses attentes pour l'ensemble de l'exercice 2010 avant impact des charges non récurrentes:

- une reprise sensible de la croissance de son chiffre d'affaires consolidé, supérieure à 20% hors contribution de l'activité Energy Management, liée principalement au fonctionnement en année pleine de ses actifs de production. Le parc de sites actifs est attendu stable à fin 2010, avec un objectif d'évolution qualitative de la composition de la base clients afin d'accroître les marges et de réduire les taux de résiliation et de créances douteuses ;

- une perte opérationnelle comprise entre 20 et 30 millions E, avant charges non récurrentes de 17,8 millions E sur Gaz de Normandie et la petite hydraulique, le pôle Commerce devant rester fortement déficitaire compte tenu du délai de mise en oeuvre effective de la réforme du marché de l'électricité (loi NOME).

Ces objectifs tiennent compte du niveau actuel des prix de l'électricité. Il faut noter que les résultats de POWEO présentent une sensibilité théorique de l'ordre de 3 millions E pour une variation de 1 E du prix du MWh, après prise en compte de la politique de couverture mise en oeuvre par le Groupe depuis le début de l'exercice. Cette politique lui a permis de réduire cette sensibilité à 3 millions E contre 4 millions E en début d'année, tout en préservant sa capacité à bénéficier d'une éventuelle remontée des prix de l'électricité après deux années de baisse sensible.

Prochaine publication financière

POWEO publiera son chiffre d'affaires 9 mois 2010 le mercredi 10 novembre 2010 avant Bourse.

A propos de POWEO

Opérateur alternatif d'électricité et de gaz en France, POWEO fournit de l'énergie ou des services d'efficacité énergétique et environnementaux à plus de 400 000 sites clients. POWEO développe également un parc de production électrique dans le cadre de sa stratégie d'opérateur intégré, avec un objectif de 25% de ses capacités de production exploitant les différentes énergies renouvelables : éolien, solaire, hydraulique et biomasse. POWEO exploite d'ores et déjà d'une capacité supérieure à 500 MW, dont 412 MW pour une 1ère centrale de type cycle combiné au gaz naturel située à Pont-sur-Sambre (Nord). L'action POWEO est cotée en continu sur Euronext Paris, compartiment Alternext (ALPWO / FR0004191674). Pour plus d'informations, merci de consulter le site Internet groupe.poweo.com.

Relations Presse

Ivan Roussin, Directeur de la Communication - ivan.roussin@poweo.com - Tel +33 (0)1 70 60 74 69

Servane Taslé, Citigate - servane.tasle@citigate.fr - Tel +33 (0)1 53 32 78 94

Relations Investisseurs

Patrick Massoni - patrick.massoni@poweo.com - Tel +33 (0)1 70 60 75 09

[1] Résultat avant amortissements et provisions, produits et charges financiers, impôt sur les sociétés

[2] Résultat avant produits et charges financiers, impôt sur les sociétés

Copyright Hugin

The appendixes relating to the press release are available on:

http://www.hugingroup.com/documents_ir/PJ/CO/2010/170225_ Ce communiqué de presse est diffusé par Hugin. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[CN#170225]

Partager sur Facebook
Article Précédent :
BOURSE Bourse Direct lance le Grand...
Article Suivant :
Troisième édition du Cleantuesday...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés :    Consommation   Euros   Fonds propres   Poweo   Resultat financier   Normandie   Nome   Sambre   Tele   Dotations   Hydraulique   Ccgn   Ivan   Hugingroup  
Sociétés citées dans cette news : Siemens   Direct Energie  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?