Groupe Gaussin : Publication des comptes semestriels définitifs du 1er semestre 2016 revus par les commissaires aux comptes | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Communiqués

GAUSSIN (ALGAU) FR0010342329


€ 7.92  +1.28%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

Groupe Gaussin : Publication des comptes semestriels définitifs du 1er semestre 2016 revus par les commissaires aux comptes

Lundi 31 Oct 2016 à 17:45

Chiffre d'affaires de 4,9 M€ après revue, au lieu de 9,1 M€, contre 4,2 M€* au 1er semestre 2015 (+14%)

Marge opérationnelle de +3,6 M€ contre +2,1 M€* (+64%)

Résultat opérationnel de -4,9 M€ contre -4,5 M€*

Trésorerie de 3,8 M€ au 30 septembre 2016 contre 1,8 M€**

Résultat net part du Groupe : -9,7 M€

Capitaux propres de 9,3 M€

Carnet de commandes au 28 octobre 2016 : 101 M€ (-14%)

* au 30 juin 2015

** au 31 décembre 2015

GAUSSIN SA (ALTERNEXT FR0010342329) - Le conseil d'administration du Groupe GAUSSIN qui s'est tenu le 26 octobre 2016 a arrêté les comptes semestriels consolidés clos au 30 juin 2016.

  1. Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2016 s'établit à 4,9 M€ (suite à la revue des commissaires aux comptes et non à 9,1 M€ comme annoncé le 27 juin 2016). Cette réduction du chiffre d'affaires au 30 juin 2016 de 4,2 M€, s'explique par une correction d'erreur de 2,5 M€, sans impact ni sur le résultat, ni sur la trésorerie et par des décalages de livraison de 1,7 M€ au premier semestre 2016. Néanmoins, le chiffre d'affaires au 1er semestre 2016 est en augmentation de 14% par rapport au 1er semestre 2015.

2. La marge opérationnelle, en forte progression positive, ressort à +3,6 M€ au 30 juin 2016, soit 74% du chiffre d'affaires, contre +2,1 M€ au 30 juin 2015, représentant alors 51% du chiffre d'affaires.

Le résultat opérationnel ressort à –4,9 M€ au 30 juin 2016 à comparer à – 4,5 M€ au 30 juin 2015, en baisse de 0,4 M€, en raison de l'augmentation des charges de personnel et des dotations aux amortissements et aux provisions pour – 1 M€, compensée par une baisse des charges externes.

  1. Le résultat net part du groupe ressort à -9,7 M€ au 30 juin 2016 à comparer à -4,9 M€ au 30 juin 2015. La société a constaté une charge d'impôts différés de 4 M€, compte tenu des résultats déficitaires des deux dernières années, sans impact sur la trésorerie.
  1. Les capitaux propres Groupe s'élèvent à 9,3 M€ au 30 juin 2016 en diminution de - 2,9 M€.
  1. Le carnet de commandes s'élève à 91 M€ (hors licence) au 31 octobre 2016, en baisse de 12% du fait de l'annulation de commandes à hauteur de 15,3 M€.
  1. Les perspectives commerciales : le port de Singapore PSA, la nouvelle gamme de véhicules ATM et AAT pour les aéroports, ainsi que les poids lourds autonomes sans chauffeur en peloton de 4, le système PLATOONING.
  1. La trésorerie et les facteurs de risques et litiges : La trésorerie s'élève à 3,8 M€ au 30 septembre 2016 (soit + 2 M€ sur 6 mois). La société est confrontée à un risque de liquidité (depuis 2012) et à des contentieux fiscaux et commerciaux.

(1) Ces comptes ont fait l'objet d'une revue limitée des commissaires aux comptes. Leur rapport 2016 est en cours de rédaction. Sur l'exercice 2015, ils mentionnaient une réserve sur l'évaluation de la société LEADERLEASE dont l'écart d'évaluation aurait dû faire l'objet d'un amortissement exceptionnel d'au moins 0,9 M€ au 31 décembre 2014 et ils attiraient l'attention sur l'incertitude relative à la continuité d'exploitation en cas d'absence d'entrée au capital de nouveaux partenaires industriels, sur les risques relatifs aux litiges en cours et sur l'accord de licence non reconnu en chiffre d'affaires.

1. Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires consolidé au 30 juin 2016 s'établit à 4,9 millions d'euros, en hausse de 14 % par rapport au 1er semestre 2015, et non pas à 9,1 M€ comme la société l'avait annoncé dans son communiqué de presse du 27 juin 2016.

Cet écart de 4,2 M€ s'explique ainsi :

· Une erreur de comptabilisation suite à une modification de contrat avec un client, conduisant à majorer le chiffre d'affaires (sans impact sur le résultat) de 2,5 M€ en prenant en compte la totalité des facturations à ce client dont certaines correspondaient à des livraisons antérieures et déjà reconnues en chiffre d'affaires sur les périodes précédentes ;

· Un décalage sur juillet de certaines livraisons programmées fin juin, entrainant un décalage de chiffre d'affaires sur le 2ème semestre de 1,7 M€ ;

La société ayant publié son chiffre d'affaires semestriel le 27 juin, elle n'avait alors pas connaissance de ces retards de livraisons.

La société rappelle qu'elle avait choisi de communiquer son chiffre d'affaires de façon anticipée afin de pouvoir l'évoquer publiquement lors de son assemblée générale annuelle du 28 juin.

(Tableau : voir version pdf)

Le périmètre de consolidation regroupe les sociétés Gaussin, Event, Leaderlease, Dock It Port Equipment et 5 SCI, consolidées par intégration globale, la société Métalliance, consolidée par mise en équivalence et les sociétés Batterie Mobile et Port Automation System (PAS), consolidées par intégration proportionnelle.

Le chiffre d'affaires du premier semestre 2016, comme celui de l'exercice 2015, est en forte baisse par rapport aux années 2013 et 2014, deux exercices marqués par une progression continue des ventes et des prises de commandes. L'activité du premier semestre a de nouveau été fortement impacté par le retard pris sur le calendrier de livraison des POWER PACKS FULL ELEC ainsi que sur le programme du POWER PACK HYDROGEN dans le cadre du partenariat et des transferts de technologies.

Au cours du premier semestre, le transfert de technologie sur la robotique, sur le montage et sur la gestion des batteries (B.M.S.) a été entièrement réalisé. Les 2 POWER PACK FULL ELEC du CEA ont été réceptionnés le 11 octobre 2016 sans réserve. Il restera à réceptionner 1 POWER PACK HYDROGEN dont la réception est prévue en février 2017.

La ligne d'assemblage des POWER PACK FULL ELEC, essentielle à la livraison et à la facturation du carnet de commandes, est désormais en ordre de marche. Le Groupe est donc en mesure d'assurer la production des POWER PACK FULL ELEC sur son site d'Héricourt. Les premières livraisons sont prévues le 15 novembre 2016 suite à l'inauguration officielle de la ligne d'assemblage, dont les premiers tests ont été réalisés au cours de l'été 2016.

La 1ère série de 16 POWER PACK FULL ELEC, qui sera produite, permettra de générer un chiffre d'affaires de 4 M€. Le groupe a déjà financé un stock de batteries de 1,6 M€.

ACTIVITE PORTUAIRE : Gamme ATT

L'activité portuaire a encore été fortement impactée au premier semestre par le retard pris dans le programme POWER PACK FULL ELEC. Le chiffre d'affaires réalisé de 2,7 M€ correspond à la vente de DOCKING STATION en début d'année.

ACTIVITE MTO : Make To Order

L'activité MTO est dédiée à la conception de remorques industrielles et de machines spéciales. Le chiffre d'affaires du 1er semestre 2016 de 2,2 M€ concerne des remorques industrielles et des véhicules autonomes très spécifiques, notamment un porte-bobine automatisé pour Arcelor Mittal développé en partenariat avec la société BA SYSTEMES.

2. Résultat opérationnel

(Tableau : voir version pdf)

L'activité produite est définie comme l'addition du chiffre d'affaires, de la production stockée et de la production immobilisée.

Le résultat opérationnel est constitué du résultat d'exploitation et du résultat exceptionnel.

Marge opérationnelle en forte progression à 74% du chiffre d'affaires,

Le Groupe a dégagé une marge opérationnelle en forte progression de 3,6 millions d'euros au 1er semestre 2016, soit 74% du chiffre d'affaires, contre 2,2 millions d'euros au cours du 1er semestre 2015, soit 51% du chiffre d'affaires, représentant une augmentation de plus de 1,4 million d'euros. Cette forte progression s'explique par la vente des DOCKING STATIONS et de nouveaux véhicules autonomes.

Résultat opérationnel

La perte opérationnelle s'élève à– 4,9 M€, soit une légère dégradation par rapport au 1er semestre 2015 -4,5 M€.

Les autres charges s'élèvent à 9,3 M€ et comprennent :

· Des achats et charges externes à hauteur de 4,5 M€, dont principalement des commissions et honoraires pour 1,3 M€, des locations pour 0,7 M€, des frais de déplacement pour 0,4 M€,

· Des charges de personnel pour 3,1 M€

· Des dotations aux amortissements et provisions pour 1 M€.

· Des autres charges pour 0,7 M€.

Le Groupe a poursuivi le renforcement de compétences notamment dans l'hybridation et l'électrification automatique de véhicules autonomes. Les dépenses de personnel ont augmenté de 0,6 M€ et atteignent 3,1 millions d'euros contre 2,5 M€ sur le 1er semestre 2015 pour un effectif moyen de 67 personnes contre 60 au cours du 1er semestre 2015 La société a recruté de nouvelles compétences pour la mise en place de sa chaîne de fabrication des POWER PACK FULL ELEC.

Les frais de salons et de publicité nécessaires à la vente s'élèvent à plus de 300 K€ sur le 1er semestre 2016.

3. Résultat net part du groupe

(Tableau : voir version pdf)

Le résultat net, part du groupe, s'élève à – 9,7 millions d'euros contre -4,9 millions d'euros au 30 juin 2015. Ce résultat est fortement impacté par la décision prudente de ne maintenir aucun impôt différé à l'actif du bilan, compte tenu des résultats déficitaires des deux dernières années. La société a ainsi constaté une charge d'impôts de 4 millions d'euros au 30 juin 2016 sans aucun impact sur la trésorerie du Groupe.

4. Les capitaux propres

(Tableau : voir version pdf)

Les capitaux propres (part du groupe) s'élèvent à 9,3 M€ au 30 juin 2016, en diminution de - 2,9 M€ et ont été impactés par :

- une augmentation du capital et de la prime d'émission net des frais de 6,8 M€ et par

- la perte de la période de -9,7 M€.

Le groupe a démontré sa capacité à mobiliser des financements externes. L'Assemblée générale du 28 juin a aussi voté, à une large majorité, des résolutions pour accepter l'entrée de nouveaux partenaires

L'Assemblée Générale Mixte du 15 mars 2016 a décidé de réduire le capital social de la société GAUSSIN SA de 17.550.874,40 euros par voie de diminution de la valeur nominale des 21.935.593 actions ordinaires composant le capital qui est réduite d'un euro (1 €) à vingt centimes d'euros (0,20 €) ramenant ainsi le capital social de 21.938.593,00 € à 4.387.718,60 €.

Le montant de cette réduction de capital a été imputé sur les pertes inscrites au compte « Report à nouveau » dont le solde débiteur s'est trouvé en conséquence ramené de 29.790.181,42 € à 12.239.307,02 €. Le solde du report à nouveau a été ensuite apuré en totalité par imputation sur le poste prime d'émission.

A sa connaissance, la répartition du capital de la société GAUSSIN au 30 septembre 2016 est la suivante :

La société GAUSSIN a souscrit un emprunt obligataire de 10 M€. La 1ère tranche de 3 M€ et la 2ème tranche de 2M€ ont été encaissées par la société en août et en septembre 2016.

Suite à la réception de 18 bulletins l'informant de la conversion de 4.500 obligations, la société GAUSSIN a émis, au 28 octobre 2016, un total de 6.909.234 actions ordinaires.

Le suivi des OCABSA est mis en ligne, dès leur conversion, sur le site GAUSSIN.

5. Le Carnet de Commandes fermes de 101 M€

Le carnet de commandes fermes consolidé au 28 octobre 2016, qui ne fait pas l'objet de revu par les commissaires aux comptes, s'élève à 101 M€.

Entre le 30 juin 2016 et le 28 octobre 2016, le carnet de commandes est passé de 118,6 M€ à 101,9 M€ du fait :

- Des livraisons à hauteur de 1,8 M€,

- De l'annulation envisagée, en octobre 2016, de la commande AKAN SEL, pour un montant de 15,3 M€, liée à l'impossibilité de la société AKAN SEL d'obtenir un crédit à long terme d'un établissement financier et aux difficultés économiques en Turquie (depuis le dernier coup d'état) sans conséquence de part et d'autre en termes d'indemnités ou de pénalités de retards,

- Des commandes nouvelles pour 0,4 M€

ACTIVITE PORTUAIRE : Gamme ATT et DOCKING STATION

La décomposition des 99 M€ de carnet de commandes intègre :

Au titre des ventes :

- 75 ATT-et 150 DOCKING STATION, à livrer au distributeur allemand CES sur 5 ans pour 46,3 M€, à compter de 2017,

- 1 LICENCE signée le 29 décembre 2014 avec PT TERMINAL TELUK LAMONG pour un montant de 10 M€.

- 2 AIV et 3 POWER-PACK FULL ELEC LITHIUM TITANATE signés avec PSA SINGAPORE au 1er semestre 2016 pour 1 M€.

- La vente d'études et de pièces détachées pour 0,3 M€.

Au titre des locations :

- 100 POWER PACK et 25 CHARGEURS à livrer sur 5 ans et pris en location pendant 5 ans pour 34 M€ avec le distributeur allemand CES. Par un avenant signé le 03 mai 2016, CES a confirmé sa commande, à condition que le groupe GAUSSIN s'engage à effectuer les premières livraisons avant la fin de l'année 2017. A défaut, les parties entreront en négociation pour réduire, annuler ou replanifier les livraisons.

30 ATT –V4 et 30 POWER PACK HYBRID signés le 05 juin 2014 avec CONSORZIO ASTERIX en location pour 5 ans pour 7,5 M€.

ACTIVITE MTO : Make To Order

Le carnet de commandes s'élève à 2,5 M€. Il intègre 3 automoteurs et des remorques industrielles pour des clients des secteurs de l'énergie et du transport, ainsi que 25 ATM FULL ELEC signés le 05 juin 2014 avec D.G. MACHINERY pour une location de 5 ans.

Depuis le 30 juin 2016, la société a reçu pour 0,4 M€ de nouvelles commandes de vente.

  1.  Les Perspectives

PSA, Port de Singapour, un marché potentiel de 2.000 à 3.000 véhicules

La livraison des 2 AIV et des 3 POWER PACK au lithium de Titanate, de dernière technologie, est envisagée sur le 1er semestre 2017, pour un chiffre d'affaire de 1 M€. Le port de Singapour envisage de s'équiper de 2000 à 3000 véhicules, dans les prochaines années. Le Groupe espère prendre une part de marché importante sur ces nouveaux appels d'offre qui interviendront dès 2017.

Le prix du lithium a diminué de 60% en 3 ans (source Mac Kinsey), grâce aux évolutions technologiques.

Véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) un marché potentiel de 250 unités

La société a développé un nouveau véhicule destiné au déplacement des remorques de poids lourds sur les plateformes logistiques. Ce véhicule, actuellement en test chez des acteurs de la logistique, laisse entrevoir un succès commercial. Les prévisions de vente du distributeur BLYYD sont estimées à 250 véhicules au cours des cinq prochaines années. La société a autofinancé les frais de développement ainsi que la fabrication des deux premiers véhicules, dont un des véhicules est destiné à être vendu.

Véhicules AAT : (Autonomous Airport Transporter)

Le 24 octobre 2016, la société a annoncé le lancement officiel de son nouveau véhicule, AAT, en mode tout automatique. Ce véhicule est dédié à la manutention de conteneur cargo à bagages pour répondre à la demande du marché aéroportuaire mondial de véhicules autonomes.(cf. communiqué de presse du 24 octobre 2016) (http://gaussin.com/pdf/CP_Gaussin_AAC_airport_FR_VFED.pdf). Actuellement, ce véhicule est en cours de développement, pour lequel la société a réalisé des devis et n'a pas encore reçu de commandes fermes.

Système PLATOONING : un marché potentiel de 2.000 à 3.000 véhicules pour le Ministère des Transports de Singapour

La société GAUSSIN est short listée, avec trois autres participants, dans le cadre d'un appel d'offre lancé par le Ministère des Transports de Singapour conjointement avec PSA Singapore Terminals, pour la conception et la réalisation de tests de véhicules autonomes poids lourds robotisés sans chauffeur destinés au transport de containers et marchandises en milieu urbain, sur route publique, en peloton. Le délai d'attribution est prévu avant entre 2 et 4 mois. Le contrat se déroulerait en deux phases : une période de tests sur circuit en France au cours d'une phase 1 prévue pour durer environ un an, puis une phase 2 de tests sur les routes de Singapour. Après ces phases, l'objectif de Singapour serait d'équiper entre 2.000 et 3.000 véhicules routiers de kit platooning sur des véhicules du commerce existant.

Le PLATOONING ou « conduite en peloton » est une technologie permettant d'optimiser le transport de marchandises en connectant électroniquement et sans fil un groupe de véhicules pour former un convoi.

Partenariat industriel, commercial ou capitalistique

Le groupe GAUSSIN travaille avec BNP Paribas à son adossement avec un groupe industriel et recherche activement des partenaires industriels capables de l'accompagner dans son développement, conformément aux résolutions votées par la dernière assemblée générale. A ce stade, dans l'intérêt des négociations en cours, les informations restent confidentielles et ne peuvent donc être divulguées

7. Les facteurs de risques et litiges

  • Risques fiscaux

Sur les sociétés EVENT et GAUSSIN :

Les sociétés GAUSSIN SA et EVENT, intégrées fiscalement, ont fait l'objet d'un contrôle fiscal portant sur les exercices 2009, 2010 et 2011. Suite à ce contrôle, la société a constaté une provision de 149 K€ et a déposé une requête introductive d'instance devant le tribunal Administratif de Besançon le 16 avril 2014 pour contester les redressements.

Sur la société BATTERIE MOBILE :

Au cours de l'année 2014, la société BATTERIE MOBILE a fait l'objet d'un contrôle fiscal portant sur la période du 12 avril 2012 au 31 décembre 2013. La rectification porte sur une somme de 1.447 K€ majorée des pénalités de 1.157 K€. La société a constaté en 2015 une provision de 2.281 K€ afin de couvrir les risques fiscaux. Elle entend néanmoins contester ces rectifications.

L'année 2014 a été vérifiée et a été soldée par une rectification limitée de 6.703 euros seulement. Un nouveau contrôle fiscal est en cours au titre de l'année 2015.

Sur la société LEADERLEASE

La société LEADERLEASE fait l'objet d'un contrôle fiscal portant sur la période 01 janvier 2013 au 30 juin 2016. Les rectifications proposées portent sur le calcul du prorata de TVA, compte tenu du faible rapport entre le chiffre d'affaires comptabilisé et les produits financiers. La société a constaté une provision de 30 K€ dans les comptes du 30 juin 2016.

  • Risques sur les litiges

1/ La société GAUSSIN a assigné, en référé, le 11 juillet 2016, un client devant le Tribunal de Commerce de VESOUL afin d'obtenir le règlement du solde de sa facture d'un montant de 176 K€. Le client a contesté devoir cette somme et a sollicité reconventionnellement la résolution de la vente et la restitution d'une somme de 1.581.893 euros H.T. La société GAUSSIN s'est opposée à cette demande de résolution. La décision est attendue au 18 novembre 2016.

2/ Concomitamment à cette procédure, ce même client a assigné, au fond, la société GAUSSIN, le 6 octobre 2016, devant ce même Tribunal. Le client sollicite à nouveau la résolution de la vente, le remboursement de la somme de 1 581 893 euros HT contre restitution du matériel livré, outre 237 400 euros au titre des frais de remplacement qu'elle aurait engagé et 24 187,69 euros au titre des frais d'assurance. La société GAUSSIN conteste ces demandes.

3/ Un fournisseur a assigné, le 8 janvier 2016, la société GAUSSIN devant le Tribunal de Commerce de VESOUL afin d'obtenir le règlement de la somme de 140 K€. La société GAUSSIN conteste devant le Tribunal devoir cette somme et sollicite reconventionnellement le remboursement d'un trop perçu d'un montant, à titre principal, de 176 K€, et à titre subsidiaire, de 109 K€. L'audience des plaidoiries est fixée au 18 novembre 2016.

· Risque de liquidité et critères de continuité d'exploitation

Le groupe est confronté à ce risque de liquidité depuis 2012 et a toujours été en capacité de trouver des financements externes pour financer son développement. Le groupe a effectivement fait des efforts importants dans la recherche et le développement de nouveaux produits au cours des années antérieures particulièrement en 2017 avec un pic de 17,5 M€, les besoins en trésorerie sont depuis en nette diminution pour un montant de 4 M€ sur le premier semestre 2016.

Dans les comptes consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2015, nous indiquions que, sur la base d'une situation de trésorerie du groupe à fin décembre 2015 de 1,5 M€, sans recours au financement externe, le principe comptable retenu pour l'établissement des comptes au 31 décembre 2015, basé sur la continuité d'exploitation, pourrait s'avérer inapproprié.

L'activité sur le premier semestre 2016 a en effet été consommatrice de trésorerie à hauteur de de 4 M€. Ce flux négatif est la résultante de la marge brute d'autofinancement réalisée sur la période (-5.2 M€) qui n'a été que partiellement compensée par l'amélioration du besoin en fonds de roulement (+1.2 M€). Cette variation du besoin en fonds de roulement est principalement expliquée par l'encaissement des créances Pelindo pour 5 M€ en avril 2016 dont l'effet est partiellement contrebalancé par la baisse des dettes fournisseurs (1.9 M€) et la hausse des autres créances (2 .5 M€) sur la période. En outre les investissements réalisés sur le premier semestre 2016 ont également généré des sorties de trésorerie à hauteur de – 0.6 M€.

Ces consommations de trésorerie ont été financées grâce à des financements externes. Ainsi la société Gaussin a réalisé en mars 2016 une nouvelle augmentation de capital en numéraire de 7.5 M€. Après prise en compte des autres flux nets liés au financement, la trésorerie du groupe s'élève à 3,4 M€ au 30 juin 2016.

Sur des périodes comparables, la consommation de trésorerie a nettement diminué. Les flux nets de trésorerie générés par l'activité et ceux liés aux opérations d'investissement étaient consommateurs de 17,5 M€ au cours du 1er semestre 2014, puis 11,7 M€ au cours du 1er semestre 2016 et de 4,6 M€ au cours de ce premier semestre 2016.

Le 13 juillet 2016, la société GAUSSIN a signé un contrat pour deux émissions réservées, d'un montant de 10 M€ pour l'émission de 10.000 obligations convertibles en actions, réparties en 4 tranches, auxquelles sont attachées 5.000.000 de bons de souscription d'action immédiatement détachables. La société a encaissé la 1ère tranche de 3 M€ le 03 août 2016 et a encaissé la 2ème tranche de 2 M€ le 23 septembre 2016.

Au cours du troisième trimestre, la société a aussi encaissé 0,5 M€ liés à la vente de la 11ème docking stations à Pelindo.

Dans le même intervalle, la société a consommé 2 M€ dans des études techniques et dans l'achat de pièces, afin de poursuivre ses développements et d'assurer la fabrication de ses commandes.

Elle a aussi consommé 3,1 M€ de trésorerie pour le règlement de ses charges récurrentes.

Au 30 Septembre 2016, la trésorerie du groupe s'élève désormais à 3,8 M€, la répartition de ses emprunts à court et moyen terme est la suivante :

En plus de ces 3,8 M€, au cours des quatre prochains mois, la société prévoit d'encaisser 6,4 M€ soit un total de 10,2 M€ se décomposant en 1,4 M€ de créances clients échues, ainsi que 5 M€ correspondant aux deux dernières tranches de l'emprunt obligataire de 10M€ souscrit le 13 juillet 2016.

Ces nouveaux apports de trésorerie devraient permettre à la société de financer son activité industrielle et ses charges récurrentes pour les prochains mois.

Néanmoins, au cours de l'année 2017, le groupe aura peut-être besoin de faire appel à de nouveaux financements externes, en privilégiant les acomptes de ces clients, afin de poursuivre les investissements nécessaires à la finalisation des technologies en cours de développement et de pouvoir honorer son carnet de commandes.

Les comptes de la société sont ainsi présentés selon le principe de la continuité d'exploitation.

Dans l'éventualité où de nouveaux financements externes ne seraient pas réalisés avant fin 2017, le principe comptable retenu pour l'établissement des comptes, basé sur la continuité d'exploitation, pourrait s'avérer inapproprié.

Le groupe a démarré un plan de restructuration en juin 2016 portant sur la réduction des coûts et le gel des programmes afin de réduire son besoin en fonds de roulement et par la mise en place d'une nouvelle organisation basée sur un management plus opérationnel, dont les objectifs reposent sur l'accroissement commercial, par une augmentation des parts de marché, notamment dans les véhicules autonomes sans chauffeur, roulant avec des énergies propres.

La société tiendra le marché informé sans délai de la mise en œuvre des mesures permettant de maintenir la continuité de l'exploitation.

Prochain rendez-vous

Journée Portes-Ouvertes à Héricourt è le 15 novembre 2016

A propos de GAUSSIN

GAUSSIN MANUGISTIQUE® est spécialisée dans l'audit des process de manutention et la réalisation de systèmes sur roues pour la mise en place et le transport de charges lourdes, volumineuses ou délicates. Avec plus de 50 000 véhicules de manutention à travers le monde, GAUSSIN Manugistique bénéficie d'une forte notoriété sur quatre marchés en pleine expansion : l'Energie, le Transport, l'Environnement et les Matières Premières. GAUSSIN MANUGISTIQUE® est coté sur Alternext depuis le 16 juin 2010. Les actions GAUSSIN sont cotées, depuis le 20 juillet 2012, sur le groupe de cotation E2 (Offre au public), depuis l'obtention du Visa AMF n°12-360 en date du 17/07/12 sur le Prospectus, disponible sans frais sur www.gaussin.com.

Contacts

GAUSSIN Ulysse Communication

Christophe Gaussin, invest@gaussin.com Nicolas Daniels, ndaniels@ulysse-communication.com

+33(0)3.84.46.13.45 +33(0)6.63.66.59.22

Retrouver toute l'information GAUSSIN sur www.gaussin.com



Partager sur Facebook
Article Précédent :
Le positionnement et la stratégie...
Article Suivant :
DRONE VOLT : Mise à disposition du...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Communiqués' »




Mots-clés : Consommation   Euro   Euros   Prime   Tva   Dotations   Port   Singapore   Vehicules   Autonomes   Chauffeur   Peloton   Elec   Hydrogen   Technologie   Docking   Mto  
Sociétés citées dans cette news : Chargeurs   BNP Paribas   Environnement   GAUSSIN   Metalliance   LeaderLease  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?