NEXITY : Oddo abaisse son objectif de cours | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Marchés Financiers

Nexity (NXI) FR0010112524


€ 20.97  +0.33%
AJOUTER À : Mon Portefeuille | Ma Liste | Mes alertes

NEXITY : Oddo abaisse son objectif de cours

Jeudi 27 Oct 2011 à 12:12

Oddo a dégradé son objectif de cours sur Nexity de 39 à 32 euros avec une recommandation inchangée à l'Achat. Nexity a publié un chiffre d'affaires de 1,773 milliard d'euros sur les neuf premiers mois de son exercice 2011, en baisse de 4%. Le broker souligne que le risque associé à l'activité du groupe reste limité puisque le taux de pré-commercialisation reste élevé et que le stock de logements invendus est particulièrement bas.

L'activité Services & Distribution a reculé de 8% à 366 millions d'euros, et les Autres activités ont perdu 36% à 1,8 million d'euros.

Le pôle Logement a vu son activité reculer de 1% à 1,149 milliard d'euros, tandis que le pôle Tertiaire s'est affaissé de 11% à 255 millions d'euros.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Les forces de la valeur

- La structure intégrée du promoteur et la diversification de ses activités sont un atout ;

- La norme BBC (Bâtiment Basse Consommation énergétique) dans les logements doit être appliquée dès cette année dans l'investissement locatif pour bénéficier à 100% de l'avantage fiscal Scellier. Nexity est prêt sur le sujet, ce qui lui confère un avantage concurrentiel ;

- Les modalités du nouveau prêt à taux Zéro (PTZ+), applicable depuis le 1er janvier 2011, sont favorables aux promoteurs dont l'offre a vocation à proposer des programmes neufs conformes à la norme BBC. Les primo-accédants, à qui est destiné le PTZ+, représentent 25% de sa clientèle ;

- Nexity présente un bilan atypique pour un promoteur avec une trésorerie nette positive. Cela lui permet d'avoir une politique de distribution de dividende très généreuse (88% de taux de redistribution pour 2010) et d'offrir un rendement de plus de 7%.

Les points faibles de la valeur

- Déjà fortement pénalisé par la crise, Nexity est désormais confronté à la faiblesse de son offre commerciale ;

- La reprise des commandes, impulsée par les aides gouvernementales et la baisse des taux d'intérêt, ne se fera pas sentir dans les comptes avant plusieurs trimestres ;

- Les mesures d'aides gouvernementales, comme la loi Scellier, n'ont qu'une durée de vie limitée, ce qui inquiète régulièrement les investisseurs ;

- En 2011, les conditions seront moins favorables avec une remontée des taux et de légères modifications dans les dispositifs d'aides à l'accession et à l'investissement (PTZ + et régime Scellier) ;

- La mise en place des normes BBC entraîne un surcoût. La question est de savoir si, dans le contexte actuel, le promoteur pourra le répercuter totalement dans les prix.

Comment suivre la valeur

- Premier opérateur français de logements privés, Nexity est bien s-r fortement exposé à la santé du marché immobilier d'habitation. Dans cette optique, l'activité de la société dépend de l'évolution des prix des terrains à bâtir, des prix au mètre carré et l'évolution des taux d'intérêt. La vitesse de commercialisation des logements et les stocks sont également à surveiller ;

- La reprise des commandes a un effet positif décalé de plusieurs trimestres dans les comptes du promoteur ;

- Le développement de l'offre commerciale est un des enjeux du groupe ;

- Le logement est un enjeu politique qui devrait de surcroît se renforcer à l'approche de la Présidentielle de 2012. De nouvelles mesures favorables pourraient être prises ;

- Le marché s'interroge sur une éventuelle évolution du tour de table du promoteur à moyen terme ;

- Nexity a cédé sa participation de 32% dans la foncière Eurosic ;

- Le groupe souhaite se développer par croissance externe.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Immobilier

Le marché des bureaux en France est soumis à des acquisitions. La foncière Eurosic, spécialisée dans l'immobilier de bureaux situés principalement en Ile-de-France, va diversifier géographiquement son portefeuille. Elle devrait acquérir un portefeuille d'une valeur de 346 MEUR, qui appartenait à GE Capital Real Estate. Les bureaux sont principalement situés dans de grandes villes en régions et à Paris, en première couronne. Suite à cette opération, le patrimoine d'Eurosic devrait croître d'environ 25%, à plus de 1,7 MdEUR. La part des bureaux dans son portefeuille d'actifs s'établira à 85%. La Foncière des Régions, première société foncière de bureaux en Europe, a d- renoncer à son rapprochement avec Foncière Paris France en raison de la crise boursière. Cette opération de près de 400 MEUR, qui devait se faire par échange de titres, devait permettre à la foncière d'accroître son portefeuille de 693 MEUR. Néanmoins, dès que la situation sera stabilisée, elle recommencera à chercher des opportunités, car elle estime que la consolidation du secteur est inéluctable.

Partager sur Facebook
Article Précédent :
MICHELIN : Société Générale...
Article Suivant :
NEXITY : Gilbert Dupont reste à...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Marchés Financiers' »




Mots-clés : Consommation   Crise   Euros   Immobilier   Logement   Loi scellier   Nexity   Oddo   Pa  
Sociétés citées dans cette news : Eurosic   Foncière des Régions   Nexity   Foncière Paris France  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?