Flambée du yen: Tokyo menace d'intervenir sur le marché des changes | Bourse Reflex
Accueil > Actualités > Devises

Flambée du yen: Tokyo menace d'intervenir sur le marché des changes

Lundi 24 Oct 2011 à 04:12

Le ministre japonais des Finances a prévenu lundi que les autorités nippones agiraient "de façon décisive" si la "spéculation" sur les marchés devait continuer de tirer le yen vers les sommets.

Le yen a atteint vendredi son plus haut niveau depuis la Seconde guerre mondiale face au dollar, qui a chuté à 75,78 yens. Le billet vert est quelque peu remonté depuis, mais ne valait encore que 76,30 yens lundi vers 01H30 GMT.

Le record établi vendredi par la devise nippone a été rendu possible "par des mouvements spéculatifs et ne reflète en rien les fondamentaux économiques", a déclaré le ministre des Finances, Jun Azumi, lors d'une conférence de presse.

"Si cela devient excessif, nous devrons prendre des mesures décisives", a-t-il ajouté, un terme habituellement employé pour signifier une intervention directe sur le marché des changes.

Le yen a atteint aussi ces dernières semaines son plus haut niveau en dix ans face à l'euro. Sa flambée réduit la valeur des revenus tirés de l'étranger par les firmes nippones et fait peser une menace sur l'activité industrielle au Japon.

Ce renchérissement est d'autant plus difficile à supporter que la troisième puissance économique mondiale est plongée dans la récession depuis la fin 2010, et qu'elle tente de se remettre des conséquences du tsunami qui a dévasté le nord-est de l'archipel le 11 mars.

Afin d'affaiblir leur devise, les autorités nippones sont intervenues unilatéralement sur le marché des changes en septembre 2010 et en août dernier, ainsi qu'une autre fois en mars de cette année avec l'appui des autres pays riches du G7.

Ces actions ont temporairement diminué la valeur du yen mais ne l'ont pas empêché de remonter ensuite à chaque fois.

Fin septembre, M. Azumi a annoncé que le Japon allait augmenter de près de 50% ses fonds disponibles pour éventuellement intervenir sur le marché des changes et abaisser le niveau du yen.

Tokyo doit élever de 15.000 milliards de yens (143 milliards d'euros au taux de change actuel) les finances utilisables à cette fin et en porter le montant total accessible à 46.000 milliards de yens.

--- Avec Dow Jones Newswires ---

Partager sur Facebook
Article Précédent :
L'euro accentue son rebond face au...
Article Suivant :
L'euro repart à la hausse après le...

Ecrire un commentaire

J'accepte la charte et que mon commentaire soit publié sur BourseReflex.com 

Les autres actualités


Retour vers 'Devises' »




Mots-clés : Dollar   Dow jones   Euro   Euros   Tokyo   Nippones   Azumi  

Si vous passez un ordre de bourse sur le CAC40 le vendredi soir à 18h, quand sera t-il éxécuté?