CUSHMAN & WAKEFIELD - IMMOBILIER DE LONDRES RESTE LA VILLE LA PLUS CHERE DU MONDE | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

CUSHMAN & WAKEFIELD - IMMOBILIER DE LONDRES RESTE LA VILLE LA PLUS CHERE DU MONDE

Jeudi 21 Fév 2008 à 10:00

Paris, le 21 février 2008

Une étude annuelle du conseil international en immobilier Cushman & Wakefield consacrée aux coûts d'occupation des 203 plus grandes métropoles internationales

D'après l'étude annuelle du conseil international en immobilier d'entreprise Cushman & Wakefield, Office Space Across The World, les dix villes les plus chères du monde ont vu leur loyer augmenter de 40% par rapport à l'année dernière. Cette étude compare les coûts d'occupation de bureaux dans 203 métropoles de 58 pays. Pour l'ensemble des 203 villes étudiées, les loyers ont augmenté de 14% en 2007 contre 10% en 2006. Deux nouvelles villes font leur apparition dans le classement de cette année : Kiev (Ukraine) en 16ème position et Ho Chi Minh Ville (Vietnam) à la 17ème place.

Sur l'échantillon des 203 métropoles étudiées, 99% enregistrent une hausse ou une stabilisation de leurs coûts d'occupation. Depuis la hausse amorcée en 2001, 2007 a été l'année de la plus forte augmentation des coûts d'occupation de bureaux dans de nombreuses grandes villes du monde, liée en grande partie au fort dynamisme qui a caractérisé, jusqu'à présent, le secteur des services financiers. Mais la principale raison de cette augmentation est à chercher du côté du déséquilibre de l'offre et de la demande. Ainsi, la pénurie de l'offre disponible de qualité s'est accentuée, d'autant que si l'on compare 2007 aux années 2001 et 2002 les promoteurs demeurent relativement prudents.

Paris a perdu deux places par rapport à 2006 et n'apparaît plus qu'en 6ème position. Ce recul est essentiellement dû aux plus fortes progressions de Moscou (73 %) et Bombay (60 %) et ne traduit pas pour autant une diminution des coûts d'occupation de bureaux dans la capitale française. Dans le quartier central des affaires, le loyer prime a en effet enregistré une hausse de 12 % et passé le seuil symbolique des 800 E/m²/an (820 E) tandis que les coûts d'occupation ont franchi celui des 1 000 E/m²/an (1 035 E). " Cette évolution à la hausse, liée à la pénurie croissante de l'offre disponible de qualité et à la demande toujours soutenue du secteur de la banque et des avocats, place ainsi le marché parisien loin des valeurs pratiquées dans le reste du l'hexagone mais en position relativement compétitive par rapport aux villes les plus chères du monde, Londres en particulier " souligne Thierry Juteau, Directeur Général chez Cushman & Wakefield France.

Pour la troisième année consécutive, le West End à Londres conserve son titre de quartier le plus cher du monde, avec un coût d'occupation de 2 277 E/m²/an. L'augmentation de près de 30 % des loyers à West End est le résultat d'une demande toujours soutenue du secteur de la finance. Ce dernier a représenté en 2007 près de 50 % de la demande totale dans les quartiers de Mayfair/St James, continuant à y privilégier l'offre de qualité et une situation géographique inégalable. Si les niveaux de la demande devraient à terme se maintenir, il est toutefois clair que les loyers ne progresseront plus à un rythme aussi élevé.

Singapour gagne dix places cette année et entre dans le Top 10 en 7ème position : les loyers prime y ont augmenté de 78 % en 2007 et les coûts d'occupation se rapprochent du seuil des 1 000 E/m²/an (954 E). Cette augmentation, conjuguée aux excellents résultats de l'Inde et du Vietnam, permet à l'Asie du Sud-Est d'être la région du monde qui affiche la plus forte croissance, avec des loyers en hausse de 25% en 2007. La croissance des loyers enregistrée à Singapour a été portée, là encore, par la forte demande du secteur bancaire dans un contexte de pénurie de l'offre de surfaces de bureaux de qualité. La demande des grands utilisateurs internationaux dans des secteurs d'activités diversifiés devrait rester forte en 2008 mais pourrait être contrainte par la pénurie de l'offre, qui restera limitée jusqu'en 2010. Les loyers vont donc continuer à augmenter mais à un rythme moins soutenu qu'en 2007.

Moscou gagne deux places et entre pour la première fois dans le Top 5 avec des coûts d'occupation qui dépassent ceux de Paris mais aussi de Bombay. Ce changement en dit plus long sur l'ampleur de l'augmentation de Moscou que sur celle de Paris. Il illustre par ailleurs le bouillonnement du marché moscovite dont l'offre se renouvelle constamment et qui, dans un contexte de forte croissance de l'économie russe, continue d'attirer les grandes entreprises internationales .

Oslo gagne le plus grand nombre de places dans le classement : la capitale norvégienne gagne 14 places et arrive en 11ème position. Les faibles taux d'intérêt et les prix élevés du pétrole ont favorisé le boom économique de la Norvège, qui est l'un des principaux exportateurs mondiaux. Ceci s'est traduit par des loyers de bureaux plus élevés dans les meilleurs quartiers d'Oslo, où la demande est supérieure à l'offre. Alors que les taux d'intérêt remontent, les loyers des bureaux prime vont poursuivre leur augmentation à un rythme moins élevé.

La plus forte progression des loyers a été enregistrée en Turquie, avec une augmentation de 95% pour le quartier du Levent à Istanbul. La grande pénurie de bureaux de qualité dans les principaux marchés tertiaires de Turquie restera d'actualité dans les années à venir, avec un déséquilibre durable entre l'offre et la demande. Un nombre croissant d'entreprises nationales et internationales cherchent en effet à étendre leurs activités dans ce marché pour profiter des opportunités créées par une population riche de 70 millions d'habitants et une économie en plein essor.

" Nous ne pouvons pas encore mesurer l'étendue des effets de la crise du crédit sur les grands marchés de bureaux dans le monde. Il semble toutefois certain que la tendance restera positive, en particulier pour les produits de qualité situés dans les marchés les plus attractifs, comme l'Asie du Sud-Est. En revanche, l'ampleur de l'augmentation des loyers sera sans doute moindre en 2008 qu'en 2007 ", conclut Thierry Juteau.

Top 10 des plus fortes augmentations de loyers

Classement  
Ville  
Quartier  
Augmentation des loyers en % en monnaie nationale  
1  Istanbul  Rive européenne (Levent)  95  
2  Izmir  CBD  90  
3  Istanbul  Rive européenne (Gayrettepe/Zincirlikuyu)  87  
4  Oslo  CBD  81  
5  Singapour  CBD  78  
6  Moscou  CBD  73  
7  Dubaï  CBD  68  
8  Bombay  CBD  60  
9  Rio de Janeiro  CBD  59  
10  Brisbane  Centre  51  

Classement des villes les plus chères du monde*

Classement  
Classement  
Ville  
Pays  
Quartier  
Coût d'occupation total E/m²/par an  
Coût d'occupation total US$/sq ft/par an  
2008  2007            
             
1  1  Londres  Royaume-Uni  West End  2 277  311,58  
2  3  Hong Kong  Chine  QCA  1 745  238,58  
3  2  Tokyo  Japon  QCA  1 536  210,12  
4  5  Bombay  Inde  QCA  1 214  166,04  
5  7  Moscou  Russie  QCA  1 160  158,72  
6  4  Paris  France  QCA  1 035  141,57  
7  17  Singapour  Singapour  QCA  954  130,48  
8  10  Dubaï  Emirats Arabes Unis  QCA  921  126,01  
9  6  Dublin  Irlande  2/4 Districts  823  112,54  
10  9  New York  USA  Centre ville  733  100,28  
11  25  Oslo  Norvège  QCA  727  99,42  
12  8  Milan  Italie  QCA  703  96,14  
13  13  Zurich  Suisse  QCA  653  89,25  
14  16  Madrid  Espagne  QCA  651  89,02  
15  14  Stockholm  Suède  Birger Jarlsgatan  598  81,93  
16  n/a  Kiev  Ukraine  QCA  572  78,22  
17  n/a  Ho Chi Minh Ville  Vietnam  QCA  554  75,81  
18  15  Luxembourg City  Luxembourg  QCA  551  75,29  
19  19  Sydney  Australie  QCA  542  74,12  
20  11  Séoul  Corée du Sud  Gangnam  541  73,98  
21  20  Francfort  Allemagne  QCA  522  71,38  
22  27  Varsovie  Pologne  QCA  508  69,50  
23  18  Sao Paulo  Brésil  QCA  508  69,46  
24  21  Shanghai  Chine  QCA  502  68,75  
25  n/a  Caracas  Venezuela  QCA  478  65,45  
26  22  Amsterdam  Pays-Bas  Zuidas  476  65,15  
27  26  Athènes  Grèce  Syntagma Sq.  457  62,51  
28  24  Bruxelles  Belgique  Quartier de Léopold  428  58,57  
29  31  Buenos Aires  Argentine  QCA  412  56,44  
30  23  Copenhague  Danemark  Le port  402  54,93  
31  30  Vienne  Autriche  Centrale  378  51,74  
32  39  Tel-Aviv  Israël  QCA  367  50,27  
33  29  Lisbonne  Portugal  Av de Liberdade  367  50,19  
34  40  Istanbul  Turquie  European side (Levent)  359  49,19  
35  34  Bucarest  Roumanie  QCA  346  47,30  
36  32  Budapest  Hongrie  Pest QCA  343  46,95  
37  35  Beyrouth  Liban  QCA  342  46,82  
38  38  Prague  République Tchèque  QCA  340  46,47  
39  42  Bratislava  Slovaquie  QCA  326  44,53  
40  28  Calgary  Canada  QCA  314  41,38  
41  41  Auckland  Nouvelle Zélande  QCA  313  35,96  
42  37  Helsinki  Finlande  QCA  312  42,66  
43  n/a  Mexico City  Mexico  QCA  304  41,58  
44  36  Taipei  Taiwan  QCA  286  39,06  
45  n/a  Montevideo  Uruguay  QCA  280  38,31  
46  n/a  Santiago  Chili  QCA  268  36,73  
47  n/a  Belgrade  Serbie  QCA  258  35,34  
48  42  Zagreb  Croatie  QCA  258  35,28  
49  44  Kuala Lumpur  Malaisie  QCA  251  34,39  
50  n/a  Manille  Philippines  Makati  247  33,75  
51  45  Sofia  Bulgarie  QCA  228  31,18  
52  n/a  Bogota  Colombie  QCA  217  29,73  
53  45  Riga  Lettonie  QCA  216  29,54  
54  49  Santon  Afrique de Sud  QCA  207  28,13  
55  48  Vilnius  Lituanie  QCA  204  27,89  
56  47  Tallinn  Estonie  QCA  198  27,07  
57  51  Jakarta  Indonésie  QCA  194  26,54  
58  50  Bangkok  Thaïlande  QCA  194  26,52  
Source Cushman & Wakefield

* Le classement est réalisé à partir des valeurs constatées dans la ville qui affiche les coûts d'occupation les plus élevés dans chaque pays. Les loyers, qui en représentent la plus grande part, sont calculés sur une base interne nette.

Cette étude est disponible sur demande

Contact Presse

Nathalie Lhuillery

Cushman & Wakefield

+33 (0) 1 53 76 80 15

+33 (0) 6 82 67 56 11

nathalie.lhuillery@eur.cushwake.com

Fondé en 1917, Cushman & Wakefield est l'un des plus importants cabinets de conseil international, spécialisé en immobilier d'entreprise. Avec plus de 215 bureaux à travers 56 pays et plus de 12.000 personnes, Cushman &Wakefield propose un service complet de conseil, de commercialisation et de gestion pour le compte de propriétaires, locataires et investisseurs et ce, à tous les stades du processus immobilier. Nos services comprennent une aide aux clients en matière d'achat, de vente, d'investissement, de location et de gestion d'actifs. Cushman &Wakefield propose également des conseils en expertise, en planification stratégique et recherche, en analyse de portefeuille et enfin en aménagement d'espace. Pour de plus amples informations, consultez notre site internet : www.cushmanwakefield.fr

Copyright Hugin

The appendixes relating to the press release are available on:

http://www.companynewsgroup.com/documents/PJ/CO/2008/1328[CN#132840]

Partager sur Facebook
Article Précédent :
Thomson partenaire clé des films...
Article Suivant :
DASSAULT RESULTATS 2007

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés : Crise   Dubai   Hong kong   Immobilier   New york   Petrole   Prime   Usa   Cushman   Wakefield   Occupation   Metropoles   Kiev   Ukraine   Minh   Bombay   Juteau   Singapour   Oslo   Norvege   Rive   Chine   Mexico   Companynewsgroup  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?