Conseil d'administration du 12 décembre 2008 | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

Conseil d'administration du 12 décembre 2008

Vendredi 12 Déc 2008 à 18:06

FORTE PROGRESSION DU RESULTAT OPERATIONNEL + 38 %

Le conseil d'administration réuni le 12 décembre 2008, sous la présidence de Monsieur Daniel DERICHEBOURG, a arrêté les comptes consolidés audités au 30 septembre 2008. Il en ressort un chiffre d'affaires de 4,3 milliards d'euros, en hausse de 8 %, ou à périmètre et taux de change constants de 11 %, et un résultat opérationnel arrêté à 152,4 millions d'euros en augmentation de 38 %.

La hausse du chiffre d'affaires s'explique par l'activité des services à l'environnement.

 
 
 
 
(en millions d'euros)  30/09/2008  30/09/2007  Variation 
  12 mois  12 mois 
       
CHIFFRE D'AFFAIRES  4 337,6  4 018,0  8,0% 
       
EBE courant  274,3  235,9  16,3% 
en % du CA  6,3%  5,9%   
       
Résultat opérationnel   152,4  110,4  38,0% 
en % du CA  3,5%  2,7%   
       
Résultat net de l'ensemble consolidé  77,4  81,8  -5,4% 
       
Revenant aux actionnaires de la société  77,7  81,4  -4,5% 
Revenant aux minoritaires  (0,3)  0,4  n/a 
       

LES SERVICES Á L'ENVIRONNEMENT : Nouvelle année de croissance en volume et résultat

(en millions d'euros) 
30/09/2008 
30/09/2007 
Variation 
  12 mois  12 mois 
       
CHIFFRE D'AFFAIRES  3 045,5  2 612,5  16,6% 
       
EBE courant  236,1  203,9  15,8% 
en % du CA  7,8%  7,8%   
       
Résultat opérationnel   167,2  143,7  16,4% 
en % du CA  5,5%  5,5%   
       

Comme initialement annoncé, le retard observé en début de période a été largement comblé au 30 septembre 2008, toutes les zones géographiques contribuant à cette performance.

Le troisième trimestre de l'exercice social a contribué fortement à ce résultat, du fait d'une forte demande à l'origine d'un prix moyen des ferrailles à 385 E./T., contre une moyenne annuelle à 305 E./T. Depuis cette date, la demande a diminué.

Durant l'exercice, le groupe a poursuivi sa politique d'implantations en zone portuaires. Par ailleurs, il est resté sur l'exercice écoulé le premier opérateur dans le recyclage des D3E.

L'après clôture se caractérise par un ralentissement de la demande à l'origine d'une diminution, très probablement provisoire, des prix et des volumes.

SERVICES AÉROPORTUAIRES : une recovery réussie

(en millions d'euros) 
30/09/2008 
30/09/2007 
Variation 
  12 mois  12 mois 
       
CHIFFRE D'AFFAIRES  698,8  805,8  -13,3% 
       
EBE courant  42,1  30,6  37,2% 
en % du CA  6,0%  3,8%   
       
Résultat opérationnel   6,3  (6,2)  n/a 
en % du CA  0,9%  -0,8%   

Les différentes actions entreprises permettent à cette activité de dégager un EBE courant égal à 6 % du chiffre d'affaires, sensiblement proche, comme escompté des normes du secteur, pourtant pénalisé par la brutalité de la crise. Elle a été à l'origine de l'arrêt brutal d'activité de compagnies aériennes, cause de 2,6 millions d'euros de pertes sur créances, montant qui s'ajoute aux 8,9 millions d'euros de charges de restructuration. A l'exception des activités françaises en perte, et dont le redressement est conditionné par une conclusion positive des négociations sociales en cours, toutes les zones géographiques ont achevé leur restructuration.

MULTISERVICES : une situation contrastée

(en millions d'euros) 
30/09/2008 
30/09/2007 
Variation 
  12 mois  12 mois 
       
CHIFFRE D'AFFAIRES  584,5  590,4  -1,0% 
       
EBE courant  11,1  19,1  -41,9% 
en % du CA  1,9%  3,2%   
       
Résultat opérationnel   (1,3)  10,6  n/a 
en % du CA  -0,2%  1,8%   
       

Compte tenu de la multiplicité des organisations qui nécessitaient d'être restructurées, un nouveau coût de 3,2 millions d'euros sur l'exercice, le pole Multiservices a un redressement plus long qu'escompté. La Propreté qui représente 60 % du chiffre d'affaires, dispose depuis peu d'une organisation compétente et opérationnelle.

Il a procédé à des développements sur des secteurs cibles à valeur ajoutée (milieux industriels, extrêmes tels le nucléaire, pharmaceutiques, agro-alimentaires...).

Comme en France, la reprise en main de l'activité étrangère ne portera ses fruits qu'en 2009. Deux activités contribuent négativement au résultat net du groupe, la sureté et la sécurité qui dégagent une contribution au résultat net négative de 6,2 millions d'euros.

Le groupe solutionnera ses difficultés au cours du premier semestre.

Les autres activités ont progressé qu'ils s'agissent de l'intérim classique ou spécialisé, (DERICHEBOURG est la dixième société d'intérim en France) ou des activités de prestations aéronautiques réalisées par la filiale DERICHEBOURG Atis aéronautique, qui vient d'ouvrir une nouvelle filiale en Allemagne après celle en Espagne.

HOLDING

(en millions d'euros) 
30/09/2008 
30/09/2007 
Variation 
  12 mois  12 mois 
       
CHIFFRE D'AFFAIRES  8,8  9,2  -4,3% 
       
EBE courant  (15,0)  (17,8)  -15,9% 
en % du CA  n/a  n/a   
       
Résultat opérationnel   (19,9)  (37,8)  n/a 
en % du CA  n/a  n/a   
       

DERICHEBOURG SA : - Structure financière saine,

- Respect des covenants bancaires

A l'issue de l'exercice, la structure financière fait ressortir un endettement largement inférieur à 3 fois l'EBE (2,83).

Compte tenu des résultats et de ses réserves distribuables issues notamment de l'encaissement de 70 millions d'euros d'acompte sur dividendes des filiales, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale la distribution d'un dividende de 0,08 euro par action, signe de confiance dans l'avenir de l'entreprise.

Tout en étant affectée depuis la clôture par la crise, forte de ses solides fondamentaux et du travail d'organisation en profondeur qu'elle a conduit, la société se déclare en capacité de faire face à ses engagements et à enclencher son désendettement à compter de décembre 2008, première échéance de remboursement du crédit syndiqué.

La reprise de la demande des matières premières secondaires, notamment ferreuses est attendue dès le deuxième semestre, compte tenu des besoins d'infrastructure existants dans le monde. Le pole Multiservices devrait confirmer son caractère de valeur défensive tandis que les services aéroportuaires bénéficieront, dans un contexte économique ralenti, de la réussite de leur redressement et de leur capacité d'adaptation.

Copyright Hugin

Information réglementée :

Type : Nouvelle information

Thème(s):

Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente - Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires

Ce communiqué de presse est diffusé par Hugin. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[CN#147296]

Partager sur Facebook
Article Précédent :
DASSAULT Notification du Maintien en...
Article Suivant :
Communiqué de presse Nexity Groupe...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés :    Crise   Euro   Euros   Escompte  
Sociétés citées dans cette news : Derichebourg  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?