La Bourse de Paris attendue en repli, peu d'activité en vue avant la Toussaint | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

La Bourse de Paris attendue en repli, peu d'activité en vue avant la Toussaint

Lundi 31 Oct 2011 à 08:26

La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse lundi, dans une séance qui sera marquée par l'absence de certains investisseurs avant la Toussaint, à l'orée d'une semaine très chargée en événements.

Le contrat à terme sur le CAC 40 perdait 0,72% une quarantaine de minutes avant l'ouverture de cette dernière séance d'octobre.

Vendredi, l'indice vedette parisien a lâché 0,59% à 3.348,63 points, en guise de respiration après s'être envolé jeudi à la suite du sommet européen.

De son côté, Wall Street a terminé la semaine dans le calme, comme en Europe. Le Dow Jones a pris 0,18% et le Nasdaq a cédé 0,05%.

"Octobre 2011 semble devoir s'inscrire dans les livres d'histoire comme une période euphorique pour les actions, même si la dernière séance du mois pourrait bien être plus fade", estime Chris Weston, analyste chez IG Markets, dans sa note quotidienne.

Avant cette dernière séance du mois, le CAC 40 était près de 400 points au-dessus de son niveau du 30 septembre (2.981,96 points).

Les investisseurs ont fait part de leur soulagement après la présentation d'un plan européen destiné à sauver la Grèce et à éviter la contagion de la crise de la dette à d'autres pays de la zone euro.

Ils vont chercher désormais à en savoir plus sur les mécanismes en place, sans oublier leur autre grande crainte, à savoir le ralentissement de la croissance, tant aux Etats-Unis qu'en Europe.

Toutes ces questions pourraient avoir un début de réponse cette semaine, émaillée de rendez-vous internationaux, avec une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) mercredi et de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, où débutera un sommet de deux jours du G20.

La réunion de la BCE sera la première de son nouveau président l'Italien Mario Draghi, qui succède au Français Jean-Claude Trichet, dont le mandat s'achève lundi.

M. Trichet a d'ailleurs prévenu au journal allemand Bild am Sonntag, que malgré l'accord entre les dirigeants, la crise de la dette à laquelle l'Europe fait face n'a pas encore été surmontée.

De son côté, le Fonds européen de stabilité financière (FESF), principal outil anti-crise, a vu sa note de solvabilité "triple A" confirmée par les trois agences de notation, Standard and Poor's, Moody's et Fitch.

Par ailleurs, plus de 90% des grandes banques appelées à prendre part à l'allègement de la dette grecque ont répondu positivement à l'accord, a indiqué l'Institut de la finance internationale (IIF), association des plus grandes banques du monde.

La semaine sera également très chargée en statistiques américaines, sur l'activité et l'emploi notamment.

Pour la seule journée de lundi, les investisseurs surveilleront aux Etats-Unis l'activité industrielle dans la région de Chicago pour octobre (14H45) et en zone euro, le chômage pour septembre et la première estimation de l'inflation pour octobre.

Enfin, à Paris, se tiendra un point de presse de présentation des dernières analyses et principales projections économiques pour les pays du G20 avant le sommet, par Angel Gurría, secrétaire général de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques).

VALEURS A SUIVRE

ARCELORMITTAL compte faire face à la crise en Europe sans nouvelles fermetures d'usines, après celles de deux hauts-fourneaux en Belgique, affirme le directeur général pour l'Europe de la division acier plat du groupe au Financial Times.

EDF a demandé à l'Autorité des marchés financiers (AMF) d'ouvrir une enquête sur la forte baisse de son titre vendredi après-midi, après un article de presse évoquant un accord pré-electoral entre socialistes et écologistes pour fermer des centrales nucléaires.

GDF SUEZ a annoncé à Pékin la signature d'un accord pour la fourniture d'un méthanier au groupe chinois CNOOC et confirmé un investissement du fonds souverain chinois CIC dans ses activités Exploration-Production pour 2,3 milliards d'euros.

SUEZ ENVIRONNEMENT a décidé de se retirer totalement du marché allemand en cédant sa filiale Eurawasser, selon l'hebdomadaire Spiegel.

UNIBAIL-RODAMCO a enregistré sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros, en hausse de 1,7% par rapport à la même période de l'an dernier.

VINCI: les groupes Vinci Concession et Fayat, retenus pour construire le nouveau stade de Bordeaux, ont signé le contrat vendredi.

ARCELORMITTAL

EDF

CNOOC

SUEZ ENVIRONNEMENT

UNIBAIL-RODAMCO

VINCI

GDF SUEZ

Partager sur Facebook
Article Précédent :
La zone euro pourrait adopter une...
Article Suivant :
La Bourse de Paris chute, les banques...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Bourse de paris   Cac 40   Chomage   Crise   Dirigeants   Dow jones   Emploi   Etats unis   Euro   Euros   G20   Gdf suez   Inflation   Mario draghi   Nasdaq   Suez environnement   Wall street   Zone euro   Bourse   Arcelormittal   Suez   Cnooc   Unibail   Rodamco   Vinci  
Sociétés citées dans cette news : Moody's   Suez (rompus)   Unibail Rodamco   VINCI   CAC 40   CIC   FINANCIAL   Engie   EDF   Environnement   Suez Environnement Company   ArcelorMittal  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?